Lettre de l’Émir Abdelkader : Un témoignage de gratitude envers les Ouled Slimane *

En parcourant un écrit du pro­fesseur Abdelkader Hani, spé­cialiste en archivistique, je suis tombé sur une lettre adressée par l’Émir Abdelkader à l’administra­tion française.
Une lettre intéressante à double titre: la participation de la tribu des Béni Ameur aux côtés de l’Émir Abdelkader dans la lutte de libération et la gratitu­de que celui-ci a témoignée jusqu’à sa mort. Une lettre dont la correction et la concision rappellent parfaitement le style qu’il employait en s’adressant à des fonctionnaires exerçant une fonc­tion administrative.
Une lettre qui, tout en étant simple, n’en est pas moins précise et la struc­ture syntaxique laisse deviner une certaine irritation de l’Emir devant l’in­justice de l’occupant colonial quand bien même il l’a écrite à Damas en 1880, c’est-à-dire 3ans avant la fin de ses jours. Une lettre qui en dit long sur la bravoure de l’Emir et de l’union qui existait entre lui, la région de Sidi Bel-Abbès et les Ouled Slimane. C’est d’ailleurs pour intercéder en faveur de quelques-uns d’entre eux, parmi ceux qui l’accompagnaient dans son exil et même ceux qui étaient restés à Sfisef, dépossédés, spoliés par les colons, qu’il l’a écrite.
Ce document nous interpelle quant à la nécessité de la sauvegarde des archi­ves pour une écriture scientifique de l’histoire. Le manuscrit et sa traduction ont été retrouvés dans les vieux pa­piers de la sous-direction des forêts de Sidi Bel-Abbès ; ils ont fait l’objet d’une publication dans la revue de l’histoire magrébine, il y a vingt ans environ ; elle a même fait l’objet d’une analyse et d’une authentification par compa­raison avec d’autres lettres de l’Émir. Elle est signée Abdelkader El Hosseini et porte en bas, sous la signature, l’em­preinte d’un sceau sur lequel on lit Abdelkader Ibn Mahieddine. Ce sceau personnel rompait définitivement avec celui de l’Émir Abdelkader chef d’Etat, il est dépourvu de la fameuse étoile du sceau officiel. Cette lettre pourrait donc constituer un caractère tout à fait particulier, privé dans lequel l’Émir voulait intervenir. Elle est égale­ment dénuée de ces longues formules d’appel qui caractérisaient les lettres de l’Émir en sa qualité de souverain. Elle porte néanmoins la formule habi­tuelle aux correspondances de l’Émir «Louanges à Dieu unique» et la da­tation reste hégirienne, le 29 Rabie el Aouel de l’an 1297, correspondant au 11 mars 1880. Une lettre par laquelle l’Émir intervenait personnellement auprès du Conservateur chef de ser­vice pour faire annuler une expro­priation dont était victime un groupe familial, El-Hadj. Kada Ould Cheikh et ses frères El-Hadj Mohamed et El-Hadj Larbi et leurs cousins demeurant à la tribu des Ouled Slimane, connus sous le nom de Ouled Bou Hamane.
L’expropriation dénoncée concernait probablement une terre annexée à la forêt à la suite d’un classement consé­cutif aux opérations de délimitation et de reconnaissance dans le cadre du Sénatus-consulte de 1863, opérations qui avaient touché en effet la région de Sidi Bel-Abbès en 1880.
Ce genre d’opérations permettait d’agrandir le domaine forestier, proie facile aux meutes de spéculateurs co­loniaux, concessionnaires de forêts.
Il est peut-être utile que je vous re­transcrive cette lettre, véritable sym­bole de devoir, de contestation voire d’insurrection.
«A Monsieur le Conservateur, Chef de service des Forêts du département d’Oran Louanges à Dieu l’Unique. Après les compliments d’usage Un de mes serviteurs, le nommé Hadj Ould Cheikh, domicilié avec nous à Damas et ses frères El Hadj Mohamed et El Hadj Larbi et leurs cousins connus sous le nom de Ouled El Hamad, de­meurant à la tribu des Ouled Slimane, commune de Sfisef, canton de Bel Abbès, sont propriétaires d’une terre appelée Bled El Djenna, terre que les autorités ont prise et réunie à la forêt. Ils ont hérité cette terre de leurs pères et ancêtres et ils ont eu la possession et la jouissance de père en fils depuis le temps du Bey Mohamed le Turc jusqu’au jour où ils ont été dépossé­dés par les autorités.
En conséquence, nous désirons de vo­tre équité et de votre justice que vous leur fassiez rendre cette terre pour qu’ils en tirent partie car ils sont dans le besoin. Prenez en considération dans cette affaire notre désir car les sus-nommés sont des nôtres et nous vous serons très reconnaissants.
Le 29 Rabie El Aouel 1297 correspondant au 11 mars 1880.
Signé Abdelkader El Hosseini. »
Quel que soit le caractère de cette lettre, le plus important est que ce document nous donne quelques informations sur l’attitude de l’Émir Abdelkader à l’égard du processus de dépossession qui frappait durement la population algérienne au 19e siè­cle et témoigne de son profond at­tachement avec la région de Sidi Bel Abbès et la tribu des Béni Ameur dont les Béni Slimane faisaient partie inté­grante.

 

* Article tiré d’une revue d’entreprise et signé par Hadj Benaouda Fekih


le 03 décembre 2012


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
03 décembre 2012

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00

Nombre de Visites :

  • 5 905
  • 6 484