LETTRE OUVERTE A M. BENOUARI

Monsieur BENOUARI,

Je vous connaissais à peine, suite à votre passage en tant que Ministre dans le Gouvernement de M. GHOZALI, puis vous avez complètement disparu de la circulation. Vous avez certainement voulu redevenir, le Suisse que vous étiez. En consultant le net j’appris avec surprise, que vous n’avez pas chômé. Ainsi :
– De 1981 à 1989 vous avez été Trésorier et responsable des salles de marché de groupes bancaire (AL Saudi Banque, Société Générale)
– De 1992 – à ce jour : Président d’Écofinace S.A. société de conseil et de montage en partenariats industriels et financiers
En parallèle, votre parcours politique aura été des plus prolifiques :
– 2013 : Président du Parti radical de Cologny (Genève)
– 2013 : Président de l’Association DiverCité (Genève)
– 2002 – 2006 : Administrateur de L’Aéroport International de Genève
Avant de savoir   tout cela, j’ai   – comme tout citoyen jaloux de son Pays – suivi les présidentielles et notamment les candidats potentiels. En vous reconnaissant dans les candidats, j’ai été ravi de constater que notre «élite» n’abdiquait pas et s’engageait dans la lutte politique. Croyez-moi, Monsieur BENOUARI, j’ai été fort convaincu par le discours que vous avez tenu sur le plateau d’une chaîne télé privée. Mieux encore, vous avez fait l’unanimité. J’allais même peut-être voté pour vous.
Mais chassez le naturel, il revient au galop. Il aura suffi que le Conseil Constitutionnel rejette votre candidature, pour que vous reveniez à vos «origines» A votre véritable rôle : Celui qui représente les lobbies d’outre-mer. D’ailleurs, l’avez-vous réellement quitté? A voir les tâches que vous assumez, permettez-moi d’en douter.
Vous osez – sans honte écrire : «C’est une urgence absolue. A trop attendre, on risque de ne plus pouvoir agir», dans votre lettre adressée au Parlement européen et à une vingtaine de députés européens.
Après avoir établi un constat très accablant sur la gestion autoritaire du régime algérien et les périls qui guettent le pays, Vous appelez le Parlement européen à exhorter «le régime algérien à ne pas attenter à la liberté d’expression et à ne pas réprimer les manifestations de l’opposition algérienne (…), à l’engager à ne pas fausser les résultats des élections (…), refuser de cautionner la fraude annoncée (…)».
Vous avez appelé aussi l’Union européenne « à ne pas rééditer l’expérience de la mission d’observation dirigée par José Ignacio Salafranca, qui a laissé le plus mauvais des souvenirs aux Algériens». «Le cynisme de ce système et sa capacité à jouer de ses relations commerciales avec l’Occident pour faire accepter sa politique irresponsable à l’égard du peuple algérien atteignent aujourd’hui leurs limites», écrivez-vous, en plaidant pour une rapide «transition démocratique».
Finalement, quel était votre objectif ? Juste devenir Président de la République Algérienne Démocratique et Populaire ? Croyez-vous que briguer la magistrature suprême pouvait se faire à mi-temps ? Pourrait se faire au cours d’une « pause-citron » de vos navettes Berne-Dubaï ?
Monsieur BENOUARI, dites-moi sérieusement, combien de temps avez-vous vécu dans ce Pays, dont vous vouliez en être le Président ? Dites-moi sérieusement, quelles villes et villages de l’intérieur avez-vous visité ? Où étiez-vous, durant la décennie noire ?
Oui, Monsieur BENOUARI je vous le concède. Mons Pays n’es pas exempt de reproches en termes de Démocratie. Oui, nous avons vécu des fraudes lors des élections, des manipulations et nous en connaîtrons probablement encore. Mais on ne pourra jamais mettre fin aux dysfonctionnements de notre gouvernance en faisant appel à « vos » instances européennes. La « tutelle » que vous recherchez n’est pas notre solution .Notre solution est en nous. Elle est en Madame Louiza HANOUNE, en Messieurs BENFLIS, Fawzi REBAINE et Abdelaziz BELAID. Elle est en Said SAADI, en MOKRI, en Djillali SOFIANE. Ceux-là – de véritables Algériens – en choisi le terrain de lutte, le terrain Algérien, avec pour seul arbitre, le Peuple Algérien. Ils n’ont pas eu à se désister d’une autre nationalité, pour faire acte de candidature.
Finalement, c’est peut-être ce regret qui vous fait réagir ainsi. Car la République Helvétique dont la rigueur est proportionnelle à celle de ses montres, ne vous gratifiera plus de sa nationalité que vous avez renié, comme vous avez renié celle d’origine, pour un temps.
Monsieur BENOUARI, j’allais presque remercier  MEDELCI pour avoir rejeté votre dossier, autrement j’aurai peut-être voté pour vous et le regretter.

djillalic@bel-abbes.info


le 23 mars 2014


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
23 mars 2014

6 Commentaires pour “LETTRE OUVERTE A M. BENOUARI”

  1. le cygne

    Ah ! Connivence quand tu nous tiens..! Ils finissent par se trahir eux mêmes..!!
    Drôle de monde, on a failli avoir quatre Pingtruches comme candidats à la présidentielle, à croire que l’Algérie est devenue stérile, quelle honte…!!!

    Alors là, le fils prodige du système qu’il dénonce aujourd’hui..??!! Même s’il s’est retapé une virginité en Suisse, – ce paradis fiscal où les faux bourdons déposent le miel qu’ils ont spolié aux Algériens-, je crois qu’il est très mal placé pour nous donner des leçons en politique, civisme et liberté d’expression…! A vrai dire, je n’ai jamais piffé les humanoïdes qui pleurnichent et se font tout petits devant ceux qu’ils considèrent comme leurs Maîtres de la morale, des droits de l’homme, de la liberté d’expression…etc.!! Surtout lorsqu’on voit ce qui se passe dans leurs pays respectifs, on se dit que le monde est une jungle et que c’est la loi du plus fort qui tient la route et qui régit la planète, pour le moment bien sûr… !!! Heureusement, que la roue de la fortune ne cesse jamais de tourner… !!!
    Pour moi, il n’est plus crédible depuis la minute où il a adressé cette lettre aux officines du parlement européen, ou si vous préférez aux membres de l’OTAN qui ont bombardé des pays arabo-musulmans et africains. Je trouve donc que cet organe est très mal placé pour nous donner à son tour des leçons sur la démocratia et le droit des zommes…. !!!
    J’aimerais bien savoir, si ce parlement soumis à la vindicte américano-sioniste, aurait lu son chiffon, s’il avait osé parler des droits des peuples bafoués, et Ô combien ils sont nombreux, par les européens et les sionistes… ??? Qui, de nous ne connaît pas la réponse…??? Quelle aide voudrait-il avoir de la part de l’establishment politique européen…? De s’ingérer encore plus dans nos affaires à travers les manchots, les oursons en peluche et les ONG qu’ils financent pour tout foutre en l’air… !!! De quelle liberté d’expression parle-t-il, à ceux qui se sont permis d’insulter notre Prophète (saws) et ont même récompensé les caricaturistes qui l’ont fait, et à l’opposé, ils clouent le bec, S/c de l’antisémitisme, à tous ceux qui osent dire un mot sur les sales combines sionistes qui sont entrain de ruiner le monde.
    Je me rappelle , Réda Malek, qui ne le connaît pas, lorsqu’il a déclaré détenir un document confidentiel du parti socialiste français daté de la fin de l’année 1993, qui dévoile un plan de la France sous le règne de François Mitterrand, pour la recolonisation de l’Algérie. Ce plan sorcier préconise la déstabilisation et la mise en place éventuelle d’un PROTECTORAT EUROPEEN EN ALGERIE , en œuvrant pour
    1- « Que les intellectuels algériens condamnent le pouvoir et en appellent à l’intervention de l’Occident ;
    2- L’établissement d’un climat de confusion et approfondissement des différences entre décideurs ;
    3- Un mouvement sporadique de protestation.»

    Eh bien, ce monsieur est nourri par les mêmes mains, au nom de «l’idéal démocratique commun».

    Hé monsieur qui vous a mandaté pour représenter le peuple ou la société civile algérienne auprès du parlement européen…. ???
    Le combat politique pour la liberté d’expression et le respect des droits de l’homme doit se faire en Algérie et entre algériens selon les concepts et les valeurs de la rive Sud et non pas selon le manifeste des gens heureux des Trois Nord… ! A ce moment là, on aura peut être du respect pour vous… !

    Voilà encore un exemple, de la collaboration étroite entre les ‘deux mains’ pour foutre la pagaille en Algérie….!!!

    Encore une petite chose, malgré tout ce scénario à deux sous, à une question sur sa participation potentielle dans le futur gouvernement, l’ex-candidat qui s’est montré très critique envers le pouvoir, ne ferme pas la porte aux propositions, mais ne souhaite pas servir d’alibi au système. «Je ne rejetterais pas de proposition de poste, mais je ne vais pas accepter un poste de Premier ministre si le système n’est pas changé» Alors là, à quel jeu il s’adonne…??? Quelle hypocrisie..!!!! Il voudrait bien prendre les règnes pour mieux servir et se servir…..!!!

  2. Amirouche

    Bonjour

    Dans notre parti politique, nous accomplissons ce que nous promettons.
    Seuls les imbéciles peuvent croire que
    nous ne lutterons pas contre la corruption.
    Parce que, il y a quelque chose de certain pour nous:
    L’honnêteté et la transparence sont fondamentales pour atteindre nos idéaux.
    Nous démontrons que c’est une grande stupidité de croire que
    les mafias continueront à faire partie du gouvernement comme par le passé.
    Nous assurons, sans l’ombre d’un doute, que
    la justice sociale sera le but principal de notre mandat.
    Malgré cela, il y a encore des gens stupides qui s’imaginent que
    l’on puisse continuer à gouverner
    avec les ruses de la vieille politique.
    Quand nous assumerons le pouvoir, nous ferons tout pour que
    soit mis fin aux situations privilégiées et au trafic d’influences
    nous ne permettrons d’aucune façon que
    nos enfants meurent de faim
    nous accomplirons nos desseins même si
    les réserves économiques se vident complètement
    nous exercerons le pouvoir jusqu’à ce que
    vous aurez compris qu’à partir de maintenant
    nous sommes le parti libéral fédéral, la “nouvelle politique”.

    Et maintenant, lisez le texte en commençant par la dernière ligne et en remontant ligne par ligne jusqu’au début…. C’est surprenant!!!

    • Amirouche

      Mon post ci dessus est au fait une blague ,trouvée par hasard sur un site d’humour et que j’ai adoré , alors je la dédie aux lecteurs de Bel abbès info

    • Karim10

      @Amirouche.
      Lire « Ambulance au style L.D.Vinci» à l’envers. ..C’est bien connu, mais écrire des phrases à l’envers et la tête en bas c’est surprenant. Vraiment surprenant ! C’est une aptitude assez rare ! Si j’ai bien saisi la blague ! A la base on peut utiliser un logiciel ?
      Bravo…Bravissimo et bon match du 127 clasico!
      ¡oɔısɐlɔ 721 np ɥɔʇɐɯ uoq ʇǝ oɯıssıʌɐɹq…oʌɐɹq
      ¡ ǝéɹıos ǝuuuoq

      • Amirouche

        @Karim10
        Bravo à vous aussi !! comme je suis myope , j’arrive facilement à lire à l’envers !! en tournant ma tête bien sûr (rires)
        (\___/)
        (=’.’=)
        (“)_(“) Courtoisement

  3. zalamite

    djilali
    ce n’st comme ça que vous attrapez les ”agents de la politique”
    voici quelques questions de bases que chaque homme politique doit répondre avant qu’il ne dépose sa demande de constitution d’un groupement de pression de concurrences etc..
    combien vous a laisser votre père comme somma d’argents?
    La somme que vous avez utilisé pour démarrer votre affaire est de combien et provient d’ou??
    combien d’employés avez vous engager pendant une activité de 10ans??
    Combien vous avez laisser au trésor comme impôts et divers donations publique ou privé?
    combien est il votre chiffre d’affaire sur les 10 ans??
    AveZ vous fait un travail de recherche développement?? Si oui avez vous des droit de marque ou brevets que vous déposé sur les 10 ans??

    Si un homme politique ne répondra pas a ces questions il doit déposer sa démission et libérer le monde politique. vaux mieux qu’il reste dans un bureau ou dans son magasins ou dans son taxi ou gardien de vignoble ou vigile chez un opérateurs ou une banque….

    PENDANT la période Chadli il dit en se gonflant ”Chadli n’a aucun diplôme est occupe le poste de président moi je n’ai demandé qu’un poste de maire..
    en septembre 2014 attendez vous qu’il dira ceci
    ”moi je n’ai que 70 ans je suis encore jeune par rapporta d’autre”

    Goulou hamdoulah car si le FIS avait placé son président
    il diront
    …….a vous de le devinez

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00