Levez la main sur la justice !

Des magistrats qui réclament la liberté et l’indépendance de la justice ? Qui trouverait à en redire dans un pays où le pouvoir politique se confond avec le pouvoir judiciaire !

On a presque envie de rire en lisant cette plainte, au propre et au figuré, du président du Syndicat national des magistrats (SNM), Djamel Laïdouni. Comme une solennelle demande aux autorités politiques, il exhorte ceux qui nous gouvernement de bien vouloir lever leur main sur la justice pour la rendre pour de vrai en nom du peuple…

Laïdouni a touché du doigt le drame politique de notre Algérie où la justice est celle des puissants ; ceux qui on la haute main sur les rouages de l’Etat. Le magistrat qui s’écrie, plaintif aujourd’hui, sait de quoi il parle. Il sait que le magistrat honnête qui exerce ce noble métier en son âme et conscience, est souvent écrasé par l’administration qui lui fait détester le jour où il a décidé de rendre justice au nom du peuple et non pas au service d’un tel puissant tapis dans l’ombre de l’administration ou d’une quelconque officine.

C’est pour cela que la revendication de Djamel Aidouni prend toute sa signification.

 Le ministre dicte la «justice»

Il a demandé expressément à ce que le conseil supérieur de la magistrature ne soit plus « sous la tutelle» du ministère de la justice. Une vieille revendication certes du Syndicat national des magistrats (SNM), qui ne pouvait tomber mieux à la veille de la révision de la constitution. Consacrer noir sur blanc dans le texte fondamental l’indépendance de la justice constituerait en effet une avancée décisive contre ceux qui instrumentalisent la justice selon leur intérêts.

Le SNM suggère ainsi d’éloigner le pouvoir exécutif, représenté en la personne du ministre de la Justice, du Conseil supérieur de la magistrature et la désignation du premier président de la Cour suprême comme vice-président du conseil conformément au principe d’indépendance de la justice et en application des critères mondiaux en la matière, explique Djamel Laïdouni.

C’est là, incontestablement une revendication éminemment politique qui devrait bénéficier du soutien de tous les algériens en ce qu’elle rende la parole à la justice et uniquement à la justice.

Magistrats «désarmés»…

Personne ne pourrait être contre le fait que les magistrat fassent leur travail sans avoir a en référer à aucune autorité supra judicaire qui rend les verdict par téléphone…

Rendre justice pour tous est en effet un principe cardinal en démocratie où nul n’est au dessus de la loi.

On est encore loin, hélas, dans un pays où certains dossiers sont tellement sensibles que les magistrats hésitent à les ouvrir au risque de se brûler les doigts…

Djamel Aidouni a eu l’honnêteté de le reconnaître aujourd’hui s’agissant de la corruption : «Il n’est pas facile de lutter contre la corruption. Le phénomène est là, mais on ne peut pas engager des actions sans qu’il y ait des plaintes déposés devant les juges ».

Il est vrai qu’il n’est pas facile pour un algérien lambda de s’attaquer à un ponte du pouvoir même s’il a toutes les pièces à conviction. C’est une bonne raison justement pour constitutionnaliser l’indépendance de la justice.

Osons rêver…

Par Hakim Merabet  (Algerie1)


le 19 février 2013


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
19 février 2013

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00