L’HYPERINFLATION DÉTRUIT L’ÉPARGNE

La première panacée pour une nation mal dirigée est l’Inflation monétaire, la seconde est la guerre. Les deux apportent prospérité temporaire et destruction indélébile. Les deux sont le refuge des opportunistes économiques et politiques. E.Hemingway

L’inflation est intéressante pour ne pas dire bonne d’un coté en économie comme elle est mauvaise d’un autre coté. Le gouvernement et sa petite banque centrale sinon le trésor public ont fortement un besoin extrême d’inflation. Non pas parce que c’est un indice de bonne santé économique comme peuvent rabâcher certains économistes selon leurs approches issues de certaines écoles.
Pourquoi ? Tout simplement l’a-b-c-daire de certaines écoles monétaristes admettent dur comme fer que l’inflation permet de ronger leurs dettes et de dépouiller le contribuable sans même qu’il s’en aperçoive.
L’inflation ou l’hyperinflation est une hausse des prix généralisée et sans valeur ajoutée, cette situation est désastreuse pour le pouvoir d’achat du petit lambda ordinaire.
Dans un système ou le capitalisme est honnête celui qui s’appui sur l’accumulation du capital il est d’essence déflationniste car il fait baisser le prix par le jeu de la concurrence et des gains de la productivité, ce système créateur de richesse mise sur la production et la diminution des couts de production, des couts de la distribution, et des couts de la commercialisation c’est pourquoi il est déflationniste.

Le pouvoir voit sans déplaisir les frustrations et les colères engendrées par une vie sans espoir trouver un exécutoire dans la frénésie des fins de match. Pendant qu’ils braillent « One Two Three Viva l’Algérie », les sans emploi ou chômeurs ne pensent pas à faire la révolution
Albert Jacquard

Malheureusement en Algérie nous ne vivons pas dans un système capitaliste honnête et producteur de valeur ajoutée mais dans un système rentier « basardique » basée sur le « créditisme » et l’importation quant il n’ya pas d’argent en DA on fait actionner la planche à billet dit la monnaie non conventionnelle cette monnaie n’a aucun lien par rapport un étalon conventionnel pour sa propre mesure ( or- production de biens et service), par conséquent elle perd de sa notion fiduciaire ( confiance) et se déprécie d’un cote car nous ne pouvons pas créer de la monnaie non conventionnelle en £, en $ en Euro ou autres ceci nécessite une création de richesse via l’échange pour en avoir !

Ne dit on pas que l’Inflation est un impôt par excellence pour les pauvres, une prime pour les riches et un oxygène pour le système.

Une monnaie non conventionnelle adossée à rien du tout ( Walou !)parait pour notre gouvernement comme étant l’unique solution de sortie que ce marasme économique, alors que la dette d’état (publique) est adossé à des contribuables « Ghachis » valait autant que l’or (étalon).
De manigance politique, en manigance économique et de gouvernement FLN, en gouvernement RND sous un parapluie du programme présidentiel ; l’état se trouve squeezer par des injonctions rentières Contrairement au gouvernement, qui ne fait que des dépenses en projets inutiles et parfois ruineux, la plus grosse cagnotte va en escroqueries.
Des indices officiels qui nous indiquent que l’inflation est super maitrisée donc elle est sous le contrôle des institutions de l’état alors qu’au fait ,dans la réalité des choses nous constatons que les dépenses que se soit de l’état , des ménages ou des autres agents économiques sont sous la contrainte obligatoire de l’augmentation car l’effet de la loi de la monnaie et du crédit permet une création monétaire pour financer le déficit allant jusqu’à 10% qui booste dans le noir l’inflation.

L’utilitarisme était la philosophie de l’épargne, il perd tout sens quand l’épargne est compromise par l’inflation et les menace de banqueroute.
J.P.Sartre

On parle au fait de liquidité, dans ce cas la imaginez cette création monétaire comme une gigantesque retenue d’eau.
Si ce barrage de liquidité cède et commence son eau (ses liquidités) à ruisseler parmi le tissu des activités économiques du pays , l’inflation sera à la hauteur et du niveau de cette création monétaire qui a été mise en action elle risque d’envaser le tissu économique et provoquera une crise
Pour l’ instant tout est calme, aucune liquidité de la monnaie non conventionnelle ne parait dégouliner pour l’instant à travers des fissures du barrage qui commencent à se manifester.
Sachant que par ailleurs nous n’avons rien préparé comme instrument de contrôle et de maitrise, car nous avons anticipé beaucoup de fausses mesures.

BENALLAL MOHAMED


le 08 octobre 2017


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
08 octobre 2017

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00