Ligue 1: l’USM Bel-Abbès en “contact avancé” avec l’entraîneur français Thierry Froger

Le Français Thierry Froger devrait être nommé nouvel entraîneur de l’USM Bel-Abbès, qui s’apprête à faire son retour en Ligue 1 algérienne de football après une année passée au purgatoire, a appris mercredi l’APS auprès du président du Conseil d’administration du club, Abdelhakim Serrar.

“Je suis en contact avancé avec Froger. Nous sommes sur le point de conclure un accord avec lui pour devenir le nouvel entraîneur de l’USMBA”, a déclaré Serrar, qui vient de racheter la majorité des actions de la société sportive du club de l’ouest algérien, devenant ainsi son premier patron.

Froger est né le 21 mars 1963 au Mans. Ancien joueur professionnel, il débute sa carrière au Mans de 1971 à 1978. Il rejoint ensuite Lille où il a évolué pendant 8 ans. Après un passage à Grenoble, il revient au Mans où il termine sa carrière de joueur.

Il devient alors entraîneur au centre de formation du MUC72 de 1990 à 1994. Il entraînera, par la suite, l’équipe première du Mans avec laquelle il sera élu meilleur entraîneur de Ligue 2 en 1996.

Après Le Mans, il part au Losc et rate de peu la montée en L1. Puis la saison suivante, les mauvais résultats le conduisent à quitter le club en septembre 1998. Il rebondit un an plus tard à La Berrichonne de Châteauroux. Il dirigera ce club quatre saisons.

Après son départ de Châteauroux, il signera à Gueugnon en très mauvaise posture, mais réussit à sauver le club de la relégation. En 2004, il est à nouveau élu meilleur entraîneur de Ligue 2. Froger rejoint le Stade de Reims en juin 2005, où il reste trois saisons, avec une qualification en demi-finales de la coupe de la Ligue.

En juin 2010, il prend les commandes de l’équipe du Togo, mais démissionne en mars 2011. Dans la foulée, il signe à Nîmes Olympique pour tenter de sauver les Crocodiles qui pointaient alors à la 17ème place du championnat de Ligue 2. Son dernier club est Vannes (D 3, France).

“J’ai failli engager cet entraîneur lorsque j’étais aux commandes de l’ES Sétif (Ligue 1) avant de me rabattre sur son compatriote, Hubert Velud, avec lequel nous avions gagné le doublé, championnat et coupe d’Algérie, lors de l’exercice 2011-2012”, a encore précisé Serrar.

L’USMBA a réussi un retour rapide parmi l’élite sous l’égide de l’entraîneur Abdelkrim Bira, dont le contrat n’a pas été renouvelé à l’issue de l’exercice précédent.

BEL-ABBES INFO