L’ONA , un service dépassé et des missions oubliées!

Notre adage populaire qui dit “rien ne sert de cacher le soleil avec un tamis” convient curieusement à cet Organisme étatique créé pour remédier une situation jugée catastrophique dans le temps  sinon comment expliquer qu’aux moindres précipitations de pluie, minimes soient-elles, les rues et ruelles de la ville de Sidi Bel Abbes se trouvent inondées avec des avaloirs bouchés et  une circulation automobile bloquée. Et pour preuve ,depuis longtemps et tout le monde l’aura constaté, les services de l’ONA sont confrontés plus à déboucher des canalisations internes de maisons et de propriétés privées  que  de s’en occuper des vraies missions qui leur ont été attribuées lors de sa création c’est à dire la réhabilitation, réfection des vrais canalisations et avaloirs  des rues de quartiers.

Lors de sa création , n’était-il pas dit que L’ONA prend en charge les projets d’études, de réalisation, de réhabilitation, de diagnostics de stations d’épuration, de réseaux d’assainissement et de collecte d’eau pluviale oued Mekerraainsi que des stations de relevage. Or , l’on constate que ces missions sont du moins mis de coté ou oubliées  vu l’ampleur des dégâts causés par des inondations de “ruelles” en raison d’avaloirs bouchés pourtant l’on se rappelle de l’immense enveloppe attribuée aux services de l’hydraulique pour réhabiliter  le réseau d’assainissement, n’a-t-on pas remplacé les petites canalisations de l’époque coloniale par de plus grandes, l’on se rappelle que toute les artères de la ville étaient sens dessus dessous durant sa réalisation ceci sans parler de l’autre “immense enveloppe” qui a  alors  défrayé la chronique et vanté les technologies de la station d’épuration de l’oued Mekerra installée à la sortie de la ville (Derrière village Américain) ,  il y a quelques années  (Des thèses de magister de  l’Université Djillali Liabes  y ont été rédigées )malheureusement le constat qu’on pourrait faire de cette station, c’est d’aller voir  la couleur et l’odeur de cette eau au niveau de Sidi Brahim pour croire que ça marche , parlant d’odeur, les automobilistes en partance vers Oran ,retiendront pour longtemps ces odeurs nauséabondes au niveau du virage du Rocher ,en été . N’a-t-on pas interdit l’irrigation des champs dans cet axe en raison de la pollution avancée de l’oued Mekerra ?. Bizarre que ça parait , leur site WEB qui cite plusieurs stations d’épuration à travers le pays n’en parle point  de cette station du rocher à Sidi Bel Abbes. Plus bizarre encore , la thèse dont le lien est indiquée ci-dessus parle à l’époque d’un traitement à 25% des eaux usées de l’oued Mekerra mais rejeté à nouveau dans l’oued. On voit mal la raison d’exister de cette station qui ne fonctionnait (à l’époque lors de la visite de l’étudiant) qu’à 25% de ses capacités.

Mais revenons à l’ONA , d’aucuns vous diront que le seul (??)  camion déboucheur est visible quotidiennement et à longueur de l’année devant des maisons et ou des immeubles . De plus , il suffit de voir le registre où sont portés les requêtes et doléances des citoyens , hormis quelques avaloirs jugés sensibles (visible par les autorités) , les services de L’ONA n’interviennent que pour avaloir bouchédéboucher des conduites internes de maisons sans réparer ou vérifier  ceux qui créent les inondations à l’image de ce citoyen qui a attendu plus de six mois pour que l’avaloir placé devant sa maison soit  revu sans pour autant que la faible équipe de réparation travaillant avec des moyens rudimentaires n’a daigné terminer les travaux de réfection. Tout le monde pense  que ces services manquent de moyens humains et surtout matériels , des moyens qui doivent être dédiés spécifiquement aux avaloirs publics sans attendre les requêtes de citoyens pour faire le “pompier” chez eux.


le 23 mars 2014


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
23 mars 2014

3 Commentaires pour “L’ONA , un service dépassé et des missions oubliées!”

  1. elgambiti

    Comment se fait-il que tout ce qui est simple pour les autres nous parait insurmontable et pourtant ,tout ce qui est simple doit être accessible ,on n’ est pas plus cons que les autres ,du moins je crois ,à moins que respirer les odeurs de la seine rend intelligent.Et si tous les belabesiens qui sont partis à l’étranger sont restés chez nous ,on serait dispensés de ces remarques désobligeantes et teintées de l’autodérision.

  2. Amirouche

    Bonjour

    J’ai toujours un grand sourire quand je me rappelle cette odeur nauséabonde , j’en garde toujours le souvenir !!!
    Étudiant , je devais faire , les allers et retours de SBA à Oran en taxi ou auto-stop .Un jour ,de retour ,mon ami et moi fumions “Afras” et le “taxieur” fumait une autre marque de tabac , la troisième personne gênée par l’odeur de la cigarette ,nous demanda gentiment de descendre les fenêtres afin qu’il respire de l’air pur , mais au fur et mesure que nous nous rapprochions de ce fameux virage , un empuantissement se dégageait mais vraiment irrespirable ,soudain ,cette personne nous dit ” fermez vite ces fenêtres, vite “wladi” , je préfère sentir votre mauvais tabac que l’odeur des égouts”

    Pourtant la solution est simple , il suffit de stopper les déversements d’égouts dans l’Oued ,que de faire du rafistolage chaque année.Il faut envisager des actions durables pour éradiquer ce problème.

    Cordialement

  3. le cygne

    Comment peut-on demander à l’ONA, avec les moyens humains et matériels dont elle est dotée, de résoudre tous les problèmes d’assainissement de toute une ville comme SBA…alors qu’il lui faut des projets de grande envergure comme c’est le cas pour l’Oued Mekerra…!

    Il faut revoir le statut et les missions de cette entreprise et d’arrêter de faire dans le bricolage. Si on veut vraiment qu’elle fasse un travail convenable, il faut mettre tous les moyens nécessaires sur le tapis et virer les gestionnaires qui ont failli à leurs missions….!!!!

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00