L’université s’insurge contre la décison du ministre Hadjar

Il est clair que ce sont là, les derniers jours d’un ministre qui a suffisamment rempli les lieux du savoir d’insanité et d’aberration. N’a-t-il pas abaisser l’excellence à la médiocrité et de sous-entendre dans ses déclarations tonitruantes qu’un prix Nobel demeure son dernier souci. Et avant hier, il récidive et décide unilatéralement, l’arrêt des cours à l’université en raison des mouvements estudiantins anti-5e Mandat alors que l’université devrait servir à la réflexion et au débat pour sortir le pays de cet imbroglio politique.

À ce sujet, et en réponse à la décision par arrêté ministériel N°220 portant nouvelle programmation des vacances de printemps,  les enseignants de l’université de Sidi Bel Abbès , après l’ assemblée générale tenue en ce jour, dimanche 10 mars 2019 ressortent avec les points suivants:

1/  Les enseignants dénoncent cette décision de fermer l’université; et refusent son application. Ils estiment que ce genre de décisions irréfléchies et illégitimes sont contre-productives et que cette décision n’est qu’une tentative de plus pour museler l’université et l’extirper de son milieu naturel, le peuple, 

2/  Les enseignants lancent un appel à la communauté universitaire à se solidariser et à renforcer le mouvement populaire pour un changement radical et total du système de gouvernance.

3/  Un comité de coordination provisoire a été mis sur pied pour coordonner les actions des enseignants avec celles des étudiants. 

Il a aussi été décidé:
I/  L’organisation immédiate d’un sit-in devant la faculté des sciences exactes. Le sit-in s’est transformé ensuite en une marche à l’extérieur de l’université pour montrer dans un premier lieu le refus de la fermeture de l’université et la reprise des mots d’ordre populaires contre le cinquième mandat et le changement radical du système de gouvernance.

II/  L’organisation d’une marche demain, lundi 11 mars 2019 à partir de la faculté des sciences exactes vers le centre ville à partir de 9h30. Les enseignants appellent les étudiants à être présents à cette marche des universitaires. 

III/ Un communiqué sera rédigé pour reprendre les positions des enseignants et sera lu après la marche de demain.

10 mars 2019

le 10 mars 2019


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
10 mars 2019

Répondre

Nombre de Visites :

  • 4 018
  • 7 220