L’USMBA : C’est L’IMPLOSION

Ce qui était prévu est finalement arrivé plus tôt! C’était trop beau pour être vrai! L’USMBA notre club phare qui commençait à donner de grands espoirs et des rêves fous de voir enfin le club rejoindre l’élite et y rester. Mais encore une fois, nous avons fait fi de l’expérience en procédant à la projection d’un projet sportif de haut niveau,  sans pour autant garantir les moyens de sa réussite.

Depuis le début de saison les dirigeants du club n’ont géré que par le bricolage, parce qu’ils n’ont aucun moyen de faire autrement.  Quand on n’a pas les moyens, il faut se contenter du peu. La plus belle femme du monde ne peut donner que ce qu’elle a! “Acheter” des joueurs avec des contrats astronomiques, un entraîneur de même calibre et disposer de caisses vides, cela s’appelle de l’inconscience! Déjà, le déplacement à Oum El Bouagui pour y affronter US Chaouia, n’a pu s’effectuer que grâce au patron de l’Hôtel Beni-Tala qui avança argent et bus. Ce même hôtel n’a pas été payé depuis longtemps et l’on parle d’une dette frôlant le milliard!

Les choses ne pouvant plus continuer ainsi, les dirigeants n’ont pu payer les primes au joueurs et les salaires à l’occasion de la fête de l’Aïd, malgré les promesses fermes données en fin du weekend passé et rapportés par notre confrère de la version Arabe. Las, l’entraineur Bira et les joueurs ont quitté l’hôtel cet après-midi,dans un état de nervosité extrême, jurant de ne plus revenir. Certaines sources de l’hôtel nous ont affirmé que Bira qui d’habitude laissait ses affaires à l’hôtel, aurait tout pris! Il était dans un tel état que même le patron de l’hôtel qui essayait de le calmer ne put rien faire. La crise s’annonce et la rencontre face à Batna risque d’être fort compromise. Il ne faut pas perdre de vue que les salaires versés aux joueurs en début de saison  arrivent à termes vers la fin de ce mois d’Octobre pour les uns et Novembre pour d’autres, une aubaine bien sur pour les dirigeants mais qu’en sera -t-il à la fin de l’année en cours?

Voilà où l’on arrive quand on ne dispose pas des moyens de sa politique!  La saison s’annonce difficile à moins d’un sursaut salutaire des grandes entreprises de la wilaya pour renflouer des caisses vides car ni les recettes du stade ni celle des droits de retransmission TV ne pourront satisfaire des joueurs et staff professionnels au vrai sens du terme.

 

 


le 13 octobre 2013


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
13 octobre 2013

6 Commentaires pour “L’USMBA : C’est L’IMPLOSION”

  1. D. Aissa

    étant vraissemblablement alerté par le papier de BAI le wali a réagit en convoquant dans l’aprés midi du jeudi dernier bensenada pour lui manifester tout son soutien et son engagement à assister les actuels dirigeants.la problématique des primes et de l’hotel béni tala seront réglés aprés le retour de l’équipe de batna.le wali a fait savoir au président de l’usmba sa parfaite connaissance de tout ce qui se trame autour du club comme takhlat par le biais d’une presse qui croit etre en mesure de faire et défaire des présidents.le wali tient selon des sources crédibles au maintien des dirigeants en place car il estime qu’ils n’ont pas quitté le navire lorsqu’il coulait durant l’inter saison .

    • kadi

      Enfin une bonne nouvelle mr aissa notre intuition ne nous a pas trempé sachant que Mr le Wali considere l’usmba faisant partie des grands projets structuraux de la wilaya .C’est une bonne chose dans la mesure qu’elle reconfortera une bonne partie de la jeunesse saine belabesienne dans la mesure où l’usmba fait partie des reperes de cette jeunesse et la priver de son primordial repere c’est perdre cette jeunesse.Je crois sincerement qu’investir sur notre club c’est investir sur la serenité ,la notoriete de notre ville voire l’epanouissement de cette jeunesse Merci Mr le Wali

  2. kadi

    MR LE WALI S.O.S URGENT
    Puisque l’administration a fermé à juste titre les commentaires de l’article les DIRIGEANTS JETTENT L.EPONGE sachant que des commentateurs peuvent attiser le feu sans apporter une lueur d’espoir nous profitons que cette porte soit ouverte pour bien faire une analyse de ces 3 mois de gestion de l’usmba.Si notre memoire ne nous trahit pas ces dirigeants vu la fuite en avant de l’ancienne equipe(directoire) et les embrouilles de l. ancien bureau ce trio de dirigeants a commencé avec les moyens dont il disposait à recruter des joueurs tout juste moyen et un entraineur tout aussi modeste dans ses ambitions (henkouche) mais voilà nous semble-t-il que mr le wali a pris la decision (sage) de proposer un autre entraineur de meilleurs references pour elaborer un PROJET à long terme donc recruter des joueurs de valeur.
    Le”s dirigeants actuels assurés par le soutien providentiel du wali ont foncé tete baissée en esperant que cet accompagnement signifierait l’assurance de moyens financiers adequats donc la balle etait entre les mains de mr le wali.Il est vrai que ce dernier a coommencé par mobiliser l’apc de sba a aussi intervenu aupres de l’hotel beni tela et enfin a sensibilisé les entreprises.Mais de ce coté là a notre connaissance rien n’a bougé .Se voyant isolés et encore plus décries les dirigeants actuels etaient devant une situation critique ne pouvant plus assurer leurs promesses avec les joueurs.EN CONCLUSION SEUL LE WALI EST EN MESURE DE DEBLOQUER CETTE AFFAIRE NOUS LUI LANCONS DONC UN S.O.S. NOUS AVONS BEAUCOUP D.ESPOIR EN LUI

  3. kadi

    LE WALI REGLERA LE PROBLEME
    Il y a une chose qu’il faut reconnaitre c’est que l’actuel wali est arrivé en plein periode de mercato et pendant un conflit entre dirigeants.
    Donc il a fallu qu’il fasse avec cette situation qui s’est resumée par une equipe dynamique il faut le reconnaitre à l’image de Bensenada,Delli et Bouchlaghem le wali les a accompagné tant bien que mal,il n’a pas encore dit son dernier mot c’est un homme de parole au lieu de l’acculer il faut lui reconnaitre ses engagements a faire de ce club un club de l’elite (patience )
    P.S. les fausses rumeurs,les critiques,les mensonges ont fait que les actuels dirigeants ont l’intention de se retirer. Voilà! la porte est ouverte pour les vendeurs de matchs.Une categorie d’energumenes font de provoquer des remous car ils aiment nager dans l’eau trouble ADIEU L.USMBA ???

  4. Dr D. Reffas

    Bonjour mon ami D. Aissa

    Votre commentaire sur la situation du club USMBA n’étonne personne, car le bricolage était visible d’emblée.On ne peut pas bâtir une équipe professionnelle avec des dirigeants qui ont les poches vides. Si ce sont des personnes qui font un travail avec un salaire en contrepartie , ils ne peuvent prétendre au titre de dirigeants. De même s’ils le font bénévolement . Un dirigeant d’un club professionnel de football est un membre qui engage un programme où l’aspect financier est la pierre angulaire.Ce programme s’articule autour de plusieurs aspects qui fructifient l’argent engagé ( gérance du stade,de l’hôtel et restaurant, sponsors, publicités, magasins des équipements sportifs, salles de sports, des actions au niveau des établissements financier et différentes sociétés économiques…).
    Concernant l’entraîneur, s’il prétend être un professionnel, il aurait dû refuser l’offre de l’USMBA étant donné que le club n’est pas structuré selon les textes qui régissent le professionnalisme en Algérie. Maintenant, s’il a eu des garanties de la part du wali, ce dernier doit assumer. Monsieur Bensenada n’est pas un dirigeant, il tient le rôle de coordinateur dont la prérogative essentielle est de récupérer de l’argent (APC, WILAYA, entreprises privées..) pour le distribuer. Mon ami Aissa, vous avez évoqué les dettes de l’hôtellerie en citant comme exemple l’hôtel El Hidhab de Sétif sans pour autant éclaircir la position du patron vis à vis du club ESS. Peut-être que l’établissement est engagé dans le processus de la professionnalisation.Concernant l’Hôtel Beni- Tala, il fait de la prestation de service ni plus ni moins. Le fait que le patron de l’établissement accepte d’être régularisé à long terme, est un engagement moral qui est à féliciter.En plus, il avance de l’argent quand le club trouve des difficultés dans l’urgence.
    Mon ami Aissa, le problème est ailleurs, on ne peut pas bâtir une équipe professionnelle sur du Khorti.L’exemple édifiant demeure l’accession du club par monsieur Benaissa, avec un retour immédiat à la case de départ. Si pour vous cette gestion est un exemple à suivre, je suis désolé de vous répondre mon cher ami que votre appréciation est décevante.Enfin, je pense qu’il ne faut pas s’inquiéter, si le wali s’est engagé à résoudre le problème financier pour l’USMBA j’en suis sûr qu’il le fera pour sauver la SAISON 2013-2014.

  5. D. Aissa

    bon article et bonne présentation des faits qui ont surgi ces derniers jours et qui risquent de destabiliser notre club .ce que vous avez omis de signaler c’est que tout le monde a dit et a écrit que c’est le wali qui a bati cette équipe et ramené les joueurs et l’entarineur bira.personne n’a osé dire que le wali qui a réitéré à plusieurs occasions que des fonds seront mobilisés pour garantir le projet dont a pompeusement parlé bira.quand les résultats sont là c’est le wali et c’est bira qui en tirent les éloges des supporters et une presse à la solde de certains clans.quand un retard de deux primes est enregistré c’est les dirigeants qui sont incapables et qui n’ont pas les moyens de leurs politique.le commun des mortels sait que les dirigeant sont de modestes citoyens mais personne n’a le courage de dire que que ces personnes avec les poches vides ont réussi à payer tous les joueurs pour une période de trois mois.le grand CSC vient de donner 2 mois de salaires aux joueurs sans qu’aucune presse n’ai fait état du mécontentement des joueurs.Certes l’hotel béni tala detient une créance de 7 millons de dinars mais on ne saura jamais le chiffre d’affaire réalisé par cette hotel avec l’usmba.l’entente traine une dette de l’hotel el hidab de plus de 2 milliards sans le moindre bon de commande et personne n’a osé délogé les joueurs de sétif de cet hotel .personne n’a osé annoncé que l’hotel allait etre payé dans une grande partie de sa dette du milliard de l’APC et le wali est intervenu sur le standard de l’hotel pour sommer le président de payer le staff technique et l’ensemble des primes des joueurs qui étaient en suspend à ce moment des faits.Le milliard est partie en fumée en une vingtaine de minutes.et ca Mr benbada était au courant pourquoi ne l’a t il pas annoncé au journal el heddaf et au journaux spécialisés.Les dirigeants haithoum gssir.bira et ceratins joueurs dits vedettes ont profité de la vulnérabilité de bensenada.benbada sait que bira et ses trois adjoints occupent des chambres single et sont pris en charge jusqu’à leur lingerie et aucune info n’a filtré à la presse .le budget de l’usmba frole actuellement lse 8 milliards .Al’exeption du milliard de l’APC , le reste se sont les éfforts de ces dirigeants qui ont les poches vides.les sponsors du wali ne sont pas encore concrétisés et personnes n’en parle.Avec un budget de 8 milliard l’usmba aurait tenu toute une saison avec une équipe moyenne avec comme entraineur un benyelles ou un hadjar ou un henkouche.On aurait facilement tenté de jouer l’accesssion comme l’a fait baghdad benaissa avec un budget qui n’as pas dépassé les 6 milliards.

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00