M.BOUMLIK DJILLALI, P.APC DE SIDI BEL-ABBES A OUEST-INFO: « Je suis là pour servir et non pour se servir » !…

4 Comments

 D’emblée M.Boumlik Djillali, se dit outré par ce qu’il a pu découvrir après sa prise de fonction,  comme laisser-aller et le relâchement ambiant qui caractérise tous les secteurs sans exception. La machine est réellement en panne, et il va falloir la mettre en branle. A commencer par la collecte des ordures ménagères qui ont envahi la ville du fait de certaines perturbations dans les opérations de collecte constatées ces dernières semaines. Ace sujet, le wali a été catégorique à l’adresse des nouveaux élus : « Je ne veux plus entendre parler des ordures ménagères et de problèmes de ramassage, faites votre travail, comme nous l’avions tracé et que chacun assume ses responsabilités dans le domaine qui lui est sied ». Aussi, le premier responsable de la wilaya a affirmé avoir inviter l’ensemble des directeurs et les délégués des secteurs urbains, avec qui, un point de situation a été fait et un plan d’action établi. Aussi, des directives ont été données à l’ensemble des intervenants afin de maintenir le rythme du travail et de veiller à d’éventuelles défaillances. Sur ce chapitre, le président de l’Assemblée communale de Sidi Bel-Abbes a expliqué que «les directeurs des secteurs urbains ont été instruits et mis devant leurs responsabilités respectives quant à la prise en charge directe des problèmes de ramassage».0 Par ailleurs et dans le cadre de la décentralisation des opérations d’hygiène et de l’environnement, les secteurs urbains ont été dotés d’un matériel roulant et d’une trentaine d’agents titulaires affectés au nettoyage et aux opérations similaires.Le maire a également rappelé, devant l’exécutif que, « c’est pour nous une manière de responsabiliser davantage les entreprises pour lesquelles nous avons donné deux semaines pour prendre connaissance de l’état des lieux et de procéder aux opérations de réhabilitation et d’entretien du réseau de l’éclairage public dans la ville». Rappelons par ailleurs, que les services communaux concernés, ont procédé au bitumage des routes niveau de la cité des 736 logements à Sidi Djillali, où les résidents ont dû souffert durant les intempéries qui ont sévi ces derniers temps dans la région. Des opérations de nettoyage et autres campagnes de volontariat sont régulièrement menées sur le terrain à l’effet de sensibiliser l’ensemble des concernés y compris le citoyen dans le but de préserver un environnement sain dans une ville propre, dira le maire.

4 Replies to “M.BOUMLIK DJILLALI, P.APC DE SIDI BEL-ABBES A OUEST-INFO: « Je suis là pour servir et non pour se servir » !…”

  1. M. Nass !
    Pour votre gouverne,le wali un mordu de l’internet, ne rate aucun article ni commentaire sur BAI concernant sa wilaya bien sur!. Soyez-en rassuré qu’il vous écoute et essaye de mettre en route toute manoeuvre et politique à meme de répondre aux aspirations de ses administrés et surtout les directives de M. Sellal.

  2. Bonjour.

    Le titre de l’article est à corriger.
    Les déclarations du nouveau PAPC qui était membre permanent de l’exécutif sortant résument sa participation dans le désastre constaté par ses soins. Aujourd’hui, rien n’a changé et la ville sombre dans la saleté.Je souhaite que le nouveau PAPC s’éloigne des déclarations inutiles et s’attache sérieusement à reconfigurer sérieusement le service communal d’hygiène en le dotant de moyens humains et matériels.Il faut reconnaître aussi qu’il y a un laisser aller de la part de la police de l’environnement et de l’urbanisme.Ce service ne joue pas son rôle dans la protection de l’environnement.Le constat est des plus amère au niveau des quartiers où pullulent les décharges des ordures ménagères.

  3. Mr le Président de l’Apc et Mr le Wali, avant de donner des directives dont vous savez que personne ne va respecter, ne vaudrait t’il pas mieux faire au préalable un AUDIT sur tout les services publics communmaux concernés de notre ville, définir qui fait quoi ? définir les priorités, définir les zones et leurs budget, établir des cahiers de charges…au lieu de foncer tête baissé dans des travaux de bricolages inutiles et extremmement couteux…Sidi Bel abbès a beau être un grand tube digestif..mais au moins que l’argent de l’état soit judicieusement utilisé…n’avez vous pas honte de ces grandes bennes a ordures béantes et puantes qui jalonnent nos carrefours, nos lampadaires tout neufs qui ne marchent pas, des cités dortoirs sans équipements, des hopitaux sous équipés, des salles de cinéma fermées..etc…
    Au fait : Question a BAI : ce Wali et ce président d’APC lisent t’il les commentaires des belabbésiens ?

    1. nass Salam!!! Je trouve votre commentaire très intéressant et je partage totalement votre point de vue (scientifique), mais faut-il que nos élus soient à la hauteur…pour comprendre ce que veut dire AUDIT par exemple….
      Loin des règlements de compte et des dividendes personnelles, ces élus qui ont pris l’habitude à la gestion anarchique et archaïque de notre ville, sans se soucier des conséquences ……doivent changer de méthode, de comportement et de mentalité… afin de veiller au bien être de leurs concitoyens et à la bonne image de leur ville…
      Essayez pour voir, et vous “posséderez” toute la population de SBA….!!!!
      Aussi, je suis d’accord avec Mr Reffas lorsqu’il dit que certains services comme la police de l’environnement et de l’urbanisme, ne jouent pas leur rôle…Il est temps que chacun de son côté, prenne ses responsabilités pour éradiquer ce fléau qui nous “tueras” à petit feu…..
      Cette responsabilité de maintenir notre milieu propre, de veiller à l’hygiène publique est une responsabilité tant collective qu’individuelle….!

Comments are closed.

Related Posts