Match Burkina Faso -Algérie sur fond de Chantage d’Al Jazeera et un arbitrage catastrophique

L’affiche (sur fond d’image de la une) diffusée pendant un long moment par  la chaîne El Jazeeara hier soir en fin de match qui a opposé  notre onze national au Burkina Faso n’a pas laissé indifférents les responsables de l’ENTV . En effet, ils affirment avoir épuisé toutes les voies en vue d’acheter les droits de retransmission de ce match mais c’était chose perdue d’avance  puisque le prix exorbitant fixé au départ (1,5 millions de Dinars) était réellement  exigé pour décourager toute initiative d’achat et laisser la chaine d’El Jazeera Sport 2 seule maitre des lieux. Pour cette dernière , c’était un acte de piraterie qu’a exécuté la télévision Algérienne en dépits des règles et lois qui régissent les retransmissions des matchs.Attendons donc , le 19 novembre prochaine pour voir les retombées de cet acte lors du match retour à Blida et où généralement la même chaine utilise les moyens et ressources de l’ENTV pour diffuser ses matches faute d’un bureau de liaison qu’elle ne cesse de revendiquer .


main de belkalem

Quant au match , et selon des observateurs sportifs ,il a été entaché d’irrégularités de la part d’un arbitre qui a voulu mettre à genoux une équipe qui ne cesse de surprendre ses adversaires . En effet, l’arbitre du matcha sifflé un penalty, sur faute imaginaire de Belkalem (toucher de la main) , alors que le joueur tenait ses deux mains derrière son dos (voir image ci-dessus).

Le président de la Fédération algérienne de football (FAF), Mohamed Raouraoua, a usé, hier soir, à Ouagadougou, de tous son tact pour pouvoir calmer certains joueurs et même l’entraîneur Halilhodzic, furieux envers l’arbitre zambien qui a accordé un penalty imaginaire au Burkina Faso à la fin de la partie. Néanmoins, Raouraoua n’a pas voulu s’attarder, dans ses déclarations à la presse, sur l’arbitrage. Il a axé ses propos sur la nécessité de se surmonter afin de s’imposer lors du match retour. «On ne méritait pas de perdre, mais ce résultat nous permet de garder intacte nos chances dans la qualification, surtout que le match retour se jouera chez nous et devant notre public», a-t-il déclaré, avant d’ajouter : «On a tous les atouts pour décrocher le billet du Brésil. A nous alors de faire le nécessaire pour atteindre notre objectif. Le plus importance est de savoir gérer la manche retour». – See more at: http://www.algerie-focus.com/blog/2013/10/algerie-burkina-faso-les-verts-promettent-une-autre-paire-de-manche-au-retour/#sthash.K6Ufh2AZ.dpuf
Le président de la Fédération algérienne de football (FAF), Mohamed Raouraoua, a usé, hier soir, à Ouagadougou, de tous son tact pour pouvoir calmer certains joueurs et même l’entraîneur Halilhodzic, furieux envers l’arbitre zambien qui a accordé un penalty imaginaire au Burkina Faso à la fin de la partie. Néanmoins, Raouraoua n’a pas voulu s’attarder, dans ses déclarations à la presse, sur l’arbitrage. Il a axé ses propos sur la nécessité de se surmonter afin de s’imposer lors du match retour. «On ne méritait pas de perdre, mais ce résultat nous permet de garder intacte nos chances dans la qualification, surtout que le match retour se jouera chez nous et devant notre public», a-t-il déclaré, avant d’ajouter : «On a tous les atouts pour décrocher le billet du Brésil. A nous alors de faire le nécessaire pour atteindre notre objectif. Le plus importance est de savoir gérer la manche retour». – See more at: http://www.algerie-focus.com/blog/2013/10/algerie-burkina-faso-les-verts-promettent-une-autre-paire-de-manche-au-retour/#sthash.K6Ufh2AZ.dpuf

Ce qui a permis aux Etalons d’inscrire leur troisième but. «Nous avons perdu sur des erreurs flagrantes de l’arbitrage», a déclaré l’attaquant Soudani, dont les propos ont été repris par l’APS. Le défenseur Mesbah estime, quant à lui, que «l’arbitrage était catastrophique». Néanmoins, les Verts ne se montrent pas abattus puisqu’ils sont apparemment plus motivés en prévision du match retour prévu le 19 novembre prochain au stade de Blida. Ce qui leur donne encore plus de confiance, ce sont les deux buts inscrits à Ouagadougou. «J’estime qu’on a bien joué, tout en réussissant de marquer deux buts qui auront leur pesant d’or dans la qualification

– See more at: http://www.algerie-focus.com/blog/2013/10/algerie-burkina-faso-les-verts-promettent-une-autre-paire-de-manche-au-retour/#sthash.MonG1rL7.dpuf

Facebook Comments
13 octobre 2013

le 13 octobre 2013


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
13 octobre 2013

2 Commentaires pour “Match Burkina Faso -Algérie sur fond de Chantage d’Al Jazeera et un arbitrage catastrophique”

  1. Boualem

    ce commentaire s’adresse à B.A.I avez vous bien lu ce commentaire ………………????????????????

  2. Salam,

    Je suis d’accord avec la Une du journal ” Compétition “. En effet, cet arbitre africain est un véritable tricheur car il a favorisé les hommes de couleur comme lui en sifflant un pénalty imaginaire dans les dernières minutes du match Burkina Faso-Algérie, alors que la partie allait tout droit vers le nul. La CAF devrait le sanctionner en regardant la vidéo qui montre bien que le joueur algérien Belkhalem ne touche pas du tout le ballon avec la main. C’est le problème récurrent en football avec tous ces arbitres africains incompétents quand ils dirigent des matchs officiels où figurent des équipes du Maghreb contre des équipes africaines. Fausser un résultat de cette importance, qualification pour le Mondial 2014, est une vraie imposture de leurs parts. Cet arbitre et ses collègues de terrain doivent être disqualifiés à vie. C’est un vrai scandale !!!

    Amicalement,

    JAMEL

Les commentaires sont fermés

Nombre de Visites :

  • 1 046
  • 5 273