On ne privatise pas ce qui appartient à tous!!!!

AU PEUPLE !
La privatisation est la porte grande ouverte offerte aux loups dans la bergerie.
Le privé national n’est que le serviteur du grand privé mondialisé.
Tout le reste est une fable pour “libéral” amateur de bonnes histoires ou pour candidat aux chaînes.
 
La question est récurrente. Le pétrole algérien est convoité depuis 1962.
 
« Prenez votre indépendance et laissez-nous l’essentiel » disait nos occupants lorsqu’il s’est avéré que l’occupation de l’Algérie était arrivée à son terme.
 
Ils ont vite fait de déchanter.
 
Aujourd’hui, les bruits de bottes aux frontières déstabilisant toute la région nord et ouest africaine est une affaire de rapaces qui veulent mettre la main sur les richesses naturelles de l’Afrique.
 
L’« islamisme radical » est une machine à détruire nos nations, fabriquée de toutes pièces par nos ennemis.
 
Que nous n’utilisions pas à bon escient ce que la nature met à notre disposition est un fait.
 
Il en est un autre : la corruption de nos dirigeants, peu à peu placés là pour servir des intérêts qui ne sont pas les nôtres.
 
Sans doute l’Algérie n’a rien à voir avec ces monarchies ou républiques bananières qu’on nous donne en exemple de « démocraties » des larbins, de la Mésopotamie à l’Atlantique.
 
Nos ennemis avancent masqués parce qu’ils savent que le peuple algérien n’est pas commode. Il est imprévisible et immodéré, jaloux dans la défense de sa dignité et de sa liberté.
 
Ce ne sont pas des mots ronflants. Depuis plus de 2000 ans, les Algériens retrouvent le sens de l’essentiel.
 
Naturellement, il y a ces « démocrates de salon », ces intellectuels à la mord-moi-l’œil, (toujours moins nombreux que les journaleux qui   vendent leur salade), qui paradent ici où là sous l’œil des caméras. Des forts en thème éduqués chez les Pères Blancs qui tentent de refaire l’histoire et qui re distribuent les cartes du patriotisme rétrospectif.
 
Sans doute la conjoncture est périlleuse. Sans doute, se mettre debout exige des choix et écrase quelques vers de terre.
 
Sans doute, il demeure des patriotes qui œuvrent dans l’ombre.
 
Mais, la lutte dans l’ombre a des limites. Il faut faire appel au peuple pour que le peuple fasse ses choix car on ne peut se substituer à lui sans péril. Il reste le seul et unique acteur de l’histoire. De son histoire. Les hommes d’honneur ne sont que ses serviteurs.
 
Que reste-t-il aujourd’hui des hommes qui se sont levés il y a plus de 50 ans. En fait qui ne se sont jamais couchés depuis 1830.
 
Tout juste un souvenir édulcoré qu’agitent ceux qui prétendent en descendre, les gougnafiers resquilleurs des derniers wagons du « 19 mars », pour se partager une rente aujourd’hui en péril.
 
Chaque génération, à chaque époque est à l’épreuve de sa liberté.
 
Djeha,
L. 23 mars 2015
Hydrocarbures : Sonatrach ouvre la porte au privé
 
Z. Mehdaoui, Le Quotidien d’Oran, L. 23 mars 2015
 
Le ministère de l’Energie et des Mines a organisé hier un séminaire consacré à la présentation des programmes de développement du secteur de l’énergie au profit des organisations patronales et «entreprises algériennes». Plusieurs responsables du secteur ont tour à tour présenté des projets ambitieux que compte lancer notamment Sonatrach les dix prochaines années.
 
« Il existe des opportunités manifestes et importantes qui feront appel aux compétences nationales », a déclaré le ministre de l’Energie et des Mines Youcef Yousfi lors de son allocution d’ouverture. Le ministre qui n’évoquera à aucun moment l’exploration ou l’exploitation du gaz de schiste, a mis en exergue l’importance de ce plan de développement qui s’étale sur la période de 2015 à 2019 et dont les principaux contours tournent notamment autour de l’intensification de l’exploration, l’accélération du développement des gisements existants, l’accélération du raccordement en gaz naturel, assurer les besoins en électricité à long terme, le développement des énergies renouvelables mais aussi le développement de la ressource humaine et de l’activité de recherche.
………………….
En tous les cas une chose est certaine, les responsables du secteur de l’énergie semblent résolument tournés vers les «compétences nationales» pour développer un secteur névralgique dont les projets ont jusqu’ici bénéficié aux multinationales. Il reste à savoir qui sont ces «compétences nationales» sachant qu’en matière d’exploitation des hydrocarbures, hormis Sonatrach, il n’existe aucune autre compagnie algérienne capable d’assumer une telle tâche depuis la nationalisation des hydrocarbures en 1971.
Lire l’article complet à sa source ICI

le 23 mars 2015


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
23 mars 2015

4 Commentaires pour “On ne privatise pas ce qui appartient à tous!!!!”

  1. le cygne

    Alors puisque personne n’a d’avis sur le sujet, jusqu’à présent, je continue à donner le mien, mais ne dit-on pas que “les absents ont toujours tort”.
    Je respecte leur silence ou leur absence, mais qu’ils ne viennent pas accuser ceux qui ont choisi la présence, de vouloir monopoliser l’espace…c’est tout…!!! Chacun est libre..!!

    Mr Djeha dit: “Chaque génération, à chaque époque est à l’épreuve de sa liberté.”

    Effectivement, malheureusement, la liberté des citoyens est régentée par le droit qui a été établi par ceux là même qui ne respectent aucun droit, et la liberté des pays est régie par la loi du plus fort “Hard power” , comme dans une jungle; puisque d’autres lobbies, firmes multinationales et/ou organisations internationales leur disputent la prépotence avec la connivence de ceux qui ont établi les règles du jeu….!!!!!

    Ainsi, il se trouve que certaines générations sont là, au mauvais moment, si l’on peut dire, mais comme a dit Albert Camus on doit insister sur “le refus de mentir sur ce que l’on sait et la résistance à l’oppression.»…!!!
    Lors de son discours prononcé à l’Hôtel de Ville de Stockholm, à la fin du banquet qui clôturait les cérémonies de l’attribution des prix Nobel, le 10 décembre 1957, Camus a dit:”………………Chaque génération, sans doute, se croit vouée à refaire le monde. La mienne sait pourtant qu’elle ne le refera pas. Mais sa tâche est peut-être plus grande. Elle consiste à empêcher que le monde se défasse. Héritière d’une histoire corrompue où se mêlent les révolutions déchues, les techniques devenues folles, les dieux morts et les idéologies exténuées, où de médiocres pouvoirs peuvent aujourd’hui tout détruire mais ne savent plus convaincre, où l’intelligence s’est abaissée jusqu’à se faire la servante de la haine et de l’oppression, cette génération a dû, en elle-même et autour d’elle, restaurer, à partir de ses seules négations, un peu de ce qui fait la dignité de vivre et de mourir. Devant un monde menacé de désintégration, où nos grands inquisiteurs risquent d’établir pour toujours les royaumes de la mort, elle sait qu’elle devrait, dans une sorte de course folle contre la montre, restaurer entre les nations une paix qui ne soit pas celle de la servitude……”

    A méditer…!!!!

  2. le cygne

    Mr Djeha dit:” Aujourd’hui, les bruits de bottes aux frontières déstabilisant toute la région nord et ouest africaine est une affaire de rapaces qui veulent mettre la main sur les richesses naturelles de l’Afrique.” …!!! Bien évidemment, et cela ne date pas d’aujourd’hui, mais depuis la soi disant décolonisation du continent .
    Alors, on commence depuis le commencement par des extraits d’un article intitulé ‘La Françafrique de F. X. VERSCHAVE (2000). Voyons ce qu’il à nous dire:

    “……………….De Gaulle demande à son bras droit Jacques Foccart de mettre en place un système de dépendance intégrale : il s’agit de conserver un cortège d’États clients, l’accès à des matières premières stratégiques, et la dîme pour son parti politique…………Foccart commence par sélectionner des chefs d’État “amis de la France” – par la propagande, des fraudes électorales massives, et deux punitions exemplaires : l’épouvantable répression des indépendantistes camerounais, l’élimination du président togolais élu malgré la fraude, Sylvanus Olympio. Le seul rescapé de ses complots, Sékou Touré, en deviendra paranoïaque. Foccart tient son “pré-carré” par un contrôle économique, monétaire, militaire et barbouzard. La convertibilité du franc CFA permet tous les circuits parallèles d’évasion de capitaux, de la rente des matières premières et de l’aide publique au développement. Paris impose une série d’accords militaires léonins, largement secrets. Chaque chef d’État est chaperonné par un officier de la DGSE, qui en principe le protège, mais peut aussi favoriser son élimination, comme dans le cas d’Olympio. Les Services français recourent au besoin à des groupes de mercenaires ou des officines de vente d’armes. Ils disposent de ressources supplémentaires et de faux nez commodes grâce à une série d’entreprises, grandes ou petites.

    “Loïk Le Floch-Prigent l’avoue carrément dans sa confession : Elf a été constituée, entre autres, à cet effet. De même, quantité de PME de fournitures ou de “sécurité” ont permis, par leurs surfacturations, de financer les aventures tricolores des Denard et compagnie, au Congo-Kinshasa, au Nigeria, aux Comores, etc. – jusqu’à l’envoi de mercenaires serbes au Zaïre. Cette constellation de moyens de dépendance illégale est tout à fait attestée. Ceux qui ont vécu durant ces quarante dernières années dans les pays francophones au sud du Sahara ne discutent pas cette influence prépondérante de la France – qui est, j’insiste, une illégalité, puisque la légalité, c’est l’indépendance. Prenez le cas du Gabon et de sa rente pétrolière – la différence entre le coût d’extraction et le prix du marché. Cet argent, plus d’une centaine de milliards de francs depuis 1960, s’est comme évaporé. Il n’y a pas grand-chose de légal dans cette affaire. Pendant ce temps, les Gabonais sont parmi les peuples de la terre les plus mal soignés. Autrement dit, ils n’ont guère vu la couleur de leur or noir, ils en ont été spoliés.”

    A suivre…!!!!!

    • le cygne

      La suite de l’article est très intéressante….!!!

      “Depuis l’Élysée, donc, Foccart tenait les fils militaires et civils de son réseau occulte, très arrosé. Lorsque Giscard l’a limogé, la tête de ce réseau pyramidal a sauté, d’autres réseaux et lobbies ont conquis leur autonomie. En caricaturant, on est passé du réseau Foccart, avec une stratégie de raison d’État contrôlée depuis la présidence de la République, aux frères et neveux de Giscard, aux fils de Mitterrand et Pasqua… À la tête d’Elf, on est passé de Guillaumat, ancien ministre des Armées, aux frasques mégalomanes du couple Le Floch, manipulé par l’inquiétant Sirven. Une douzaine de réseaux ou lobbies se juxtaposent, plus ou moins autonomes, avec chacun leur micro-stratégie – un peu comme un manège d’autos tamponneuses. C’est devenu cela, la politique africaine de la France. Ce qui complique la question de la responsabilité. Il n’y a plus un décideur, Foccart, rendant compte quotidiennement à De Gaulle. Il y a de multiples (ir)responsables, des chefs de réseaux jusqu’aux échelons subalternes, s’accoutumant à la délinquance, au crime économique et politique.

      Et puis il y a une responsabilité supérieure : tous les présidents de la République et les Premiers ministres depuis vingt-cinq ans ont parfaitement toléré ce système devenu chaotique, incontrôlable, tout en sachant que ce système est criminel, que ses acteurs pratiquent des méthodes de voyous, qu’ils disposent de caisses noires phénoménales, qu’ils interviennent dans un contexte dégradé par la manipulation de l’ethnicité, et qu’ils sont parfois aussi peu lucides qu’une bande d’ingénieurs ivres dans une centrale de Tchernobyl. La responsabilité la plus grande appartient à ceux qui autorisent ce n’importe quoi.”

      Alors, ce qui se passe actuellement est pire. Mais cette fois-ci, ils ont innové, pour un double objectif. Ils ont inventé en toutes pièces dans les tunnels sans bout, un Bouloulou qu’ils ont nommé terrorisme vert, qui est là où il faut et quand il faut pour pouvoir intervenir à leur guise afin de remodeler, mouler, remouler et piller les richesses des autres….!!! N’est elle pas belle la vie…???? Pendant que nous fredonnons toutes les chansons de la dormette….!!!

      Je m’arrête ici, en attendant….!!! Allez je me sauve….!!!

  3. le cygne

    Oh là là là là…!!!!! Un grand Bravo à Mr Djeha pour ce bel article……!!!! Quelle que soit la couleur de l’arc en ciel,, c’est du concentré pur et simple….!!! A partir de chaque mot ou chaque phrase on peut développer une thèse d’état..!!

    Je ne peux pas m’empêcher de relever certaines phrases et mots clés:

    1-/ “La privatisation est la porte grande ouverte offerte aux loups dans la bergerie”. Effectivement, ils sont dans la bergerie et sont même adoptés par les agneaux, oui paraît-il, ils ont fait la paix pendant un moment, c’est à dire tant qu’il y a quelque chose à manger, sinon ils les dévoreront avant les autres…!!! Il y en a des exemples….!!!

    2-/ “Le privé national n’est que le serviteur du grand privé mondialisé.” Et comment…!!!! Surtout ceux qui font dans l’import-import et roulent avec l’argent de la banque algérienne, alimentée par la vache laitière qui appartient au peuple (en principe) et ceux qui alimentent les paradis fiscaux et les caisses des entreprises en faillite et font des affaires avec le diable…!!!

    3-/ « Prenez votre indépendance et laissez-nous l’essentiel », Eh oui, ça résume toute la situation depuis 1962, et même avant, jusqu’à nos jours..!! Et les orbitons de HF sont toujours là pour veiller au grain…! Je viens de le dire De Gaulle a bien trouvé l’astuce….!!!

    4-/ L’« islamisme radical » est une machine à détruire nos nations, fabriquée de toutes pièces par nos ennemis….!!! Ouffffff, il y a au moins un qui partage mon avis….!! Mais puisque ses orbitons sont fabriqués en toute pièce par la pieuvre du mal, il ne faut plus utiliser le terme “islamisme” pour éviter l’amalgame avec l’Islam et les musulmans qui ne cherchent qu’à appliquer les concepts de leur religion….!!! Leur objectif est aussi de ternir l’Islam et les musulmans…!!!!!

    5-/ “Les démocrates de Salon………Des forts en thème éduqués chez les Pères Blancs qui tentent de refaire l’histoire et qui redistribuent les cartes du patriotisme rétrospectif……!!! Franchement Mr Djeha, Chapeau bas…!!!!

    5-/ Nos ennemis avancent masqués parce qu’ils savent que le peuple algérien n’est pas commode. Il est imprévisible et immodéré, jaloux dans la défense de sa dignité et de sa liberté”….!!!! Papapapapa, c’est du Top…! vous avez touché à l’oeil du cyclone, et aux sous marins qui raclent en profondeur même l’Oued Mekerra pour récupérer les déchets, et croyez-moi, il y en a….!!!!

    Merci Mr Djeha, c’est un vrai régal…..!!! On en reparlera….

    Tiens, on aimerait bien connaître les avis des……..!!!!

    “Rien ne fait plus d’honneur au prince que la modestie de son favori.” ( Jean De La Bruyère)

    « Trop haut, c’est l’impossible ; trop bas ce sont les feuilles mortes. La vie n’est pas là ; regardez directement devant vous, à hauteur d’hommes, et vous la verrez. » (Eugène Fromentin )

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00