ON FAIT TAIRE LES LOIS POUR QUE LES ARMES PARLENT….

C’est comme ça que ça marche! Lorsqu’un peuple est assit sur quelque chose que l’on convoite, on en fait un ennemi! Et ça justifie le pillage citation

La guerre peut être définie comme étant une lutte armée opposant deux groupes militaires antagonistes .Cette lutte ou guerre se traduit par des combats armées avec implication de la force humaine physique, des armes, plans, une stratégie suivit par une élimination physique.
Toute guerre laisse des séquelles, économiques, sociales et environnementales qui souvent constituent le ferment d’une prochaine guerre, produisant un cercle vicieux entretenu par la misanthropie, le non-respect, la peur de l’autre ou de l’avenir, et la difficulté à négocier.
Il existe de par la dynamique historique plusieurs théories se rapportant sur la nature de la guerre. Telle
– la théorie « des combats de chiens ».
-la théorie de la « guerre juste »….
* La théorie de la guerre juste est un courant de pensée englobant une panoplie de règles de conduite morale, dont l’objet est les conditions de son acceptabilité. Cette théorie s’intéresse plus particulièrement à la guerre préventive (accord de Genève).

  1. les causes de la guerre.
  2. La justice du comportement des différents intervenants pendant le conflit.
  3. les accords de paix qui doivent être équitables pour toutes les parties.

L’objet de la guerre, c’est la paix.

Le chemin critique qui conduit vers la mise en œuvre de la toute puissance humaine, de feu, d’argent , de technique et de matériel pour gagner la bataille sinon la guerre .Cette optique nous amène à redessiner à travers les âges de l’ histoire les différentes sortes de guerres et conflits que l’humanité a pu cruellement et affreusement vivre pour une raison ou pour une autre avec des moyens et techniques différents , selon des causes particulières de chacun.
Un simple geste par exemple traduit par un coup de l’éventail du Bey à permis de déclencher la guerre via la colonisation, d’autres motifs qui représentent une étincelle qui fait feu et pour longtemps.
Depuis les premiers temps à aujourd’hui, quatre sortes de guerre ont eu lieu appelé « génération » par le stratège W.S Lind*1 qui avait lancé le concept de guerre de quatrième génération ( fourth Génération Warfare -4GW-), une guerre démesurée des riches ,des forts, des puissants, des dominants, des oligarchies…
*1-Les premières guerres, des premiers temps reposaient dans leur globalité sur une masse humaine importante dont les techniques en ligne ou en colonnes sur les champs de bataille dépendaient sur les mises en œuvre des plans préétablis. Du glaive ou mousqueton jusqu’à la première guerre mondiale.
*2-La seconde génération est considérée comme étant une puissance de feu de la mitraillette en passant par l’avion et la bombe qui en amont enrégimentait toute une corporation industrielle pour ravitailler les fronts antagonistes.
*3-La troisième génération est conçue en stratégie de guerre éclair, telle qu’elle a été menée durant et après la seconde guerre mondiale suite à une stratégie de contournement de troupe, l’avantage principal revient de suite à la vitesse de manœuvre et à la technologie mise en application. C’est la fameuse guerre froide.
*4-La quatrième génération, on pense déjà aux satellites, mais la révolution de l’information aide à la mobilisation de l’opinion qui sert à détruire le système organisationnel et mental de l’adversaire.
C’est vrai que notre quotidien est trop conditionné, influencé et contaminé par les flots de nouvelles drainées par, les technologies nouvelles de l’information, de la désinformation, de l’intox, de la propagande et de la communication (TIC). Journaux, télévisions, radios, téléphones mobiles, ordinateurs, tablettes: tous charrient inlassablement un inextricable déluge d’informations. SMS, Internet, Tweeter, Face book, Google, You tube, chat et autres créatures du cyberespace ont totalement contrefait, dénaturé, modifié, transformé notre façon de penser, de communiquer et de nous informer (la grande révolution en 4G). Tout est décortiqué, exploré, commenté, analysé et diffusé en temps réel ; nous vivons l’époque de la «société de l’information» qui nous façonne à la manière dont elle le désire, pour qu’un mensonge devient vite une vérité, une image virtuelle est déjà la réalité, si les USA, Israël ou bien l Europe font des menaces, personne ne dit un mot, on trouve cela bien normal acceptable et la soumission est vite déclarée, le cas échéant l’Iran ou la Russie prêtent une menace c’est toute la machine médiatique, politique diplomatique Onusienne et ONG se mettent en branle.
La guerre est un mal qui déshonore le genre humain. Citation
La guerre médiatique menée par les chaines TV Al-Jazeera et Al-Arabiya, et autres .Ces chaines ont annoncé récemment la capitulation de Mossoul six heures avant la chute de Mossoul ! Exactement le même procédé pour Bab al-aziziya en Libye, annonçant la défaite de Kadhafi trois jours avant qu’il ne tombe. Le même procédé à été préparé pour la chute de Bagdad.
La machine médiatique, l’exemple de la petite Nayira ,était venue révéler devant les membres du congres américain des atrocités inhumaines commises par les Irakiens lors de l’ envahissement du Koweït en 1990, l’attaque par des irakiens d’un hôpital Koweitien ou se trouvait Nayira , tuant 300 bébés .Cette information a fait la une des gazettes du monde entier .C’était un « casus bellis » qui correspondait bien à la « théorie de la guerre juste », les USA et les occidentaux avaient ce devoir moral pour attaquer le président Saddam. Le témoignage de cette jeune fille Koweitienne était l’argument suffisant avec le supplément du poids de l’opinion internationale pour entamer la guerre en dehors même de l’ONU.
Il s’est avéré en réalité que c’était un coup très bien monté par une firme qui avait un avantage pécuniaire d’une dizaine de millions de $ avec les koweitiens afin de former « Nayira al sabah*2 » fille de l’ambassadeur du Koweït à Washington à raconter cette fausse histoire.
En 1989 Les médias occidentaux diffusent massivement dans la population roumaine les informations et les images du « génocide » opéré à Timisoara par la police précisément de Ceausescu.
La production du faux, le terrorisme de l’indignation et le déchaînement de la guerre était la nouvelle religion médiatique moralisante.
À défaut d’avoir recours à la force pour contrôler les populations, on peut parfaitement les contrôler par l’opinion»
Harold Laswell, spécialiste des médias.

Cette guerre 4GW, oppose deux protagonistes dont l’un possédant la « High technologie », armes intelligentes et précises commandement à distance sur téléconférence, une information en temps réel. De l’autre coté un ennemi dispersé, groupes ethniques, religieux ou révolutionnaires dont la facilité de briser des symboles comme les deux tours jumelles …. Obéissant à une logique de trouble de contestation et de désordre.
Par conséquent, dans les nouvelles réflexions sur la « 4GW » concernant les stratégies de guerres , ces approches portent sur des guerres non étatiques (inter-ethniques- ) qui peuvent entamer des changements profitables ; c’est ce que l’ on appelle « la théorie des combats des chiens ».
Cette théorie va exacerber les antagonismes ethnico-religieux, ce plan appliqué en Bosnie, en Afghanistan en Irak et en Syrie. Le conditionnement est très important la bataille de Bab Amro Homs en Syrie qu’Al-Jazira et Al-Arabia était une sorte de cataclysme versificateur, qualifié pour être « Le Stalingrad », c’était un modèle qui n’a pas aboutis.
L’Amérique a fait la guerre au Vietnam, en Afghanistan, en Irak dans un but pas trop clair, certes elle a gagné bataille après bataille c’est un fait tangible mais elle a perdu toutes ses guerres. De ce paradoxe américain que les stratèges ont conçu la « 4GW » qui représente la quatrième guerre mondiale après la troisième qui était la « guerre froide ».
Qui fait la guerre ne dormira pas en paix.Citation
Cette « 4GW » appartient à « GW bush » qui est une guerre contre le terrorisme et l’islamisme confondus, il disait :« tous ceux qui ne sont pas avec nous sont contre nous » ; « ils sont les ennemis de la liberté » cher à GW Bush partisan de la « prophylaxie démocratique ».
Par conséquent le but du concept de la théorie de la « 4GW » c’est :
– L’importance de l’impact médiatique et psychologique.
-Recherche la désagrégation de son système notamment par des humiliations symboliques (ex.11 septembre) .
-Les actes terroristes créant des conflits ( ex Syrie, Irak, liban..)
Les inconvénients que peuvent découler de cette approche c’est :
-La multiplication de l’ennemi exemple de Qaeda à Aqmi à Nosra à Daech…..
-L’ennemi déclaré n’est pas visible et non reconnu pour signer avec lui une paix.
-La défaite est virtuelle.
-La sédition est une nouvelle source d’hostilité.
Celui qui pense et fait la guerre ne dormira jamais en paix comme disent certains, « personne n’est assez fou pour préférer la guerre à la paix : dans la paix, les fils ensevelissent leur père ; dans la guerre, les pères ensevelissent leurs fils ».,

1*-W.S Lind : « Centre de réflexion sur la guerre économique » il est directeur du Centre pour le conservatisme culturel pour Free Congress Foundation.
*2-L’affaire des couveuses au Koweït désigne le scandale du faux témoignage fait le 14 octobre 1990, lors de l’invasion du Koweït par les forces armées irakiennes de Saddam Hussein, qui alléguait d’atrocités commises contre des nouveau-nés koweïtiens. Le témoignage se révèlera être mensonger et avoir servi à favoriser l’entrée en guerre des Occidentaux. « wikipédia »
BENALLAL MOHAMED


le 26 septembre 2014


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
26 septembre 2014

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00