Les Archives de Bel-Abbes.info

Qu’attendent les Français pour boycotter…

…Renault, Peugeot et de ne plus rouler qu’en trottinette?

Et aussi voter « correctement » l’an prochain aux Européennes…

Sachant que les délocalisation ne profitent que très marginalement aux pays qui accueillent les IDE. Les ex-pays de l’est, une sorte de Tiers-monde intra-muros que les entreprises allemandes ont modelés et réaménagé depuis 1990. On comprend pourquoi ils tenaient tant à « élargir » l’Union au lieu de l’« approfondir »

La chute du Mur de Berlin n’a pas profité à tous…

Nos voisins marocains ont dégagé un espace « libre » et « autonome » à Tanger où pas un centime d’impôt n’est versé par les investisseurs étrangers. Cela ne veut pas dire que des sommes rondelettes ne sont pas versées sur des comptes à numéro, là où les doigts de pieds sont en éventail et les inspecteurs internationaux du fisc lèvent leurs verres avec les pillards de leurs pays.

Les ingénieurs et techniciens marocains savent que leurs salaires « sympathiques » sont bien inférieurs à ceux qui sont servi à leurs homologues européens. Alors que leurs qualifications sont identiques.

Naturellement, les autorités marocaines veillent au grain. Grèves, contestations, syndicats… il ne faut pas rêver… Les récalcitrants finiraient à Tazmamart… où aucune ONG occidentale, ni Femen ne songe à y faire un tour.

Par-dessus le marché, nos voisins s’offrent un TGV ruineux, il est vrai financé par l’endettement et les « amis » du Golfe. On se demande à quel modèle économique il correspond : amortissement et exploitation impossibles à répercuter sur un prix du billet qui serait inabordable à coûts réels, supérieur au prix d’un billet d’avion sur le même trajet.

Les plus curieux ou moins oublieux se souviennent de l’utilisation par l’armée américaine qui a débarquer en 1944, des mafias italiennes (par exemple Luciano) pour liquider les syndicalistes susceptibles de les gêner au lendemain de la guerre.

Je vous invite à revoir (ou à voir) deux ou trois vieux films américains:

– « Sur les quais » de Elia Kazan 1955 ou « FIST » de Norman Jewison, 1978.
Je vous conseillerai bien le livre de B. Thibault (2016): La troisième guerre mondiale est sociale. Editions de l’atelier 216 p. Cela recadre des débats qui se perdent parfois dans les accessoires et perdent de vue l’essentiel. Je ne parle pas de chez nous, où il n’y a pas de débat du tout.

Notre syndicat national historique s’entend comme cul et chemise avec le patronat indigène. Pas le patronat spéculateur de l’import-import, bouché à l’émeri qui se contente de vendre avec plus-value ce qu’il ne veut pas produire. Je parle évidemment de l’autre qui veut faire suer le burnous en s’accoquinant avec les transnationales, comme chez nos voisins tunisiens (et on a vu ce que cela a donné: les occidentaux ont déjà trouvé ce qu’ils voulaient. Soit les ex-PECO, soit la Chine. Même la pauvre Turquie, un temps projet intéressant, piétine au seuil de l’Union).

Il est disposé à changer, (il l’est un peu déjà): au lieu de défendre les salariés, devenir un garde chiourmes au service des patrons. Les rondes triangulaires organisées ces derniers temps tournent autour de cette réorientation stratégique.

On se demande si Abdelhak B. n’aurait pas été assassiné (en janvier 1997) par les islamistes à cause de ça. C’est vrai que Djeha n’en a aucune preuve. Juste des supputations. Cette élimination a arrangé bien des choses…

Bon. Djeha devrait cesser de délirer. Il aurait tant de chose à dire et tant d’espaces à explorer…

Djeha,
Mardi 04 septembre 2018

La prochaine Peugeot 208 sera entièrement délocalisée
Reuters, mardi 04/09/2018 à 13:33

PARIS (Reuters) – La prochaine génération de la nouvelle citadine Peugeot 208 sera intégralement fabriquée pour l’Europe en Slovaquie, rapporte mardi la Tribune, ce qui marquerait la délocalisation complète d’un nouveau modèle de petite voiture jusqu’ici fabriqué en partie en France.

Deuxième automobile la plus vendue dans l’Hexagone sur les huit premiers mois de l’année, l’actuelle 208 est déjà fabriquée en partie à Trnava, et pour le reste – notamment les finitions haut de gamme – sur le site français de Poissy (Yvelines), qui emploie plus de 4.000 personnes.

“Le redéploiement industriel de PSA se poursuit”, écrit la Tribune. “L’usine est désormais assurée de perdre la production de la 208. Selon nos informations, la prochaine génération de la célèbre citadine, prévue en 2019, sera produite en Slovaquie (en totalité).”

Un porte-parole de PSA a refusé de faire un commentaire.

La Tribune précise que si les syndicats s’inquiètent de la baisse des volumes à Poissy, le site n’est pas menacé. PSA a fait savoir vendredi qu’il étudiait la possibilité de fabriquer un modèle supplémentaire dans l’usine.

Le site, qui produit aussi la petite DS3, accueillera par ailleurs la production d’une nouvelle DS – sans doute un petit SUV de la taille de la DS3 – qui devrait être présenté lors du prochain Mondial de l’auto à Paris début octobre.

Les segments des petites voitures – A et B – subissent depuis plusieurs années un vaste mouvement de délocalisation tant ce type de modèle à fort volume est concurrentiel en matière de prix.

La Twingo de Renault est partie en Slovénie tandis que la prochaine Clio devrait voir la partie française de sa production encore diminuer par rapport à la génération précédente.

Chez PSA, les petites Citroën C1 et Peugeot 108 sont assemblées en République tchèque tandis que la dernière génération de Citroën C3 a été délocalisée il y a quelques années en Slovaquie, alors que la génération précédente était produite à Aulnay-sous-Bois, puis à Poissy.

(Gilles Guillaume, édité par Gwénaëlle Barzic)

04 septembre 2018

le 04 septembre 2018


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
04 septembre 2018

1 Commentaire pour “Qu’attendent les Français pour boycotter…”

  1. R4.

    Déjà le plan de circulation a bel abbés est saturée et la wilaya ne bouge pas pour désengorger le nombre important de véhicules. A l’ile de la Réunion il ont transformé toute leur rue en sens unique en réservant un couloir pour le transport en commun et ambulance et les vrai son et l’autre pour les particuliers . il faudra a bel abbés faire un test prendre une avenue et faire de même. Si le résultat est concluant chaque fois on le fera pour une autre avenue..sinon si la saturation atteindra sa limite aucun constructeur ne vendra de voiture. Déjà en 1980 1km a pied on faisait 10 mn. Maintenant en véhicule 3km pour 30mn l’équivalent de 6km/h..donc vaux mieux marcher a pieds…sport gain d’argent et moins de pollution sonore surtout hière un bus un taquot ramené sûrement de Libye nous a tous parfumé a la fummé grise..tac tac tac tac tac tac….ça rappel les Berliet des année 60 en mentant tu aura droit un vomissement garanti. Comme disait le conteur de la radio toukourt touk toukourt touk ..les européens était dans leur terriers tranquille et tout le monde comme les chats attendait la.sortie de quelque chose une 203 ou une R4 ou une 2CV et les asiatique sont venue ils ont innondé le marché forçant l’Européen de sortir de son terrier.”vite vite sortez on est plus les seuls les chinois klawna” …..ce n’est pas trop tard Paul ? Non Bernard vaux mieux tard que jamais allez huuuuu..y’a plus de petrol Paul hahaha bonne journee

Les commentaires sont fermés

Visites :

  • 3 085
  • 8 138

HORAIRE TRAIN ( site : sntf.dz)

Départ - Arrivée

ORAN - SBA
07h30 - 08h35 (*)
08h40 - 09h44 (**)
12:50 - 13:55
15h20 - 16h25 (**)
16h00 - 17h05 (*)
17h00 - 18h22
19h40 - 20h43(***)
22h40 - 23h45(***)
23h30 - 00h35(****)

(*) vers Tlemcen
(**) Vers Saida
(***) vers Bechar quotidien
(****) vers Bechar Sam/lun/Mer

SBA - ORAN
03h30 - 05h00 (***)
05h40 - 07h00
06h12 - 07h25 (***)
07h06 - 08h09 (*)
07h42 - 09h00 (***)
08h30 - 09h30 (**)
11h20 - 12h22 (*)
16h29 - 17h26 (*)
18h51 - 19h57 (**)
(*) venant de Tlemcen
(**) Venant de Saida
(***) venant de Bechar

ORAN ALGER

06h10 - 11h15
08h00 - 12h00(*)
12h30 - 18h00
15h00 - 19h30(*)
17h00 - 21h07

(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 - 11h25
08h00 - 12h00(*)
10h00 - 14h10
12h30 - 18h00
15h00 - 19h00(*)

(*) rapide

ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51

TLEMCEN - ORAN
05h50 - 08h09
10h30 - 12h49
15h30 - 18h57
ORAN - MAGHNIA
12h50 - 16h22

MAGHNIA - ORAN
08h50 - 12h22
14h05 - 17h05

TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 - 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 - 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 - 07h15
13h30 - 14h31
17h02 - 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h15 -- 08h14
09h30 - 10h34
15h05 - 16h05
ORAN - CHLEF
16h40 - 19h13
CHLEF - ORAN
04h30 - 07h15
ORAN - SAIDA
08h40 - 11h17 nouveau
15h30 - 18h00
SAIDA - ORAN
05h00 - 07h30
17h20 - 19h57 nouveau
ORAN - BECHAR
19h40 - 05h50
22h30 - 08h15 (Sam,lun,mer)
BECHAR - ORAN
19h40 - 04h50
22h00 -7h16 (Sam,lun,mer)