« RANA HNA » : Pour que Sidi bel abbès « renaisse de ses cendres »

 

GEDSC DIGITAL CAMERA«  RANA HNA »,  ce  rêve d’un  certain nombres d’association  émanant de tout bord, se concrétise de jour en jour grâce à l’homogénéité des  représentants  de ce mouvement associatif , qui à partir de la germination d’une idée  ayant son pesant d’or, a donné naissance  à un projet de  société civile qui  s’affirme et  lui permet de  revenir  sur scène pour remercier les 17 associations  ayant participé à la foire , afin  de tisser et solidifier le mouvement  que « RANA HNA » compte  élargir  par la collaboration  massive des associations actives de la wilaya.

A cet effet, la maison de la culture Kateb Yacine a hébergé en cette journée de mercredi 27/03/2013  une réception en l’honneur de l’ensemble des associations, des représentants de la sureté nationale de wilaya, de l’université et autres  ayant  rehaussé de leur présence,  la foire de  « RANA HNA »…L’animation de cette cérémonie a révélé en la personne Mrah Omar membre actif de l’association « Banquet de Platon », un talentueux présentateur qui tout le long de l’évènement n’a pas manqué de distraire et d’apporter du plaisir à l’ensemble des participants.

Après avoir remercié au nom de l’ensemble des initiateurs, la participation effective des associations à la foire, qui tout en étant, une première expérience, semble être réussi  à 100% de l’avis de la majorité des participants. De par ce fait, il est devenu impératif de motiver le mouvement associatif tout confondu  à se former en réseaux  tel est l’idée  que les initiateurs de « RANA HNA » font germer d’avantage sous le pilotage d’un comité, activant sur le travail en réseau des personnes et des groupes. Cette misGEDSC DIGITAL CAMERAsion s’inscrit dans le cadre du programme d’action de « RANA HNA », pour le renforcement des structures et des capacités de fonctionnement des représentations de la société civile à Sidi bel abbès.

Les organisateurs de cette rencontre, ont projeté une vidéo sur la foire, réalisée avec un style à la Radio-Tv –Burlesque ayant crée un moment de distraction très apprécié par l’ensemble des invités. Par la suite une distribution de tableau d’honneur de participation fut distribuée à l’ensemble des participants de la foire dont 17 associations, la sureté nationale, l’université et autres invités d’honneurs

L’intervention marqué de Mr Behilil Abdelaziz, Directeur des activités  socioculturelles de l’université Djilali Liabes, nous a permis de retenir que « Les initiateurs sont à encourager pour  ce projet de  réseau associatif comme nouveau mode d’organisation de la société civile, qui est un concept  connu à travers d’autres horizons et que les associations Jeunesse Volontaires, Souk et le Banquet de Platon,  tentent de développer afin de drainer  parmi les 1600 associations confondues, le plus grand nombres possibles d’entre elle que possède la wilaya. Mais comme, un nombre important  n’activent pratiquement pas, nous sommes renseignés de visu sur l’efficacité et le travail effectif des associations activant sur le terrain ».

Mr Ayadoun Sid Ahmed, que nous accosterons au cours de la collation, nous ajoutera « que le rôle du mouvement associatif dans le développement de la société n’échappe à personne, mais malheureusement  le taux de participation dans notre wilaya est presque insignifiant. Bien entendu, cette culture, semble ne pas encore  vouloir prendre des ailes et activer au même titre que nos associations participante, cela étant dut au manque de formation et d’information, que nos initiateurs désirent perpétuer jusqu’à obtenir des résultats positif. Les causes d’impuissance  des associations sont  diverses et varient d’une association à une autre, mais nous retiendrons essentiellement la non-disponibilité des locaux ainsi que le fonctionnement interne de ces associations ». A cet effet, nous comprendrons qu’une animation permanente, une médiation, une coordination et une négociation doivent être, les mots-clés de sa réussite et de la méthodologie de travail d’un réseau, conclura Ayadoun Houari-Boumediene

Une collation fut offerte à l’ensemble des participants, qui exprimèrent leurs vœux de revoir les associations en plus grand nombre, se retrouver, s’écouter, échanger, produire, d’autres foires, d’autres évènement, d’autres projets pour que la Wilaya de Sidi bel abbès  puisse « renaitre de ses cendres »

K.Benkhelouf


le 29 mars 2013


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
29 mars 2013

3 Commentaires pour “« RANA HNA » : Pour que Sidi bel abbès « renaisse de ses cendres »”

  1. le cygne

    Mr Ayadoun a dit: “Le taux de participation dans notre wilaya est presque insignifiant.”……Quand on saura pourquoi…?…la wilaya de SBA renaîtra enfin de ses cendres…..

    Bon courage…!!

    • zalamite

      en principe une association est une organisation
      lié a la commune a travers un bureau de l’action social et la protection de l’enfance…mais travailler comme ça dans l’air ça n’a aucun sens..déja on ne lui fait pas confiance une association libre est perçu toujours come douteuse..
      maintenant les associations peuvent faire pression sur la commune afin de lancer de bureau et activer dans un cadre légale..il faut commencer par une police sociale de l’enfance..son action reste globale..suivre l’enfance errante, la cartographié, et ensuite voir pourquoi les parents sont absents…cette police est composée par la juntes féminine de plus de 35 ans pour ne pas provoquer de conflit de jalousie entre les mères au foyer et leur époux..une femme âgée est mieux acceptée d’entrée dans un foyer avec un mandat d’un juge pour complément d’information lorsqu’il s’agit de la sécurité d’un enfant…cette junte doit avoir une licence en science sociale bien sure sinon a quoi servira la formation universitaire pour distribution des diplômes?? toujours un problème de finishing??

  2. zalamite

    ”mais malheureusement le taux de participation dans notre wilaya est presque insignifiant.”’

    l’être humain est complexe pour l’attirer il faut toute un savoir..
    aujourd’hui vendredi je suis passé a coté du jardin publique de la ville..il y avait un monde fou..des voitures garées sur tout le long du boulevards..je croyais a un match de foot, même un meeting du FLN ne pouvait jamais drainer tout ce monde…imaginez ce que c’était..il parait que le marché des oiseaux qui se tenait a la Graba, fut transférer vers le jardin publique….
    Les associations peut être peuvent aller de temps en tems a ce marché du vendredi peut être qu’une idée jaillira, afin de résoudre ce problème de désaffection…
    bien que c’est du braconage je trouve que c’est bien…au moins les gens en s’interessant aux oiseaux ils oubliront les voisins et les mauvaise langue

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00