Sécurité routière: des mesures pour l’élimination des ralentisseurs anarchiques

Les autorités locales ont été destinataires d’une circulaire interministérielle les enjoignant de prendre les mesures nécessaires pour éliminer les ralentisseurs posés anarchiquement et conçus sans normes, a appris l’APS auprès du ministère des Travaux publics.

Signé par les ministres, respectivement, de l’Intérieur et des collectivités locales et des Travaux publics, ce document s’adresse aux walis, aux chefs de daïras, aux présidents des Assemblées populaires communales (APC) ainsi qu’aux directeurs des travaux publics des wilayas.

Les deux ministres relèvent, dans cette circulaire, un “recours anarchique, voire excessif” aux ralentisseurs (dos d’ânes) comme moyen de réduction de vitesse et d’accidents.

Ils relèvent également des “anomalies et insuffisances” dans la conception et l’implantation des ralentisseurs, occasionnant de graves conséquences sur la sécurité et le confort des usagers de la route, et causant parfois de graves dommages aux véhicules.

Il s’agit notamment de l’implantation de ralentisseurs sans études, ni autorisation préalable, de l’utilisation de dimensions et de matériaux non conformes aux prescriptions techniques, du manque d’information et de concertation entre les services des communes et ceux des subdivisions des travaux publics, ainsi que du défaut de signalisation de la plupart des ralentisseurs, constatent-ils.

En fait, près de 42% des ralentisseurs du réseau routier national sont implantés de façon anarchique et non conformes aux normes techniques et sans autorisation des autorités publiques.

Ainsi, il a été notamment exigé des autorités locales d’éliminer tous les ralentisseurs réalisés sans autorisation et ne répondant pas aux normes, d’interdire, en agglomération, l’implantation de ralentisseurs sur les voies à grande circulation et d’impliquer systématiquement les services techniques de la subdivision des travaux publics dans l’examen de toute demande d’implantation de ralentisseurs.

Les deux ministres ont aussi exhorté les autorités locales à appliquer fermement les pénalités prévues par la réglementation à tout contrevenant qui réalise des ralentisseurs sans autorisation.

En outre, l’autorisation d’implantation des ralentisseurs reste soumise à l’examen et à l’accord de la commission technique de la wilaya.

La circulaire interministérielle note également que pour les techniques d’aménagement qui peuvent se substituer aux ralentisseurs, les services techniques peuvent recourir à des techniques moins lourdes et esthétiques tels les clous et les plots de chaussées, les bandes rugueuses ainsi que les mini-giratoires et les chicanes (passages en zigzag).

 APS

le 18 mai 2016


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
18 mai 2016

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
15h20 - 16h25 ()
15h50 - 17h01 (*)
17h10 - 18h21 ()
17h00 - 18h22 (+)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
05h40 - 06h58
06h58 - 08h18
09h20 - 10h22
10h34 - 11h42
12h06 - 13h10
ORAN ALGER
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07 (*)
12h30 - 17h54 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
08h00 13h15(*)
10h00 - 14h09
12h30 - 17h54
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
TLEMCEN- GHAZOUET
GHAZOUET- TLEMCEN
ORAN - TÉMOUCHENT
TÉMOUCHENT - ORAN
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
08h00 10h19
10h00 12h00
12h30 14h53
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
06h50 09h15
10h44 13h15
12h13 14h09
15h12 17h54
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia

Nombre de Visites :

  • 4 320
  • 6 084