Sidi Bel-Abbès : 50 Dinars le “bol d’air” frais!

Eh oui ! à notre connaissance , il n’existe aucune commune dans le monde qui fait payer ses administrés une somme d’argent pour se promener dans un jardin “public”. Que ce soit les “Hyde park” de Londres, New york ou Chicago, Les jardins de Barcelone, de Paris ou ici  les bois des cars à Alger, ce sont tous, des lieux public où existe parfois des attractions culturelles et il est admis de payer leurs entrées mais à l’intérieur du jardin public.

À Sidi Bel-Abbès  , on veut tout simplement bannir le terme “public”, défiant même les règles élémentaires de la fonction d’un “jardin public”,   et sa définition dans le langage courant de l’humanité. Un jardin public est un lieu de promenade par excellence ,un lieu destiné à l’agrément du public où l’on respire un air frais, loin des gaz d’échappement des moteurs et des habitations où on peut parcourir un livre, lire le journal, apprendre une leçon ou une sourate du Coran sans les tracasseries bruyantes de la ville .C’est un lieu de repos , tout court !

Au nom de quelle loi, peut-on exiger 50 Dinars pour respirer de l’air frais , car il n’y absolument rien à visiter ou chose intéressante à voir dans ce jardin hormis ces jets d’eau colorés, des allées  de promenade  et les nombreux espèces d’arbre qui sont là pour fournir l’oxygène à celui qui s’y trouve dans les alentours . Alors dans ce cas là , pourquoi pas clôturer les allées de l’avenue de la Macta et faire payer aux passants qui traversent ces allées 20DA. Au fait, des allées de promenade toujours dans l’attente de toilettes.Hier c’était idem au jardin “public” pardon “privé”, quelques femmes et enfants se donnaient à leur besoin dans des endroits sombres à défaut de toilette.

Le ministère de tutelle  et des collectivités locales a -t-il donné son approbation ou décréter une loi pour cette action de péage ?

Les aberrations ne s’arrêtent pas là , la piscine public du jardin est cédée à un concessionnaire qui fait payer 200 Da la nuit et 300 Da le jour, aux enfants qui n’ont aucun moyen de se rendre dans les plages du littoral. Pourtant , la commune a d’énormes atouts pour payer le gardiennage du jardin public et son entretien  ainsi que les  allées de promenade de la Macta.Des élus ! « par le peuple, pour le peuple », Dites-vous !


le 30 juin 2016


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
30 juin 2016

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
15h20 - 16h25 ()
15h50 - 17h01 (*)
17h10 - 18h21 ()
17h00 - 18h22 (+)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
05h40 - 06h58
06h58 - 08h18
09h20 - 10h22
10h34 - 11h42
12h06 - 13h10
ORAN ALGER
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07 (*)
12h30 - 17h54 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
08h00 13h15(*)
10h00 - 14h09
12h30 - 17h54
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
TLEMCEN- GHAZOUET
GHAZOUET- TLEMCEN
ORAN - TÉMOUCHENT
TÉMOUCHENT - ORAN
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
08h00 10h19
10h00 12h00
12h30 14h53
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
06h50 09h15
10h44 13h15
12h13 14h09
15h12 17h54
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia

Nombre de Visites :

  • 871
  • 6 761