Sidi Bel-Abbes : De l’immolation par le feu au suicide par pendaison !

Lundi 4 octobre 2011, dans le village de Dhayat Khelifa El Haouaoura, localité de Mezaourou, à une soixantaine de kilomètres au sud de la ville de Sidi Bel Abbès,Un jeune de 27 ans, a mis fin à ses jours par pendaison.
Mercredi 28 novembre 2011, un quadragénaire habitant le quartier de Gambetta s’est suicidé en ingurgitant  l’esprit de sel. C’était le sixième cas de suicide depuis avril 2011 cite la presse.
Le 9 février passé ,un jeune homme , âgé de 30 ans et mécanicien de son état , s’est donné la mort par pendaison à l’aide d’un fil de fer ,dans une maison sis au quartier « Madina El Mounouara » de la ville  Sidi Bel Abbès.
Encore cette semaine,des pendaisons en série ont défrayé la chronique. En effet, deux jeunes de mois de 25 ans , l’un étudiant et l’autre maçon de son état et habitant deux localités bien distinctes et distantes d’une dizaine de kilomètres l’une de l’autre dans une même daira (Sfisef)  se sont donnés la mort par pendaison.Le premier habite Shamda (Ain Aden) fameuse localité connue du monde entier par l’assassinat des 11 enseignantes, le deuxième maçon de profession habitant “El Ksayer” Douar  presque rattaché à Sfisef  par l’Ouest. Au cours de la même semaine un autre élève de 15 ans sain d’esprit, bon élève, apprécié par ses proches et ses amis de 3e année moyenne, habitant au douar sidi Boumediene près d’Aïn Larbaâ wilaya d’Ain Temouchent, a été retrouvé lui aussi pendu.
Et généralement,les services de police ou de gendarmerie qui sont accompagnés par  le médecin légiste lors du constat déterminent les causes de la mort : Des lésions sur le cou ,urine, corps intact tout indique une pendaison pas de violence , l’affaire peut être clos dans le même journée  et l’on parlera ou imputera les faits au ras le bol, de mal vie, de chômage etc.. comme pour se dessaisir et oublier l’affaire.

Mais l’autre phénomène qui est caché et personne ne semble s’apercevoir sans notre curiosité qui nous a incité à aller vers les urgences et UMC de la ville pour soutirer quelques bribes d’informations concernant les autres tentatives avortées de suicide par ingurgitation de produits toxiques (Javel et acide) qui arrivent régulièrement et quotidiennement dans ces services . En effet, selon notre interlocuteur, sur une période d’un mois, plus d’une dizaine de jeunes (hommes et femmes) arrivent régulièrement aux Urgences après avoir avalé sciemment de la javel ou acide pour se donner la mort, une colère née d’une dispute de jeune couple ou autre fait parental.Les services des urgences tentent par tous les moyens de sauver ces citoyens qui n’ont trouvé que de ..”la javel” pour étaler leur colère ou bien se donner la mort .

Mais où en sont les psychologues ?

Mais bon sang ! où sont-ils ces nombreux diplômés chômeurs ? y a-t-il un organisme, une institution qui puisse nous éclairer et faire une étude sérieuse sur ces suicides en masse qui touchent les jeunes de la wilaya de Sidi Bel-Abbes d’une part mais toute l’Algérie en général.Pour mesurer les dégâts de ce phénomène qui ne cesse de prendre de l’ampleur ,Il suffit de taper : “suicide , pendaison sidi bel-Abbes” dans n’importe quel moteur de recherche, vous en serez surpris par le nombre qui apparaitra sous vos yeux et cela sans compter les autres cas d’immolation par le feu qui semblent se réduire ces derniers temps au profit de cette nouvelle forme de suicide par pendaison.

Sous d’autres cieux pour ne pas dire pays développés, l’affaire ne s’arrête jamais et ce, jusqu’à élucidation complète des vrais causes de suicide pour éviter et  enrayer le fléau , le cas d’un agent PTT à Paris qui s’est pendu, il y a de cela une dizaine d’années a défrayé la chronique et la société employeur qui a été pris pour cible sur la cause de la pendaison, a pris des mesures draconiennes pour éviter la récidive par ses agents.En Algérie, Personne n’est saisi ,aucun organisme ni institution ne se penche sur ce cas social de pendaison , Hormis les vrais causes ,peut-on au moins savoir  si le pendu a ingurgité au préalable des psychotropes, de la drogue ou autres produits l’incitant au suicide ? personne ne vous le dira !

 


le 19 avril 2012


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
19 avril 2012

3 Commentaires pour “Sidi Bel-Abbes : De l’immolation par le feu au suicide par pendaison !”

  1. Abassia

    Le désespoir, l’avenir incertain, l’avenir sans espoir conduisent certaines personnes à l’irréparable. C’est leur manière de refuser de continuer à vivre sans perspective d’une vie meilleure. On constatera que la foi musulmane , notre religion l’islam ne suffisent plus pour dissuader ces malheureux de se faire violence pour en finir avec cette condition de vie sous humaine. C’est révoltant de savoir que nous sommes impuissants face à cette fatalité de plus en plus importante.
    Voter dites-vous ??? Mais pour qui??? Pour ceux qui ont et qui contribuent au malaise de la majorité des citoyens??? Pour ceux qui augmentent la misère humaine, l’injustice sociale??? Pour ceux qui sont à l’origine de ces suicides ???

  2. Mijo

    Bonjour tout le monde que c’est triste de lire de tel arcticle (allah yasstor)waw c’est trop dur pour ces parents ainsi que ces ami(es) la jeunesse perdu

    Les spécialistes considèrent que l’immolation en général (feu, eau …), contrairement au suicide ordinaire (pendaison, par balle, barbituriques…), « Est une forme de suicide orientée politiquement. Elle est destinée à mobiliser ceux qui restent, et à tourmenter ceux qu’elles visent » (c’est ce qui s’est passé en Tunisie). C’est une forme de sacrifice, brûler son corps pour se faire entendre, changer les choses. L’immolation est plus choquante et plus spectaculaire car elle se déroule en public, devant souvent un édifice symbole de l’Etat, pour envoyer un message fort.

  3. hakim

    Que c’est triste,la situation dont nous vivons,à ma connaissance ils’y avaient que des”samouraïs”qui se trucider ce que les japonais appelle ça”hara-kiri” avec violence au vu et au su de toute la nation ainsi que le monde,mais c’était et c’est toujours pour l’honneur.aujourd’hui c’est devenue monnaie si j’ose m’exprimer ainsi,ils y’a moult raisons à ça le mal-être,la mal-vie,problèmes familiaux,chômage,et à fortiori ça se passe chez nous qui sommes musulmans,je n’arrive pas à trouver les causes ou des circonstances atténuantes aussi soit-elles c’est innommable et blammable à la fois.Et nos baise main-main où sont-ils que font-ils devant ces drames qui touchent toutes les couches sociales?L’immolation,pendaison n’est pas une sinécure c’est un crime devant Allah et la société n’est-ce pas.En somme ne pas vouloir admettre qu’il y’a un grave problème de la réalité que nous subissons en longueur d’années,nous faire croire qu’on vit bien par rapport à d’autres pays est une tromperie flagrante,envers soi-même et surtout nos dirigeants.Et pourtant force et de constater que les non acceptations de la réalité qui ronge les citoyens sont les principales causes de nos souffrances psychologiques.Elles provoquent des contrariétés,des culpabilités,du stress,des peurs du lendemain,des colères et de l’agéssivité à la limite la schizophrénie ce qui nous prive de la paix sociale,intérieur,la base essentielle d’une vie épanouie.Mais je ne connais point de citoyens/nes qui osent dire qu’on vit heureux c’est un pure mensonge vue ces suicides ces immolations à la pelle.
    Moralité de l’histoire: il importe peu que nous ayons la foi en nous dans ce cas de figure nous ne pourrions maitriser nos pensées,nos paroles,nos émotions et actions,et que nous ayons une bonne attitude pour vivre en paix,quelles que soit les situations vécues. ou dans le futur tant qu’ils y’a de l’injustice,et des inégalités.NB:Carpe diem.

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00