Sidi Bel Abbes : Des Syriens en grand nombre dans les mosquées

La semaine écoulée , presque la totalité des hôtels de cout moyen du centre ville ont affiché complet en raison du grand nombre de Syriens, particulièrement des couples qui se sont appliqués pour un hébergement de courte durée, signale-t-on.On signale même que des consignes strictes ont été instruites aux différents hôteliers de la ville pour leur bonne prise en charge durant leur séjour. Parallèlement, il est à relever ces derniers temps ,qu’un grand nombre de personnes surgissent du milieu de la salle à la fin de chaque prière de vendredi et avec un accent du moyen-orient Syrien, annoncent leur nationalité comme étant Syrienne et demandent de l’aide aux fidèles présent : “Nous sommes vos frères Syriens ” disent-ils, “aidez-nous”  et prient les présents à leur fournir l’aide financière ou autres pour pouvoir subvenir à leur besoin quotidien. Très sensible à la situation que vivent les Syriens  et par  élan de solidarité avec le peuple frère de Syrie quelque que soit leur appartenance partisane , les nationaux ne se privent pas et remettent tout ce que bon leur tombe sous la main.Il n’est pas à écarter que nombreux seront ceux qui décideront de rester dans le plat pays très généreux envers les “étrangers”.


le 26 août 2013


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
26 août 2013

7 Commentaires pour “Sidi Bel Abbes : Des Syriens en grand nombre dans les mosquées”

  1. kamara

    Les populations civiles sont les victimes désignées des conflits. Chaque conflit armé produit ses lots de réfugies. On ne choisit pas de gaieté de cœur le statut de réfugié. On ne s’expatrie pas pour le plaisir. Les syriens sont dans le malheur et ils sont nos frères. Aucun conflit n’est éternel, tôt ou tard ils rentreront dans leur pays. Ayons cette grandeur de cœur pour les soulager un peu de leur pénible condition. Un sourire peut suffire et c’est un acte remarquable de générosité. Espérons une fin rapide à ce conflit meurtrier.

  2. Boualem

    Bonjour, l’ALGERIE n’est ni le plat pays ni le pays de la générosité et de la solidarité . Erreur.

    • Mijo

      Boualem rja3 la roul (︶︹︺) l’Algerie est un pays de la générosité et de la solidarité tgharab 3lih tu découvre sa valeur(((Parfois on a besoin de perdre quelque chose pour rendre conscience de sa valeur…

      • OULED BOUL

        @ Mijo
        SI chacun son cul et si le brigondage systématique relevent de la solidarité ou de la générorisité ,alors je me demande de la rectitude de l’hiéarchie des valeurs selon Mijo !! ou nous ne parlons humblement pas du meme pays !!
        C’est certainement la nostalgie mélancolique qui vous désséche de l’interieur .

      • Boualem

        Mijo Bonjour, c’est vrai ce que vous dites ELGHORBA SHHIBA , il faut la vivre pour prendre conscience de la valeur de son pays bien aimé , son pays ou l’eau est rationnée, la saleté omniprésente, l’hygiène qui n’existe pas, la corruption généralisé , l’éducation absente , l’insécurité dévorante , le gros mange le petit, les opportunistes milliardaires du système , la VALEUR dites-vous ça c’était avant revenez à la réalité , vous vivez dans la plus belle ville du monde comme le dis bruce Springsteen avec son fameux BORN IN THE USA ( si vous le connaissez bien sur ) et si je me trompe revenez vivre parmi vos frères algériens vous serez la bienvenue , avec générosité, solidarité et reconnaissance ce discours n’existe que chez les arabes ,les derniers des derniers du monde actuel il a trompé nos parents et nous , il ne trompera pas nos enfants , tout en vous rappelons que les gens qui vous ont reçu chez eux sont tous des immigrants qui ont quitté leur pays d’Europe , et du reste du monde ils sont fières d’etre des américains la GHORBA ce mot n’a aucun sens chez eux ils vivent au présent et non avec 6 siècles de retard voilà madame je suis revenu en arrière pour vous rafraichir la mémoire au cas ou…….

  3. Mijo

    “…..l’Emir Abdekader et ses compagnons on était accueilli comme des roi par la Syrie.C’est malheureux et touchant de les voir mendier prés des mosquées …
    Mon pays, mon seul amour légitime
    Terre glorieuse, féconde et sublime
    Terre de paix, d’amour, de fraternité
    Terre de la justice et la sérénité
    Terre du pardon, de la tolérance
    Terre où la fidélité prend son vrai sens
    Ma chère patrie où Dieu m’a fait naître
    Toi, Algérie(((Sidi Bel Abbes)))) qui m’a vu paraître
    Je t’aime mon Algerie et j’aime ton drapeau vert et blanc
    Embelli par une étoile en rouge
    J’aime ton odeur aux multiples parfums
    Fleurs d’oranger d’églantine et de jasmin
    J’aime ton peuple et son sens de l’honneur

    • zalamite

      d’accords Mijo , merci pour ce rappel ..
      dans ce cas tout syrien en algerie doit avoir un statut particulier comme celui des algériens en France. Nous avons une fondation émir abdelkader a sidibel abbes ..elle doit agir vers les autorités pour les isoles vérifier leur identités et ensuite leurs trouver du travail en leur offrant la résidence. s’il sont lettrées leurs place serait au niveau des centre culturel pour développer la langue arabe coté parler et coté écrits..s’ils sont moins lettré ils seront intégré dans les troupe théâtrale. il ya des scènes ou le langage parlé est demandé..il faut savoir au moins une chose historique lorsque l’état entre 63 et 78 faisait appel aux macharika, les Tlemeceniens courraient en septembre vers le ministère de l’éducation et font le trie en usant de leurs relations ragent pot de vine etc Tous les syriens ont été happés par Tlemcen le reste était éparpillé vers d’autre wilaya et notre wilaya a Temouchent le proviseur était furieux en apprenant cela..lui aussi avait pu accroché qu’un Libanais ..
      Ce libanais était a l’aise en langue arabe. lorsqu’il la parlait on dirait une musique mélodieuse …Les palestiniens n’étaient pas nombreux et le peu était un peu porté sur la révolution donc un peu agiter …la philo enseigné a Temouchent et la philo enseigné par un syrien a Tlemcen était différente….
      Tout syriens qui se refugie chez nous prenez le en charge et trouver lui une place dans l’éducation et le théâtre et musique jusqu’à ce que les chose se calme et s’il voudra revenir chez lui laisser le partir et si il desire continuer ici laisser le en lui donant sa retraite

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00

Nombre de Visites :

  • 2 012
  • 7 311