Sidi Bel-Abbes: DU PAIN SUR LA PLANCHE POUR LE NOUVEAU WALI.

Nous reproduisons ci-dessous, un excellent papier de notre ami, Belhadj Mounir paru ce 29 Janvier sur sa page FB en prévision de l’installation du nouveau Wali à Sidi Bel-Abbes. Un article qui en dit long sur la mentalité de quelques “Bel-Abbésiens” toujours à l’affût d’arracher un “strapontin”. Cette catégorie de personnes qui a vu le jour durant le règne de Bouteflika, existe partout et s’est même spécialisée dans le “racket politique” mais ça devient une honte quand elle s’allie avec une “certaine presse” laudatrice!

Venu de Bouira une wilaya juste moyenne, le nouveau Wali affrontera des son installation, une cascade de problèmes aussi épineux les uns que les autres. Outre les problèmes nationaux tels que le chômage , le logement , la santé et sécurité publique , il fera face à une société civile déglinguée composée d’une faune d’opportunistes , mue par son intérêt et uniquement son intérêt personnel.

Sur sa table, il aura l’équation à deux degrés voire plus de l’investissement par lequel passe le progrès et la prospérité, à régler en premier lieu . Le sport notamment l’Usmba et la culture , les loisirs et détente publiques sont autant de chantier que le nouveau wali devait ouvrir, illico . Il aura ,à coup sur ,des difficultés , à secouer une assemblée communale et wilaya immobile ,peureuse, incapable de signer un document quelconque en butte à des interminables conflits. Les élus qui ont atterri ,au temps d’El i3ssaba à l’Assemblée dans des conditions connues de tous, et s’affrontent chaque jour que dieu fait, à couteau tiré , trouveront t-ils un wali travailleur , meneur d’hommes , amoureux et loin des salons calfeutrés du terrain .

Le nouveau aura t_il les coudées franches pour conduire ,sans complaisance, une ville , à la dimension d’un pays ,vers la porte de sortie d’une crise gravement ressentie. Ou sera t-il le Wali de trop, pour une wilaya qui a consommé, depuis 77 à ce jour, plus de 12 Walis, sans pour autant connaître le décollage escompté. Bien au contraire, la ville ,à défaut d’une vision limpide, claire et lointaine , s’est clochardisée et a perdu complètement son charme d’antan et pour lui rendre son aura , le wali doit mettre surtout dans la tête que les brasseurs et brosseurs dans le sens du poil soient bannis de son glossaire.

BELHADJ Mounir


le 30 janvier 2020


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
30 janvier 2020

Les commentaires sont fermés

Nombre de Visites :

  • 2 929
  • 7 488

HORAIRE TRAIN

</img Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h35 - 08h58 (*)
12h50 - 14h05 (*)
16h30 - 17h50 (*)
17h15 - 18h38
19h40 - 21h15 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
06h15 - 07h31
06h50 - 08h09
11h30 - 12h49
16h30 - 18h57
ORAN ALGER
06h25 - 11h30
08h00 - 12h00 (*)
12h30 - 17h36
15h00 - 19h00 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h25 11h30
08h00 12h00(*)
12h30 17h36
15h00 19h00(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h15 08h14
09h30 10h34
15h05 16h05
ORAN - CHLEF
16h40 19h13
CHLEF - ORAN
04h30 07h15
ORAN - BECHAR
19h40 05h10
BECHAR - ORAN
20h25 16h16