SIDI-BEL-ABBÈS : « FAIRE CROIRE QU’ON BRILLE, À L’INSTANT OÙ ON DÉCLINE!! »

Quand des gens de référence et , semble-t-il de confiance de la Wilaya, dérapent , c’est toute une ville qui en subit les conséquences, tant elles sont désastreuses pour son prestige et sa réputation de ville accueillante et cosmopolite . J’avoue n’avoir pas reconnu le berceau de ma famille et c’est pourquoi je n’ai pu contenir , dans ses lignes , mon immense chagrin .

Partant de l’idée  « qui ne dit rien, consent » ,  je m’oppose vivement à l’image qu’on a présenté de SIDI-BEL-ABBÈS dans cette émission télé-visuelle qui n’en finissait pas . Déjà avertis par IBN AL MOUQUAFFA dans son manuscrit arabe de  » Kalila wa Dimna » , se rapportant à la fable du corbeau et le renard (ce qui a, du reste, inspiré la fable de Jean de Lafontaine ) , nous avons intégré en notre fort intérieur le conseil de ne jamais se fier aux laudateurs , qui ne vantent que ceux qui les agréent .

Est-il nécessaire de rappeler la morale de la fable? Non!

Contents d’élargir leurs auges pour mieux se goinfrer , ces flatteurs et enjôleurs ont eu l’audace de bafouer la ville qui leur a donnée du grain à moudre , pour finalement la rabaisser , plus la dédaigner . Est-ce que SIDI-BEL-ABBÈS est prête à effacer de sa mémoire, d’avoir été traitée de « ville de plaisir » par un haut responsable,  alors même qu’il s’en est servi comme piédestal pour une carrière fulgurante. Pour lui rendre grâce et la bénir, la reconnaissance s’est traduite par une méprise et un reniement que seul le célèbre peintre français , Toulouse-Lautrec , a su exprimer dans ses toiles sublimant des lieues de débauches et de beuveries . Mais alors pourquoi , retourner s’y installer , si elle représentait cette déchéance rapidement formulée .

Hélas! Et tant mieux , SIDI-BEL-ABBÈS ne tient pas rigueur à ses détracteurs . Heureusement que pour d’autres, héros de notre glorieuse histoire contemporaine, la sagesse leur a dicté la tempérance dans la reconnaissance à cette ville qui a eu à accueillir les FERHAT ABBAS , ABDELHAMID BENBADIS , BOUSSOUF , BENMEHIDI , BOUMEDIENE et encore beaucoup d’autres, nos parents en étaient fiers et comment ne pas l’être, à ne pas oublier que nous en sommes les témoins et les héritiers pas uniquement génétiques .

Il est dit que les honneurs du présent reviennent et profitent à ceux qui s’affairaient dans les gradins d’un cirque largement ouvert, en récoltant les bénéfices de ceux qui se sont autrement sacrifiés . Il est inadmissible qu’on vienne à railler SIDI-BEL-ABBÈS , en direct et à travers une chaîne nationale , en se faisant prévaloir d’un succès qu’ils sont seuls à percevoir. On ne peut mesurer une réussite qu’à l’aune d’un bilan sans complaisance, qu’il soit sportif, culturel ou économique . Toujours est- il qu’on en voit pas les retombées sur le terrain si l’on a à étaler les données réelles et les confronter aux réalités criardes et navrantes qu’on relève ici ou là .

Qui n’aimerait pas que cela aille mieux? Une mission de service public n’a pas à être louée par le premier venu, d’autant que l’événement télé-visuel avait lieu dans son antre. Il eut suffi que l’émission ait été projetée dans son Établissement pour bénéficier d’une publicité gratuite et à notre sens imméritée . La gratitude relève d’un sentiment désintéressé , mais si elle est entachée d’un intérêt reconnu ou à espérer , elle n’est que tentative dissimulée de sortir des voies légales . Il n’y a pas de remerciements à accepter pour des obligations dictées par le devoir.

De cette fête qui n’avait rien de spontanée ou de naturelle et qui manquait de ferveur populaire, le citoyen de la MEKERRA n’a retenu que l’adoubement malvenu et saugrenu de l’hôte maladroit à l’endroit du représentant de l’État , ce que la télévision aurait décemment biffer. Les réseaux sociaux en font , du reste, leur choux gras. Toujours est- il que si les citoyens compétents , valeureux et dévoués se sont mis en marge, ou volontairement à l’écart , c’est pour pour ne pas se confondre avec ceux qui disent OUI à tout et pour tout , préemptant les décisions des autorités avant même d’être définitivement formulées .

Si nous nous inscrivons dans une démarche autre, c’est pour mieux faire mûrir des décisions qui nécessitent des réflexions plus approfondies. Il faut accepter, à son corps défendant de prendre le rôle de la mouche du coche , ce qui me fait dire que l’attitude d’un lanceur d’alerte n’est pas aisée si aucune oreille bienveillante ne lui est tendue. Il finit par se lasser et à pédaler dans le vide, après tout, nous n’en tirons que des déboires . Ce n’est pas les « ENTÊTES » ou les  » UNES » à caractères gras de la presse qui vont venir à notre rescousse, une presse qui enflamme beaucoup plus qu’elle n’éclaire et qui rythme ses enjeux au gré des puissants du moment . L’affection que nous portons à cette ville nous fait obligation morale de persévérer dans ce que nous estimons être des « gardes- fous » dans un environnement démocratique où, la place de la société civile est recherchée, et où l’individu ne doit pas s’écarter du sens commun. Étienne de La Boétie dit dans son « Discours de la servitude volontaire » —–je cite : ce qui rend un ami assuré de l’autre, c’est la connaissance qu’il a de son intégrité ….Pagé 53

Abdelhamid ABDEDDAIM

10 mai 2016

le 10 mai 2016


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
10 mai 2016

Les commentaires sont fermés

Les Archives de Bel-Abbes.info

Visites :

  • 21 320
  • 11 653

TRAIN

وصوول اقلاع
ORAN - SBA

07h35 08h58 (*)
12h50 14h05 (*)
15h20 16h30 (**)
16h30 17h45 (*)
17h15 18h25
19h40 20h50(***)
22h30 23h40(****)
(*) vers Tlemcen
(**) Vers Saida
(***) vers Bechar quotidien
(****) vers Bechar (sam,lun,mer)
SBA - ORAN
06h15 07h31

06h50 08h09
11h30 12h49
16h30 18h57
ORAN ALGER
06h25 12h00
08h00 12h30(*)
12h30 17h36
15h00 19h00(*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h25 12h00
08h00 12h30(*)
12h30 18h36
15h00 19h0(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h15 08h14
09h30 10h34
15h05 16h05
ORAN - CHLEF
16h40 19h13
CHLEF - ORAN
04h30 07h15
ORAN - SAIDA
15h30 18h00
SAIDA - ORAN
05h00 07h30
ORAN - BECHAR
19h40 05h50
22h30 08h15 (Sam,lun,mer)
BECHAR - ORAN
19h00 04h50
22h00 7h16 (Sam,lun,mer)