Sidi bel abbés : L’officier de police qui ne reconnait pas le président de la république

Manifestement les prises de becs et autres malentendus entre les policiers et les journalistes sont devenus monnaie courante et particulièrement les vendredis devant les entrées du stade. Ce qui s’est passé vendredi dernier devant la porte principale du stade du 24 février a dépassé tout entendement. L’incident qui a eu lieu entre deux journalistes et un officier de police en tenue de la BMPJ chargé d’assurer l’ordre paraissait dans un premier temps banal.  Le policier en question était en service et ses prérogatives lui dictait de vérifier l’identité et la qualité des personnes qui pourraient se faire passer pour des journalistes . Après présentation des cartes de presse, l’officier a campé sur sa position en refusant l’accès aux journalistes tout en ordonnant aux AOP d’utiliser la manière forte pour jeter « les intrus » au delà de la barrière. Fort heureusement son ordre n’a pas été exécuté et les AOP ont
été d’une sagesse et d’un professionnalisme exemplaire. « Quand je suis en service, je ne reconnais personne, même le président de la république » a-t-il lancé à l’adresse des journalistes et des centaines des supporters agglutinés autour des barrières pour le seul souci d’assister à un spectacle. Faut-il être plus placé que le président de la république pour espérer accéder au stade quand cet officier est en service à l’entrée du stade ? On n’a pas cessé de se poser cette question depuis vendredi dernier.


le 17 décembre 2011


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
17 décembre 2011

9 Commentaires pour “Sidi bel abbés : L’officier de police qui ne reconnait pas le président de la république”

  1. akkou

    Le comportement de certains journaliste et de nos policiers ne diffèrent pas d’un pouce à celui de nos architectes et de nos responsables car le complexe envahie la personnalité c’est le défaut que porte l’algérien rusé.nous avons oublié la discipline, nous ignorons le respect mutuel, el hogra l’usurpation du pouvoir l’abus d’autorité les bonnes qualités font défaut de nos jours .une anarchie totale
    (KI HAMOU ki
    DEMOU )tous dans le même panier

  2. kadi

    A MR AISSA
    Nous pouvons tout tolerer mais de là à atteindre la dignité et la personnalité de nos journalistes par certains (mais pas tous) officiers qui ne respectent pas la corporation je dis stop ne touchez pas à nos potes. Mr Aissa et B.A.sont les fers de lance de cette corporation .
    Deja nous avons eu un avant gout pendant le festival du rai ou certains officiers faisaient de l’exces de zele installant leurs proches sur la main courante des journalistes.Continuez votre noble mission chers journalistes c’est un metier ingrat j’en connait un bout fraternellement

  3. H. Mahmoud

    Tous ou presque sont des corrompus, je suis arrivé vers la fin de la deuxième mi-temps devant des guichets fermés.Alors comment devrais-je rentrer ?
    Je vous jure que chacun d’eux a fait pénétrer un dizaine de personnes beni-amistes et amis sans le sous.Le “ami ahmed” un adjudant d’ailleurs sans ordre devant ses subordonnés, est venu devant la grande porte pour constater la centaine de jeunes, il n’a même pas pu prendre la décision de les laisser entrer,il a fallu un simple policier qui est venu pour signifier que la porte était grande ouverte de l’autre coté alors autant ouvrez cette porte !
    Aucune initiative de cet adjudant officier de police, je parle des officiers hormis celui observé sur le stade qui avec doigté a pu faire renoncer ce jeune de ne pas trop emmerder les joueurs (il voulait un maillot, le pauvre). Les officiers de la police devront faire un stage de perfectionnement et de gestion de la population.
    NB:
    Je voulais dire la fin de la première mitemps (vous l’avez compris)

    • Adil

      Bjr ma question est d’ordre administratif.
      —-Pourquoi notre administration municipale n’est pas dotée d”un
      vrai outil internet ,pour pourvoir contacter le maire ainsi que
      l’état civil et mieux encore pour faire une demande en ligne afin
      d’obtenir un acte de naissance ,comme il se fait dans certains pays
      ,nous vivons dans un monde ou le progrès à évoluer et n’arrête pas
      d’évoluer ,avec la tablette dans la poche et dès que l’opportunité
      se présente on demande ce dont on a besoin?ET CELA VA DE MÊME POUR
      TOUTES LES ADMINISTRATIONS QUI SE RESPECTENT .
      Salutations

    • hakim

      Pour répondre à cet officier,qui prétend ne pas reconnaître même pas le président pendant son srvice,et la déontologie qu’est-ce qu il en fait? n’est-ce pas éffarant ah!peut-être qu’il entend parler de bouches à oreilles,je constate que la plus part des agents ne se donnent pas la peine de se faire respecter,et c’est rare de voir un agent se tenir comme il se doit.Y’a une multitudes de critères pour donner l’apparence d’un vrai agent de(police,gendarme)etc…eut égare à cette tenue qui represente la”loi” la majeur partie de la population n’ose pas leurs dire quoi que ce soit comme l’a si bien mentionner Abdou,ils ont le complexe de superiorité et font comme bon leurs semble, c’est à l’école Nationale que tout s’apprends,au niveau droit,comportement tenue vestimentaire,étant donner qu’ils représentent non seulement la loi mais la Nation,or il savère que tout le pays a la même image en se qui concerne ces corporations je regrette de le dire la plus part ne sont pas idoine à ces métiers,j’ai constaté une chose le sifflet c’est à tir-la-rigot pour soi-disant faire la circulation, mais le citoyen/ne doit faire extremement attention pour traverser au détrimment de sa vie puisque c’est la transhumance à tous les niveaux,alors? que doit-il faire l’agent de police? si ce n’est faire respecter la loi H/vingt quatre mais là encore c’est une autre paire de manches et sans rencune.

  4. DZiri

    M Aissa! Je sais que les travail des policiers en ce moment n’est pas une sinécure. ceci dit je ne les défends pas.
    Par contre je sais que les “travail” des journalistes est meilleur et bien payés, surtout quand on fait ce qu’il faut! surtout dans les rédactions.
    J’en connais des journalistes qui se croient sortis de la cuisse de jupiter nettement au dessus des autres.
    J’en connais qui le pensent ! je ne Généralise jamais.
    Alors de là à faire un plat pour un controle de police, je dirais que meme jupiter ne ferai pas la rime

    • Aissa M.

      Détrompez vous M DZiri les journalistes ne sont pas riches .Ils perçoivent des salaires qui ne sont pas encore valorisés comme ceux des policiers . Pour les correspondant ou les localiers comme on se plait de les nommer c’est des misères qu’ils touchent pour informer l’opinion publique et pour certain d’entre eux c’est carrément le bénévolat .il ne s’agit pas de défendre une corporation par rapport à une autre mais il s’agit de dénoncer ceux qui nuisent à la corporation par un comportement zélé . On reconnait un policier par son uniforme et on lui doit tout le respect d’ailleurs on n’a pas omis de souligner la sagesse et le professionnalisme exemplaire des AOP cependant on reconnait un journaliste ou un correspondant par sa carte de presse ou son ordre de mission et on lui doit aussi tout le respect .
      les deux journalistes n’ont pas demandé la lune ils ont seulement tenté d’accéder au stade le vendredi dans la dignité sans plus .Le fait rapporté est loin de nuire à cette institution qui s’est beaucoup développé dans les rapports avec la société toutefois ses rangs doivent être assainis de tous parasites .la lois puni pour outrage à un policier dans l’exercice de ses fonctions néanmoins il n’y a pas encore de lois qui sanctionnent pour des journalistes ou correspondants de presse touchés dans leur amour propre .ces derniers n’ont que la plume pour s’exprimer et encore il faut faire attention à la diffamation sinon….si vous en connaissez des journalistes “qui se croient sortis de la cuisse de Jupiter ” vous devriez aussi en connaitre des policiers indignent de l’uniforme .et pourtant vous avez omis de le souligner peut on en connaitre la cause? merci

      • DZiri

        M Aissa, Ce n’ai pas vous je visaisi, ne le prenez pas sur vous surtout.
        Je visais surtout le titre de l’article qui vraiment était accrocheur pour une banalité que l’on voit et entend depuis 1962. Vous savez vous et le tout le monde que cette expression est une exclamation algerienne qui a toujours cours, certains y vont jusqu’a blasphemer dans ce type de situation.
        Alors Bouteflika, X ou Y C pas la fin du monde!!!
        mais de là en faire un plat, vous y etes.

  5. abdou

    J’ai une question a posé à cet policier.Est ce que tu reconnais le président quand il y a manifestation des jeunes comme en janvier par exemple,ou alors tu te caches chez toi?
    Il faut reconnaître que ces gens là sont mauvais d’origine et avec une tenue de police ou de gendarme ils deviennent agressifs donc pire que mauvais.

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00