SIDI BEL-ABBES : LE PLANÉTARIUM ET SES INSTRUMENTS ABANDONNÉS! (revu)

Il n’y a pas un seul jour que dieu fait sans que l’on ne puisse relever ou lire dans les réseaux sociaux et autres supports médiatiques la dégradation , l’abandon ou tout simplement un laisser-aller observé sur des installations, édifices ou équipements d’intérêt publics.
Et à titre d’exemple, l’un des bijoux unique à Sidi Bel-Abbès sinon au niveau national à savoir le planétarium de Sidi Bel Abbès qui renfermait des instruments ultra sophistiqués d’observation et de découverte des astres et inauguré en 1988 par M.Abdelmalek Sellal alors Wali de Sidi Bel Abbes est en l’état d’abandon et de désolation regrettable puisque mème les télescopes d’observation achetés ont probablement disparu.

Tout d’abord n’est-il pas curieux de savoir où sont passés ces télescopes et autres instruments qui faisaient la joie de ces centaines de visiteurs chaque samedi et mardi après-midi entre écoliers , lycéens et autres curieux et qui y trouvaient toute la joie dans la découverte des astres et leurs systèmes stellaires et le plaisir y était surtout lorsqu’ils prenaient place au cœur de cet endroit de forme d’une soucoupe volante en plein cœur de la coupole et écoutaient les explications fournies par des spécialistes en la matière.

Pour les plus avertis, ces équipements de pointe ont été probablement acheminés légalement ou illégalement vers d’autres villes comme le sous-entend cet intervenant de l’Est dans un forum dédié à cette science qui déclare avoir acheté un télescope à Sidi Bel abbès en 1992 pour « 3 millions de centimes » . Bref, l’objectif de ce papier n’est pas de faire un quelconque procès ou le “Sherlock Holmes” mais surtout d’en rappeler aux plus concernés de l’utilité de ce joyau de la science à Sidi Bel Abbès et qu’il n’est toujours pas trop tard pour le réhabiliter ou proposer sa modernisation.

Pour rappel,seules les villes de Sidi Bel Abbès et Tunis disposaient des meilleurs télescopes à cette époque , un Zeiss ZKP2 et étaient d’ailleurs leaders en Afrique du nord pouvait-on lire dans un site d’astronomie de Sidi Bel Abbès.

Aujourd’hui, les Américains et Russes dépensent des milliards de dollars pour la conquête de l’espace à l’image de ces sondes dotées de télescopes puissants qui sont envoyées dans l’espace pour scruter les autres astres non visibles à partir de la terre  mais à Sidi Bel Abbès même les instruments de base qui permettaient de découvrir ce que les autres ont découverts des dizaines d’années auparavant , ont été “jetés à l’abandon ou cédés”  privant ainsi des milliers de nos chérubins du savoir. Pire encore, d’autres villes ont accédé à cette science alors que la ville de Sidi Bel Abbès pionnière n’arrive toujours pas à retrouver sa place d’antan non pas à cause des nombreux amateurs qui y accordaient une importance à l’astronomie mais à cause des responsables qui se sont succédés à la tête de la ville et/ou de la wilaya.

Il est temps qu’on y pense  à la science!  mais avant d’y arriver,  il est primordial tout d’abord d’éclaircir la situation patrimoniale du “no man’s land” qui régit ce joyau puisque entre la direction du tourisme et la commune , l’association qui assurait sa gestion s’est retrouvée du jour au lendemain “hors-match”  entre les deux  antagonistes qui se “disputent” chacun dans son coin, la propriété du planétarium sans aboutir à une solution et du coup, sa situation ne cesse de se dégrader à ce jour. En effet, depuis quelques années , la Coupole a été affectée à la direction du tourisme pour les besoins des expositions et autres attractions touristiques mais le cas du planétarium n’a pas été discuté ni pris en compte à cause probablement d’une omission administrative et demeure à ce jour fermé malgré une promesse du gouvernement Allemand faite il y  a deux ans , par le biais de son ambassade à Alger à l’association en vue de trouver une solution de rénovation des instruments d’observation d’ailleurs fabriqués par leur pays.

LE PLANÉTARIUM DE SIDI BEL-ABBES


le 22 septembre 2017


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
22 septembre 2017

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00