Sidi bel abbes: les Ecoles ,ces lieux du savoir dans un état de délabrement total.

L’école Emir Abdelkader ex: Marceau un autre lieu du savoir,un patrimoine de la ville qui a formé en son sein des dizaines de générations. Une architecture Arabo -Mauresque, qui fait toute sa particularité ,et sa singularité se trouve malheureusement dans un état de dégradation avancée,  et ceci dans une atmosphère d’indifférence totale. Observez l’état de la toiture. Il est à signaler que cette école fonctionne toujours et reçoit quotidiennement des centaines d’élèves .Tout simplement de l’inconscience! le danger d’effondrement est perceptible.Ce patrimoine qui relève de l’assemblée populaire communal au même titre que toutes les écoles primaires de la ville , n’a pas été sérieusement réhabilité depuis des lustres, et l’état de dégradation de la plupart de ces temples du savoir,qui datent d’avant l’indépendance, n’ont pas fait l’objet de sérieuses réfections , sinon , de semblants, bricolages qui ont montré leur limites aux fil des ans , à l’image de l’école Aicha oum el mouminine  ex: Carnot , qui se trouve dans un état lamentable , pour ne citer que ces deux écoles , et la liste est longue pour ces écoles qui nécessitent une sérieuse prise en charge de réhabilitation , avant qu’ils ne connaissent le même sort que l’école Avicenne.Nos élus sont beaucoup plus prolifiques dans la réfection des trottoirs, et toute honte bue , dans le semblant renouveau de la Macta , qui démontré toutes ses limites dans le gaspillage des deniers publics , pour des travaux  d’une triste laideur , et d’un gazon qui n’a jamais vu le jour.Finalement,c’est  tout ce que l’on peu offrir, au delà de nos limites, sinon de gaspiller l’argent du contribuable inutilement, en faisant semblant, de s’occuper du patrimoine de la collectivité. Nous n’avons que les gestionnaires que nous méritons.


le 21 janvier 2014


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
21 janvier 2014

6 Commentaires pour “Sidi bel abbes: les Ecoles ,ces lieux du savoir dans un état de délabrement total.”

  1. OULED BOUL

    Une scéne de désolation ,de déception …..,c’est le tableau qui décrit plus ou moins l’état de notre patrimoine nationale dans sa totalité .Ce patrimoine évoquant des siécles disparus s’en va lentement mais surement sous le regard complaisant de l’état , l’appetit vorace des spéculateurs immobiliers et l’indifférence sereine des citoyens.
    Si diabolique qu’il m’apparaisse ,le régistre idéologique du FLN incorpore des paramétres culturels qu’il serait imprudent de les occulter .Dans sa quete d’aculturation du peuple ,ils s’attaquent a notre mémoire dans la phase finale d’une alénation culturelle programmée .
    A sfisef ,Sba ,Oran …..des immeubles hausmanniens tombent en ruine ,l’opéra d’oran en état de délabrement avancé,l’église Saint Louis méconnaissable et squatté par des familles sans abri ,la synagoque vandalisée ,a sba des immeubles néoclassiques démolis ,remplacés par des bunkers en béton trés moche………..et la liste de ces édifices d’interet patrimonial exeptionel est tres longue……..

    Maintenant ,pourqoui sommes- nous arrivés jusqu’a lá ? Comment reprendre en main la culture et l’histoire ?comment préserver et remettre en Valeur nos monuments historiques,notre patrimoine bati,nos chateaux ,nos forts et toutes les batisses a Valeur architecturale et historique expetionnelle ?

    Personnellement ,j’ai passé quelques heures dans le commissariat de Sfisef sur ordre du maire ,simplement parceque j’ai protesté contre son plan machiavelique de modifier la structure du jardin de la ville (le seul coin vert qui reste encore sans ses haies de ros marin et ses platanes originaux).. Donc le defi est de taille …..Gare á Vous !!

  2. 21Grammes

    Mr Beldjilali,ne vous offusquez plus de rien dorénavant,le pire est à venir.Je me demande si ce n’est pas mieux d’être aveugle et sourd dans ce pays,on verrait pas un homme délabré par la maladie se rererereprésenter aux élections,on entendrait pas un derboukiste à la tete du FLN proférer des insanités.Quant à l’école,c’est voulu,je vois déjà les promoteurs immobiliers faire des plans.

  3. kadi

    Les ecoles primaires :victimes de la gestion
    Pour mettre au clair une fois pour toutes du devenir des ecoles primaires il est necessaire de revenir sur l’histoire de la gestion de ces ecoles.
    Depuis la nuit des temps la gestion des ecoles incombait à l’apc.En prenant comme exemple la ville de sidibelabbes au lendemain de l’independance le nombre d’ecoles etait d’une trentaine alors que le dernier recencement denombre 75 ecoles plus du simple au double.Si l’ apc pendant les annees 60-70-80 maitrisait tant’ bien que mal la gestion de ces ecoles c’est que sa regie etait tres riche en cadres de batiments et elle disposait meme d’une entreprise de construction,d’une entreprise d’eclairage,de carrelage,de menuiserie et enfin d’une carriere a sidi ali ben youb .Cette regie s’est permise non seulement à entretenir mais aussi à batir des groupes scolaires tels Adim fatiha;Pasteur,Mezouari, Latreche,Bensaad..A ce jour toutes ces entreprises au cours de la crise des annees 90 ont disparu pendant que la regie sur un effectif de plus de 200 employes du batiment il n’en reste plus qu’une dizaine face à 75 ecoles.Entre temps les grosses reparations sont passées sous l’egide de la DEC l’apc ne lui restait que les petits entretiens qui n’avaient aucune efficacite devant l’etat de delabrement des vieilles ecoles.Ainsi nous citerons au passage les ecoles qui risquent de connaitre le meme sort que Ibn Sinna ce sont le groupe Emir Aek, Karama ghalem (gambetta) Ibn badis et freres zaoui ‘faubourg thiers.
    Quelle est la solution pour une meilleure gestion ? A l’image des CEM et des Lycees ces etablissements doivent beneficier de leur propre budget ,decentraliser la gestion ,une autonomie de gerance au meme titre que toutes les institutions.Jamais et au grand jamais les apc ne pourront venir a bout de tout ce patrimoine

    • Dr D. Reffas

      Bonjour si Kadi.

      Quelle est la meilleure solution pour une meilleure gestion?

      -Le jour où l’administration sera neutre dans le processus électoral au niveau des assemblées locales pour le choix des élus.
      – Le jour où les partis politiques existent sur le terrain en se basant sur la formation des militants pour d’éventuels postes de responsabilités, et l’installation des mouvements de jeunesse de chaque parti au niveau des universités et lieux de formation diverses.
      – Le jour où la chkara n’entre pas en jeu dans le choix du candidat, qui souvent n’a aucun lien avec le parti
      – Le jour où les wali(s) et les chef(s) de daira ne se mêleront pas de la gestion directe des assemblées élues.
      – Le jour où les wali(s) cesseront de faire de la manipulation et de la récupération à des desseins politiques.
      Même l’école souffre de l’incompétence et la politique démagogique.
      Viendra le jour où tout sera étalé et les responsabilités estimées à leur juste valeur.

  4. zalamite

    elgambiti
    nous subissons ce qu’avait subi au paravant nos parents et nos arrières parents. je ne sais pas qui a juré sur les tetes des muslmans chretien et algerien de ls écraser et les asservire . Il ya donc une constante qui saute aux yeux. Ce manitou ne veut pas a tout le monde l’accés a l’apprentissage. Vous n’avez pas vu lorsqu’il s’agit de construire ou d’entretenir un bordel un lieu de deparavation il met le paquet?? il rase un bordel pour construire un autre de plus beau. et il va juqu’a convertir les lieux de savoir en lieu de danse de boisson etc
    o n’est pas dupe mais que voulez vous, ce manitou est devenu par des siecles de rapine de vole et beuverie de sang, un toreau bien engraissé.
    Pour le contourner qe tout le monde s’organise juif comme chretien comme laique commemuslman pour prendre en charge leur projeneture. Il ya des menuisiers des peintres, des informaticiens des toliers, des ferroniers, des coiffesues, des brideuses etc et placez vos enfants chez eux des l’age de 10 ans pendant les vacances, et creer une assosiciation pour qu’elle contacte ces hommes de metiers afin de leurs donner un salaire contre tout efant prie en charge fille comme garçon. Chaque enfants dispose de 3 mois de vacance a ne rien faire..Ce manitou veut pousser les enfants a l’exterieur sans formation ni aprentissage pour faire d’eux des soldats contre une rondelle de Cachire..et vous allez voir l’enfant prendra l’arme en face de ces parents medecins comme eboueurs wali comme commandant militaire..car chacun est en face d’une sortie en retraite.
    a vous d’agir.

  5. elgambiti

    Pour qui ne connais cette mithyque école ,elle s’appelait l’université populaire.Etant jeune garçon curieux comme tous les enfants de mon age ,à cette époque,et comme j’avais la chance d’habiter cette école ( mon oncle Bekhaled,ALLAH YARHMAH, était le concierge,bien qu’handicapé ,il était respecté de tous enseignants et élèves),je ne pouvais me passer d’admirer les lieux en visitant les coins et les recoins de chaque espace sans me lasser .Une certaine atmosphère de quiétude melée d’un sentiment d’intelligence qui se dégageait des lieux envahissait mon etre.Les lieux étaient parfaitement entretretenus où chaque petit “bobo” était signalé à Mr PIZANO ,alors directeur d’école remplacé dignement par Si Senouci Boumediene dont les personnalités, à elles seules, inspiraient le respect ; les interventions sollicitées à l’APC étaient toutes honorées dans le temps et dans leur integralité;les espaces étaient entretenues régulirement et aucune incivilité n’était commise par les élèves ,alors qu’il existait des fleurs et de la menthe sur tous les espaces à cultiver.Chaque jour ,à la sortie des élèves ,nous passions des heures à nettoyer les classes pour qu’elles soient” nickel” le lendemain.Tout cela pour vous dire que la gestion des lieux dépendait de la volonté des personnes en charge dans leurs differentes missions et du respect qu’elles vouent à leurs taches ;malheureusement les mentalités ont changé et d’autres préoccupations occupent les esprits des gens et la dégradation des lieux n’est que le résultat d’une indifference généralisée qui continue à scleroser les comportements des individus mus par leur seul interet.

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00