SIDI BEL-ABBES: “Malades sans dossier médicale” à l’EPH de Sidi Djillali

LE CONSEIL MÉDICAL DE L’EPH SIDI DJILLALI DÉSAMORCE UN SCANDALE: Des malades opérés sans dossier médical

Le fleuron de la santé publique, l’hôpital 120 lits est au cœur d’une polémique autour du service de sénologie dirigé par le Pr Habbachi. C’est au sujet de la cohabitation du service de sénologie avec celui de la gynécologie que l’on s’est révolté dans un procès-verbal du conseil scientifique daté du 22 novembre dernier. De graves accusations sont portées sur ledit PV qui relate l’absence de dossiers médicaux pour des patients opérés dans le bloc opératoire de la gynécologie. On évoque la présence de malades de sexe masculin dans un service réservé exclusivement aux femmes.

Dans le même rapport dont une copie est en notre possession, on accuse des médecins qui disposent de médicaments et autres drogues réservés au service des urgences sans en déterminer la « traçabilité » des médicaments. Le document accablant le Dr Habbachi relate une véritable anarchie qui règne au niveau de cet établissement de santé publique. On s’interroge sur la présence de ce chirurgien dans un établissement de santé publique alors qu’il jouit d’un statut de médecin hospitalo-universitaire.

Ce qui est, aux yeux des spécialistes, incompatible avec la loi qui régit le système de santé en Algérie. On est allé jusqu’à remettre en cause la compétence de ce service créé dans l’amalgame au sein de l’EPH Sidi Djillali en matière d’intervention contre le cancer du sein. On évoque le cas d’une femme qui a subi avan hier une intervention au sein de ce service pour être transférée par la suite en urgence vers le CHU avant qu’elle ne rende l’âme.

M D  (article paru sur Ouest info le 07/21/2017)


Monsieur le directeur du journal Ouest Info
Suite à votre article paru le jeudi 07/12/2017 relatif à « des malades opérés sans dossiers médical » je vous prie d’insérer mon droit de réponse.
Mon but est d’éclairer ceux qui éprouvent un plaisir morbide à tromper l’opinion publique ; je signale que : L’unité de sénologie a été transférée du CHU de manière officielle sinon comment cette activité aurait pu être hébergée depuis des années et des malades opérés?
– Prétendre que des hommes sont hospitalisés en gynécologie est un mensonge que les documents et les malades peuvent démentir.
– Nos produits sont acheminés du CHU avec liste nominative des malades.
– Les dossiers des malades (fiches et informatiques) relèvent de la responsabilité de notre unité et y accéder est interdit à toute personne étrangère au service comme partout dans le monde.

Prétendre que les malades n’ont pas de dossier comme s’ils passaient chez un coiffeur ne peut pas pénétrer une bride crânienne sensée et intelligente sinon il faut croire à l’incroyable.
– Concernant le décès de la patiente ; le seul pendant plus de 2 ans ; il s’agit d’une complication cardiaque grave qui nécessite un service de réanimation d’où le transfert.

Les cimetières existent y compris aux USA et en Europe et raconter des bobards et des inepties par manque de carburant et de consommable prouvent que le but n’est pas l’information.

Au lieu d’attaquer gratuitement ou par aiguillonnage ceux qui sont heureux d’accomplir leurs devoirs il serait honnête et digne de dire la vérité.
– Enfin je vous informe que toutes les patientes qui sont passées par notre unité et qui le seront auront une copie de votre article pour mesurer la crédibilité des uns et des autres et que la caravane passe.

Droit de réponse du  professeur Elhabachi Boumediene, paru sur Ouest info le 14/12/2017
—————————————

Nous avons daigné publier la réponse du Pr El Habbachi (“Ci dessous”) faisant suite à notre article paru le jeudi 07/12/2017. En revanche, la rédaction rappelle à ce médecin qui use d’expressions d’insultes que sa réponse devait être dirigée vers ses confrères du conseil médical qui avaient reproduit clairement tout ce qu’on avait rapporté sur l’article. Le journaliste n’a rien inventé au contraire, il s’est réservé sur des passages accablant le Pr El Habbachi à l’image de son diplôme de sénologie et les conditions de création du service de cette spécialité au sein de l’EPH.
Nous laissons le soin aux lecteurs de juger les passages contenus dans la réponse du Pr ELHABBACHI et particulièrement celui de la malade décédée après une intervention qu’il a lui-même effectué.
Oui , Monsieur le professeur, les cimetières existent partout dans le monde mais le rôle d’un bon Toubib c’est de tout faire pour éviter à ces patients ces fatidiques lieux . Si pour vous, une vie humaine semble ne revêtir point d’importance pour nous, par contre, elle y compte beaucoup et nous en informerons l’opinion publique en toute âme et conscience.
La Rédaction du journal Ouest Info du 14/12/2017

 


le 16 décembre 2017


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
16 décembre 2017

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00