Sidi Bel -Abbes : Une majorité se rendra aux urnes !

Demain on signale que 447 347 électeurs et électrices inscrits à travers toute la wilaya de Sidi bel Abbes sont attendus dans les  820 bureaux de vote répartis sur 179 centres  de vote à travers les 52 communes que compte la wilaya. Ils devront choisir le futur président de l’Algérie  parmi les six candidats en lisse . Bel-abbes info a jugé utile de visiter quelques lieux populaires de la ville de Sidi Bel Abbes pour recueillir quelques avis et tâter le pouls de la population locale et avoir une bonne vision de ce scrutin appelé à être décisif en raison des enjeux majeurs évoqués lors de la campagne. Si les  avis restent partagés au niveau national entre une participation effective au scrutin, le boycott ou le bulletin nul , à sidi Bel abbes ,Certains affichent un optimisme béat d’autres sont septiques et indécis alors que les derniers arborent un pessimisme lancinant. Cependant la majorité des interviewés  est unanime pour un déplacement au bureau de vote demain.

En effet, du marché des fruits et légumes de Graba , vers la rue des trois frères Amirouche pour saluer Ami Ahmed dans le même quartier , ensuite vers le café du petit Vichy au centre ville , se diriger vers le marché de gros des fruits et légumes à l’autre bout de la ville, notre balade s’est terminé à la place Carnot.

Abdelkader, un quinquagénaire vendeur de citron et d’ail uniquement  juste à l’entré du marché des fruits et légumes de Graba est unanime , il ira voter demain comme il le fait depuis des décennies et son choix est déjà fixé sur un candidat, il le dit à tous ses clients hommes et femmes qui s’y présentent.Il ne cesse de répéter “Fi thel wakt el Moualfa oula Talfa” (mieux vaut ce qu’on a qu’être brouillé)

A une centaine de mètre du lieu historique où a eu lieu un accrochage sanglant entre l’ALN et  l’armée coloniale , Ami Ahmed septuagénaire  qui se rappelle très bien de cette journée, fait partie des ces hommes  pour qui le vote est sacré.Assis  sur un  banc à coté de sa petite table, dans la rue des trois frères Amirouche  ex Béranger , il vend quelques cigarettes et se contente du peu mais passe tout son temps à lire ces revues de Bandes Dessinées. Au moment où nous l’avons abordé , il était absorbé par cette histoire contenue dans l’une de ses revues préférées “Rodéo”. Il se rappelle qu’il a déjà voter “non” pour une Algérie Française et depuis , il n’a jamais raté un rendez électorale. “Je suis Algérien non !” me lança-t-il “alors j’irai voter !”

Habib , la trentaine à peine révolue , garçon du café du petit vichy reste indécis et ne veut pas dévoiler ses intentions quant à sa participation ou non au scrutin ni parle de son choix par contre son jeune patron assis de l’autre coté du comptoir, crie à tout qui veut l’entendre sur son choix déjà fait sur l’homme qui va prendre en main les destinées du pays .Assis à l’autre bout du même comptoir , Mohamed 35 ans, habitant les fins fonds de wilaya  m’exhibe secrètement des clefs de voiture et me lance fièrement “rien ne me manque, voiture , logement réhabilité , pourquoi je ne voterai pas demain ? son choix est également fixé sur le futur président”

Un peu plus loin dans l’un des hangars du marché de gros des fruits et légumes sur le boulevard Aissat Idir, Kouider,  assis devant une vingtaine de casiers remplis de pommes et bananes, n’y va pas par mille chemins et me lance : ” Écoutez, nous sommes  bien , nous vivons bien et notre pays est stable et serein”. D’un geste de la main ,m’indique la grosse affiche de son candidat placardé au dessus de ses épaules , “moi je voterai pour cet homme!”.  Le même avis est partagé par son associé , un jeune de 30 ans qui ajoute : ” On parle de fraude ,alors que chaque candidat a son représentant présent avant, au cours et à la fin du scrutin au dépouillement , à moins que qu’il y des faux représentants et qu’on laisse faire”.

Retour à la  place Carnot qui grouille comme d’habitude de retraités, courtiers  et autres fans de l’USMBA en cette journée particulièrement printanière  , le jeune Amine  moins de la trentaine ne pense qu’à son mariage prévu le samedi et prie que ce vote se déroulera le plus normalement du monde et sans tracas , il n’y pense même pas d’ailleurs à aller voter en raison des préparatifs. Son ami qui l’accompagne vers l’espace Djezzy  est catégorique : “On voit que les élections deviennent de plus en plus délicates et dangereuses et c’est justement ça qui augure  une vraie démocratie au long terme”.


le 16 avril 2014


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
16 avril 2014

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00