SIDI-BEL-ABBES VUE PAR LA PRESSE.

 

SIDI BEL ABBÈS: Recette postale ou fournaise ?

Les usagers de la recette principale Algérie Télécom de la ville de Sidi Bel Abbès doivent, autant que le personnel de l’établissement, s’armer d’une bonne dose de patience en cette période de grandes chaleurs. Et pour cause ! Tous les équipements de climatisation sont inopérants dans cette structure où défilent quotidiennement plusieurs centaines de citoyens. Face à la hausse de la température qui atteint le plus souvent des cimes insupportables, les usagers, dans des chaînes aussi longues que compactes, n’ont d’autre choix que de subir le confinement de l’air rendant l’atmosphère suffocante. Cette situation est d’autant plus pesante qu’elle complique considérablement la tâche du personnel de l’établissement (guichetiers, préposés, agents, etc.) qui s’emploie à faire de son mieux pour satisfaire les doléances du public. M. H(El Watan)

SIDI BEL-ABBÈS:  La police fait son bilan

Les services de sûreté de la wilaya de Sidi Bel-Abbès ont durant le premier trimestre de l’année en cours traité 1606 affaires relevant de divers délits où le taux de réussite est évalué à 87% lit-on dans le communiqué de la cellule de communication. Dans le cadre de la lutte contre le crime et le banditisme il a été enregistré 5785 descentes de police dans divers points de la ville pour interpeller pas moins de 2628 personnes parmi lesquelles 267 ont été présentées devant la justice pour leur implication dans différentes affaires dont la détention de stupéfiants, port d’armes prohibés ou autres délits. Suite à la présentation de ces personnes devant le parquet souligne le communiqué de la police 129 ont été placées sous mandat de dépôt et 16 ont bénéficié de la citation directe. Dans une autre activité de la police et qui concerne la voie publique, on enregistre 65 accidents de la circulation ayant engendré des dégâts corporels dont trois décès et 79 blessés .Pour sa part la police de l’urbanisme et la protection de l’environnement a durant la même période effectué 63 interventions qui se sont soldées par la verbalisation des contrevenants pour non respect de l’environnement et de la salubrité des commerces. Un programme a par ailleurs indiqué la cellule de communication de la police, a été élaboré pour faire face à la période estivale et au mois sacré du ramadhan. M.D. (Le Quotidien d’Oran)

Les drames routiers sont en hausse à Sidi Bel-Abbès: 23 morts dans 284 accidents de la circulation en six mois

S. DERRAZ CORRESPONDANT DE LA VOIX

23morts et 358 blessés tel est le bilan des accidents de la circulation enregistrés sur les différentes routes nationales et chemins de wilayas à travers le territoire de Sidi Bel-Abbès, depuis le mois de janvier dernier.

Ces chiffres inquiétants ont été rendus publics conjointement par les services de la Protection civile et ceux de la Police de la voie publique de la Sureté de wilaya. Lesquels ont effectués des interventions sur pas moins de 284 drames routiers. Dont les causes sont connues, à savoir, l’excès de vitesse, le dépassement dangereux des conducteurs, la conduite en état d’ivresse, le non respect du code de la route, et aussi l’état de certaines routes qui est aussi l’un des facteurs majeures des accidents de la circulation. En effet, le nombre des accidents et des morts est en hausse, par rapport aux chiffres relevés durant la même période de l’an dernier. Car d’après les statistiques des éléments de la Protection civile, dans 148 drames routiers recensés l’an dernier, 13 personnes sont décédées et 206 blessés ont été enregistrés. Les services d’interventions concernés soulignent que ces accidents sont souvent relevés, sur la RN13, la RN07 et la RN95, et c’est sur ces axes routiers plus particulièrement que les accidents de la circulation mortels sont les plus fréquents comparativement aux autres routes de la wilaya

Sidi Bel-Abbès «Les hallabas» sont-ils la seule source du mal?

Ici à Sidi Bel-Abbès, depuis des semaines, les jours passent et se ressemblent au niveau des stations d’essence où les automobilistes en quête de combustible se trouvent subitement consternés par l’absence de cette matière première dont le super, le gasoil et même le normal vient aggraver la déception des usagers qui ne savent point à quel saint se vouer, notamment en cette période estivale où l’approvisionnement du véhicule est devenu plus que nécessaire. Hormis les rares stations qui continuent contre vents et marées de desservir leur clientèle contrainte à une longue et pénible file indienne sous un soleil de plomb, le reste emprunte la piste d’un chômage forcé dont la cause est orientée selon quelques indiscrétions à l’approvisionnement désorganisé et insuffisant de provenance d’Arzew, alors que d’autres preuves visuelles à l’appui incombent cette entorse aux «hallabas» des frontières qui envahissent quotidiennement et sans cesse le «trésor » belabbessien pour absorber en grande quantité cette denrée inévitable, pour la simple raison que l’ouverture de l’autoroute Sidi Bel Abbès-Maghnia soit une «petite » heure de trajet, y est pour beaucoup et cela permettra à ces sangsues d’économiser trois heures où plus de chaîne d’attente dans leurs régions frontalières et cela sans omettre de citer l’affolement des conducteurs qui passent carrément au «plein» contrairement aux mois précédents, où l’approvisionnement se faisait partiellement selon la nécessité. Une situation qui ne fait qu’augmenter l’offre et porte préjudice à la demande, si cela perdure, la wilaya de Sidi Bel Abbès aura une autre tare sur ce qui vient s’ajouter aux énormes exigences sociales, et ce, à l’approche du mois de jeûne et de la rentrée scolaire. Les autorités de wilaya sont sans doute pressenties pour aller dans le sens urgent d’éradication de ce mal qui tend déjà ses tentacules.B. Rahmane (L’Echo d’Oran)

La laiterie «Tessala» augmente sa production pour le Ramadhan

La laiterie «Tessala», spécialisée dans la production du lait et de ses dérivés, ambitionne d’augmenter sa production au cours du mois de Ramadhan, apprend-on de cette entité économique. Cette augmentation de la production vise à satisfaire la forte demande de la population sur ce produit durant le mois sacré. Dans ce contexte, l’unité projette de produire 160.000 litres de lait pasteurisé par jour, 60.000 litres de lait de vache qu’elle collecte auprès des éleveurs et 15.000 litres de petit lait. Ce produit qui connaît durant chaque mois de Ramadhan une forte demande de la part des jeûneurs, sera à la faveur de cette décision présent sur les étals en très fortes quantités, a-t-on expliqué. Dans cette optique, la laiterie «Tessala» a mobilisé pour cette opération des équipes dont la mission est le suivi et le contrôle de la production qui couvrira également la demande en lait et autres produits dérivés d’autres wilayas de l’Ouest. Fatima A (l’Echo d’Oran)

CRB SFISEF : L’AGO tarde à se tenir

L’Assemblée générale ordinaire du club d’Ouled Slimane tarde à se tenir. Le temps passe et le retard s’accumule pour les nouveaux dirigeants au auront à prendre en main l’équipe. Un retard qui risque de peser lourd sur l’avenir du Chabab.

Du gazon artificiel pour le stade Benhada-Miloud

C’est officiel: la pelouse du stade Benhada-Miloud de Sfisef va être recouverte de gazon artificiel 4ème génération. Des ingénieurs se sont en effet rendus sur les lieux pour procéder à l’analyse du sol et prendre les dimensions pour commencer les travaux dans les jours qui viennent. Des supporters à Sidi Bel-Abbès De nombreux Sfisfis résidant à Sidi Bel-Abbès fréquentent quotidiennement le carrefour de Benhamouda, chez le libraire Abbès. Parmi ceux-là, on citera le grand supporter d’el-Hamra, El Hadj Mehadji Ould Khada. Tous ne parlent que du bled et du CRBS.

Qui sera le nouveau président ?

Dans les milieux sportifs, on parle déjà du futur président du CRBS, version 2011/2012. Deux noms sont avancés: il s’agit de M. Mohamed Sahouri (ex-président) et de M. Bouhend Lakhdar (un ex-officier qui a sauvé l’équipe la saison passée). La majorité des supporters souhaiteraient que les deux hommes prennent les destinées du club pour plus de force comme le dit un proverbe: «L’union fait la force.» Espérons-le. Bouhend Ahmed (l’Echo d’Oran)

 

 


le 28 juillet 2011


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
28 juillet 2011

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00

Nombre de Visites :

  • 1 772
  • 6 829