SOLTANI ‘OUT’ de la coalition

Boudjerra a décidé hier de quitter ses deux frères de l’alliance présidentielle à la porte des élections législatives dont l’espoir de profiter du beau temps dans ce printemps arabe non encore algérianisé.

Cette position un pied à l’intérieur, l’autre à l’extérieur se traduit par son retrait en laissant ses ministre sous la direction de son ancien  collaborateur nouveau opposant du RND ouyahia.

Le président MSP a pris sa décision lors de la réunion de son Madjlis Echouera (conseil consultatif). Le partenaire cadet de la coalition, vient de rompre désormais la monolithique qui a duré depuis 2004 dont le but de soutenir le programme du président BOUTEFLIKA.

Maintenant, le président de la république n’en veut plus des tricheries et des fraudes dans les élections. Il a même menacé de poursuites judiciaires toutes défaillances de l’administration et les walis seront tenus pour responsables. Apparemment, c’est le boulet rouge qui a fait sortir le 3 éme du classement de la tanière de la coalition. Dans l’attente d’une suite de réaction du reste du clan.

Vendredi, au début de la réunion de son parti, Boudjerra Soltani, le chef du MSP qui avait soutenu M. Bouteflika pendant ses mandats, a déclaré “que l’année 2012 serait l’année de la concurrence et non l’année de l’alliance”.

Des dissensions sont apparues au cours des derniers mois au sein des partis au pouvoir sur le vote de réformes. Le MSP avait créé la surprise en votant contre ses deux frères ainés qu’il accuse être à la tête de ce chamboulement dans les reformes.  Et que d’après lui « les lois votées dans ce cadre ont été vidées de leur contenu, principalement sur les libertés, la transparence et l’ouverture politique et de la presse ».

Le Mouvement a besoin de « se libérer du double langage », a-t-il ajouté.

Ces réformes avaient été annoncées par le président de la république en avril dans un discours à la nation en réponse à une flopée de protestations et d’émeutes dans le pays.

Mais elles ont été critiquées par des députés comme aboutissant de fait à un plus grand contrôle sur l’opposition. En prenant le large, le MSP, longtemps associé au pouvoir, cherche visiblement à se positionner différemment dans la perspective des législatives prochaines.

Le printemps arabe a bien accouché d’une bonne surprise pour les islamistes qui ont été les principaux bénéficiaires des élections en Egypte, Tunisie et au Maroc. Soltani est convaincu d’un islamisme en Algérie qui va lui permettre sanctionner indirectement le FLN et le RND.

 


le 02 janvier 2012


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
02 janvier 2012

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
15h20 - 16h25 ()
15h50 - 17h01 (*)
17h10 - 18h21 ()
17h00 - 18h22 (+)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
05h40 - 06h58
06h58 - 08h18
09h20 - 10h22
10h34 - 11h42
12h06 - 13h10
ORAN ALGER
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07 (*)
12h30 - 17h54 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
08h00 13h15(*)
10h00 - 14h09
12h30 - 17h54
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
TLEMCEN- GHAZOUET
GHAZOUET- TLEMCEN
ORAN - TÉMOUCHENT
TÉMOUCHENT - ORAN
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
08h00 10h19
10h00 12h00
12h30 14h53
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
06h50 09h15
10h44 13h15
12h13 14h09
15h12 17h54
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia

Nombre de Visites :

  • 6 795
  • 6 865