Sur le trottoir éperdument

Qu’est-ce donc l’ubuesque ? C’est ce ridicule qui, faute de tuer, donne à rire. Et de l’ubuesque nos champions nous en donnent chaque jour á satiété. Nous avons eu les épisodes du grand sud ; les larmes croco et les visites aux hommes morts. Ce ne fut qu’un prélude. Le meilleur était à venir.

Au nord c’est l’épisode du trottoir. Chacun y fait son commerce, étale son fonds et racole ses clients.

Le trottoir c’est fait d’habitude pour le commerce charnel, mais voici qu’on y prie aussi. Sans tapis, lunettes noires sur front, chaussures aux pieds. Ce n’est certainement pas á Dieu que l’on s’adresse de manière si grotesque, mais á ses ouailles; les passants, les votants. On se prostitue. On descend très au fond. Et ce trottoir, ce petit territoire, on le dispute á ses locataires habituelles.

J’allais dire que prier sur le trottoir c’est de la « mauvaise foi » de la part d’un « candide », mais je sais qu’un ami très à cheval sur la langue française me reprochera cet oxymore. Et pourtant elle est purement mauvaise cette prière, cette foi qu’on étale sur le trottoir. Et c’est faire preuve d’une grande candeur que de prendre les badauds pour des benêts. Ces passants avisés, qu’ils regardent Tartufe de face ou de dos, ils pestent contre l’hypocrisie, filment la comédie et en font leurs séances de cinéma sur la toile. Et voici le vin qui tourne au vinaigre. La prière qui devient risée, hérésie. Et les salles qui se vident.

Mais pourquoi diable comparer Tartufe a une prostituée ? Parce que c’est lui qui a donné le rythme. C’est lui qui a foncé à fond contre la volonté de la rue, a insulté son intelligence, et a offensé sa foi. Il aurait pu éviter l’affront, se cacher, s’offrir une salle, un stade, son agora. Mais il a choisi le trottoir. C’est bien connu; quand on s’exhibe, on s’expose. Surtout quand on est homme public et qu’on aspire à devenir le premier des hommes publics. Il faut donc assumer ses bévues et recevoir le retour de manivelle.

Candide, qui n’est pas simple d’esprit (encore un oxymore), a pourtant le sens de la rhétorique. Des cinq prétendants il est le meilleur orateur. Il a le verbe facile, le geste qu’il faut, du passé et un certain charisme; de quoi mener la foule. Mais il est aussi le plus excité, le plus excessif et surtout le moins sincère puisqu’il prétend représenter le parti de l’Islam et ne s’ y conforme que peu; de quoi perdre la confiance de la foule.

Sur le trottoir ce candidat a allumé une mèche, il ne fera pas long feu.


le 26 novembre 2019


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
26 novembre 2019

Répondre

Nombre de Visites :

  • 2 256
  • 6 033

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h35 - 08h58 (*)
12h50 - 14h05 (*)
16h30 - 17h50 (*)
17h15 - 18h38
19h40 - 21h15 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
06h15 - 07h31
06h50 - 08h09
11h30 - 12h49
16h30 - 18h57
ORAN ALGER
06h25 - 11h30
08h00 - 12h00 (*)
12h30 - 17h36
15h00 - 19h00 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h25 11h30
08h00 12h00(*)
12h30 17h36
15h00 19h00(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h15 08h14
09h30 10h34
15h05 16h05
ORAN - CHLEF
16h40 19h13
CHLEF - ORAN
04h30 07h15
ORAN - BECHAR
19h40 05h10
BECHAR - ORAN
20h25 16h16
aez