Telagh : les agressions sexuelles sèment la terreur au sein de la population

C’était passé sans échos, y’ a  pas eu grand bruit de la nouvelle mais la population de Telagh en garde de sérieux contrecoup. Ça se lisait à travers certaines révélations soucieuses des habitants de la commune. Le phénomène semble prendre une ampleur effrayante dans l’absolue inconscience d’une solution urgente bien étudiée. Les stratégies pour faire entrave brève à ce phénomène semblent planées dans la brume.

Le mois de décembre passé, la commune de Telagh a été l’infortunée d’une scène théâtrale ‘’en live’’ de l’affreux monstre d’enlèvement suivi d’agression sexuelle plongeant la population dans une terreur incomparable.  En effet, deux rapts séparés dont un avec forfait accompli et un autre suivi de tentative d’actes contre nature échoué.

Les mis en causes sont âgés successivement de 37 et 40 ans, résidents tous deux à la commune de telagh. Les deux scènes se sont déroulées la deuxième quinzaine du mois de décembre dans un intervalle de 15 jours seulement. Mais depuis, la population de la commune de telagh est dans les aguets vivant l’enfer de la surprise fatale.

Le nommé BM agé de 37 ans en train de vadrouiller les rues, il passe à coté d’un local de baby-foot. Il propose à un jeune de 16 ans d’aller travailler la cueillette des olives contre une bonne rémunération. Il l’emmène à une ferme distante de prés de 7 KM située entre Telagh et Mezaourou. Il le fait entrer dans un hangar d’après les révélations de sa victime et le sème de coups avec une barre de fer le menaçant de le tuer s’il refuse de se soumettre à son désir bestial.  Le jeune fut agressé et libéré par son bonheur en vie.

À son retour à la maison, il averti ses parent qui déposent une plainte. Le suspect fut arrêté et présenté devant le procureur qui a ordonné sa détention préventive.

Après 15 jours, le 31 décembre exactement de l’année écoulée,  la population non encore guérie des frissons du drame qui a précédé, Le nommé ‘’M.K’’ agé de 40 ans plonge de nouveau les habitant dans la terreur. Il a intercepté deux enfants âgés de 9 et 13 ans qui se dirigeaient chez leur père au marché de légume. Il leur proposa de monter avec lui pour les déposer dans sa route. Il les rassure avec un tour en voiture et dépose le plus petit un peu plus loin lui suggérant de revenir à la maison et emmène l’ainé avec lui au village BOUAICHE relevant de la zone de telagh distant de quelques kilomètres.

Dans sa tentative d’abuser du jeune, il a rencontré une résistance déterminée qui l’a fait renoncé incroyablement de son idée satanique. Il ramène de nouveau le jeune au village et le dépose loin de la vue.

L’enfant avec des habits toutes déchirés et des griffures dans son corps par sa résistance, il avertit son père dés son retour qu’il fut victime d’un rapt suivi de tentative d’agression sexuelle. Il Fut ramené au médecin qui a confirmé après consultation qu’il n’a subit aucune agression sexuelle. Le mit en cause fut rattrapé et présenté devant le procureur qui a ordonné sa détention préventive jusqu’à son jugement définitif.

 Djillali Toumi


le 27 mars 2013


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
27 mars 2013

24 Commentaires pour “Telagh : les agressions sexuelles sèment la terreur au sein de la population”

  1. Karim10

    SALAM. (Suite et Fin).
    A mon avis SARTRE n’a pas résolu le problème au contraire il le tolère ! Il savait qu’il aller « PERDURER »dans le temps (C’est pourquoi ALLAH l’avait PERDURÉ depuis longtemps déjà dans le temps à travers le CORAN).Décidément ces pervers d’Homosexuels de Telagh qui prennent plaisir à faire le malsont « partout ».Freud disait « On ne devient pas pervers, on le demeure.»
    Sartre a écrit cette « pièce de théâtre » pour ces Trois amis, dont Albert Camus. Je voulais, disait-il, « n’avantager aucun de mes trois personnages. Ainsi, l’idée (l’enfer c’est les autres) m’est venue de faire de chacun d’eux le bourreau des deux autres ».
    Alors ! Puisque « Culpabiliser » l’autre demeure un moyen de destruction politique, culturel et moral (aussi …humilier, affaiblir, réduire à néant) il remet en cause la dignité et la vie de la victime (même s’il est pédophile? !). Dans un tel contexte, les « néo-existentialistes »disent qu’il ne faut pas s’étonner d’une recrudescence de suicides, de dépressions à long terme, en raison de cette culpabilisation que certains patrons pratiquent pour faire « régner l’ordre » ou pour régner tout simplement. Ils persistent et signent « Toute personne culpabilisée, n’est –elle pas le miroir de son culpabilisateur ?
    Alors on comprend maintenant pourquoi (les autres) ils « égalisent » le « mariage » d’HOMO !
    C’est vrai que derrière nos comportements imprévisibles cachent souvent en réalité des mécanismes de défense. Savoir les repérer est très important pour se comprendre COMME : le refoulement, la projection, l’isolation, le déni, l’identification à l’agresseur… Autrui joue toujours dans la vie de l’individu le rôle d’un modèle, d’un objet, d’un associé ou d’un adversaire. »( Essais de psychanalyse/ S. Freud )
    Mais !Pourquoi ? Parce que les autres sont, au fond, ce qu’il y a de plus important en nous, même pour la propre connaissance de nous-mêmes. Nous nous jugeons avec les moyens que les autres nous ont fournis. Quoi que je dise sur moi, quoi que je sente de moi, toujours le jugement d’autrui entre dedans. Si mes rapports sont mauvais, je me mets dans la totale dépendance d’autrui et alors en effet « je suis en enfer » selon sartre. Il existe quantité de gens qui sont « en enfer » (ils/elles souffrent) parce qu’ils dépendent du jugement d’autrui.
    Il faut que la « société » se mette à aider l’école plutôt que de lui demander de la réparer. !!!???. L’enseignement ne se limite pas à l’école (pourquoi elle seule ? ) « Toute la vie, notre milieu est notre éducation, et un éducateur à la fois sévère et dangereux ». [Paul Valéry].
    Notre pire ennemi reste tout de même (Enefss) l’Homme (avec son Moi-El-Ana). Nous ne pouvons y échapper, car l’homme ou «l’autre», a toujours été un éternel hypocrite, violent et moqueur. Sauf Men rahima rabi ! (Moi bon les autres Non ! Ils sont tous méchants !!!!!!!).
    Dictées par l’Autre, nos actions sont conditionnées par la société (ce qui est acceptable, ou pas ???) et ses actions influent directement sur l’image que l’Autre a de nous.
    C’est ainsi qu’il ne faut pas confondre tous les hommes dans l’Homme (Il y’a des H plutôt Descartes et des H plutôt Pascal comme disent les autres. I l y’a des H musulmans et des Non Musulmans disent aussi des Hommes (Islam est pour toute l’Humanité). Nous pouvons dire que certains sont ce qu’ils se laissent être. Et de distinguer, comme le fait le philosophe Piaget, l’individu et la personne « L’individu, c’est le moi par égocentrisme moral ou intellectuel. La personne, c’est la liberté au respect de chacun ». Malek Bennabi fait aussi la distinction entre l’individu et la personne. La personnalité est donc une certaine forme de conscience 1-intellectuelle et de conscience 2-morale.(Enfin !) l’homme est-il tel que nous estimons qu’il doit être ? » Voilà pourquoi le jugement des autres nous touche.
    Je prie encore le Bon Dieu « Ziara Makboula » pour mon ami Driss.
    Mr Djillali T (que je salue encore une fois).
    Salam wa Aleikom.

    • OULED BOUL

      Bonsoir Karim 10
      Vous avez des capacités phénomenales a ménager la chevre et le choux !!!!concilier la théologie,la philosophie,la psychanalyse et la psychologie dans un coktail explosif donne rarement les résultas escomptés.Tout simplement parceque inconciables !!!!

      Je pense que la problématique releve essentiellement du déterminisme psychologique.Les actes commises par le pédophile sont déterminés par des causes lointaines inscrites dans son sub-conscient .Autrement dit,des

      évenements sont produits par une relation necessaire de cause a effet ,la causalité ne produit toujours pas le meme effet.Du moment ou la pédophilie est le sujet,il est fort probable que le pedophile ,pendant son enfance ait subi un assaut similaire , aggression sexuelle ou autre évenements traumatisants et dont l’auteur est un adulte.

      EL guelliti

  2. Karim10

    Telagh à huit clos !
    Mr Djillali T (que je salut), nous résume une pièce théâtrale que j’intitule (Avec votre permission SVP) : Telagh à huit clos ! Il faut dire que les commentaires tournent sur cette vérité éternelle accrochée par une sentence irrévocable ! Qui est cette phrase toute faite d’un auteur pas anonyme : « l’enfer c’est les autres ».
    Mais l’explication de « l’homophobie » qui est un grand problème qui pointe la pédophilie « répugnante à nos mœurs » qui inspire le dégout pour nous tous musulmans et croyants envers les « ignobles » homosexuels et surtout ces « méprisables» pédophiles pas seulement de Telagh (De toute l’histoire à commencé par l’ethnie de prophète Sidna LOUT/rdal) Elle est vraiment l’« épicentre » du problème proposé.
    Les explications propres à ce type de problème de société rejoignent celles concernant les HUMAINS c’est-à-dire NOUS et pas seulement les » autres ».Donc c’est aussi une question de discrimination vu par les « autres » c’est-à-dire les occidentaux (qui sont comme nous! ). Le milieu politique reste, en effet, prudent dans son « approche » des questions de société et ne s’y risque que ponctuellement et par des changements progressifs de législation. Néanmoins, l’homophobie est aussi « culturelle ».Alors ! Qui le premier peut nous « classer » les VALEURS HUMAINES POUR TOUS (big question n’est ce pas ?). L’Algérie (punie d’emprisonnement), rejoindra parait il le Club des « sans pitiés ».Mais votre attention svp ! N’allez pas dire pourquoi les autres nous classe parmi les pays autoritaires, religieux ou conservateurs, comme l’Arabie saoudite ou l’Iran, la Mauritanie, le Nigeria, le Soudan, la Somalie…Une fois terminer, c’est un choix qu’il faudra l’assumer. Lus et approuvé !
    Toutes fois ! Que Sais-je ? Que Fais-je ? Selon Sartre qui est un humaniste, il déplore les mauvais rapports (tordus, viciés et impurs) entres les humains (alors l’autre ne peut être que l’enfer).Sartre constate plus qu’il ne condamne (Lui il sait ce que veut dire l’autre).L’enfer c’est les autres parce qu’ils sont des miroirs déformants de nous-mêmes. Déformants car nous avons de mauvais rapports « entre nous ». Il faut revenir aux sources ((Dixit-Sartre Huis clos-1965)) pour comprendre quel est le réel message.

    • DZiri

      Sallamou Alaykum M. Karim10
      Vous nous et vous posez la question : « Qui le premier peut nous « classer » les VALEURS HUMAINES POUR TOUS (big question n’est ce pas ?). »
      Je lis, parfois même relie, vos billets que je trouve attrayants parce que développant plusieurs visions sur un même sujet. L’occasion ne s’étant pas présentée pour échanger, je me permets de vous aborder fraternellement.
      En ce qui concerne votre questionnement, je me permets d’y répondre en affirmant que Allah a apporté la réponse. A titre d’exemple, et je vous le cite : selon sourat El Kahf n° 18/V.54 : ≈ « Et évidemment, Nous avons déployé pour les gens, dans ce Coran, toutes sortes d’exemples ; Seulement, l’homme est de tous les êtres le plus grand controversiste. »
      Sans vouloir ni offenser, ni prétendre quoi ou qui que ce soit, je me permet de dire et d’affirmer que tout notre questionnement trouve sa réponse dans le Qoran.
      Sallamou Alaykum

      • Karim10

        Salam – Alaykom Mon frère DZiri.
        Absolument. Tout le plaisir est pour moi aussi. L’important c’est de débattre et échanger les idées. D’ailleurs j’ai remarqué que vos interventions étaient consistantes et fondés. Je me demande tjr mais comment il fait Mr Dziri pour avoir réponse preuve à l’appui (sourat réf) ??? Vous êtes étonnant !
        Pour répondre à votre question : « TOUS » c’est toute l’humanité. Si les Humains du monde sont différents (peuples et tributs…).C’est la volonté de DIEU. Donc on ne peut pas convaincre tout le monde. Les « autres » qui sont-ils ? Les valeurs d’un individu, d’un groupe social (morale,esthétiques, voir universelles…)sont hiérarchisés par priorité et changent d’un individu à un autres et d’une famille, société……et d’une région…Comme le civisme, le respect du voisin, l’acceptation, la reconnaissance, la considération, l’écoute, l’ouverture, la coopération, l’honnêteté, l’action juste, le partage, la fraternité et l’empathie envers d’autres humains.
        Pour conclure mon cher Dziri. Tu as peut être remarqué sans aller TROP loin que les VOISINS chez nous n’on pas le même classement de l’échelle des valeurs.
        Fraternellement.

        • DZiri

          Sallamou Alaykum mon frère Karim10
          Je vous le concède, toute votre approche est fondée, sensée même.
          Aussi, j’essaierai d’apporter ma petite bougie espérant que.
          En effet TOUS, C l’humanité. Peuples et tribus comme vous dites.
          Personne n’est tenu de convaincre personne et encore moins de le contraindre, mais de lui apporter le message. Uniquement lui rapporter, fidèlement.
          *Dans Sourat El A3raf n°7/v. 158, Allah dicte : ≈ « Dis: «Ô hommes! Je suis pour vous TOUS le Messager d’Allah, à Qui appartient la royauté des cieux et de la terre. Pas de divinité à part Lui…. (…) Et suivez-le afin que vous soyez bien guidés».
          *Dans la Sourat n°7/V.158, il rapporte : ≈ « Dis: «Ô HOMMES ! Je suis pour vous TOUS le Messager d’Allah, (…) » El aya.
          *Sourat El forkane n°25/v.01 :≈ « Qu’on exalte la Bénédiction de Celui qui a fait descendre le Livre de Discernement sur Son serviteur, afin qu’il soit Un Avertisseur à l’Univers » (à tout le monde.)
          En ce qui concerne les autres, je n’inventerais rien en vous disant qu’ils font partie de nous, mais situé dans une autre voie. Leur choix est différent. Ils n’ont pas opté pour le Livre et le Prophète (sas). Ils sont considéré entre autres, et ceux qui les suivent, dans la Sourat Elkehf n°18 /V.103-104 : ≈ § « Dis: «Voulez-vous connaître quels sont les plus grands perdants dans leur besogne ? § Ce sont ceux dont l’effort a été vain, alors qu’ils s’imaginent faire le bien. § Ceux-là qui ont nié les ordres de leur Seigneur ainsi que Sa rencontre. Leurs oeuvres sont donc annihilées». Nous ne leur assignerons aucun poids, le Jour de la Résurrection. »
          Toujours est-il que dans les relations humaines Allah nous a aussi instruit en nous ordonnant entre autre, dans la sourat Elmumtahina n° 60/V 8-9 :≈ « § Allah ne vous défend pas d’être bienfaisants et équitables envers ceux qui ne vous ont pas combattus pour la religion et ne vous ont pas chassés de vos demeures. Car Allah aime les équitables. § Allah vous défend seulement de prendre pour alliés ceux qui vous ont combattus pour votre religion, chassés de vos demeures et ont aidé à votre expulsion. Et ceux qui les prennent pour alliés sont les injustes. »
          Allah nous ordonne aussi, de ne discuter avec les gens du Livre qu’avec les meilleures manières, excepté ceux qui nous ont fait du tort.
          Pour ce qui est des Valeurs, Permettez-moi mon frère, de vous faire part de mon point de vue : n’est pas « Une Valeur » ce que décide le premier venu, et encore qui ! Les Valeurs, les nôtres nous Muslim, sont celles définies par ALLAH. Le reste c’est sans valeur. C’est même l’inversion qui a cours.
          Sallamou alaykum

  3. Smiley

    Salam
    Si Reffas, à mon tour de vous souhaiter Omra makboula.
    La Corée du Nord compte 1 policier pour 17 citoyens. Peut-on considerer que c’est l’état le plus “sécurisé” au monde?
    L’encadrement policier de la société dans la Tunisie de Ben Ali était ubuesque.
    Chez nous, nous attendons la publication de chiffres fiables pour parler en toute objectivité.
    Je fais toute cette digression pour dire que la peur du gendarme ne fait pas la société appaisée.
    Demandez à un Algérien de s’exprimer sur ses conditions de vie et il vous répondra spontanément; “c’est l’enfer!”
    En cela, il ne discutera aucunement sa responsabilité et renvoyera sans le savoir à la monade Sartrienne: “L’enfer, c’est les autres”
    Ce qui me frappe le plus chez nous ce sont les formes de précarité comportementales qui se cachent derrière les très grosses autos et maisons,le refuge dans la supériorité religieuse, le renvoi de la faute , de la responsabilté à tout le monde sauf à soi-même.
    L’acte d’éduquer est fort certainement l’acte de vie le plus arrimé à l’ensemble des valeurs fondamentales.
    Big question: Avons nous défini quelles sont ces valeurs?
    Les faits que vous portez à l’attention des lecteurs:rapts, viols, harcèlements etc… doivent interpeller car ils signalent des digues morales et sociétales qui cèdent.
    La forte transgression symbolique qui heurte nos valeurs et nos être intimes ne sera pas effacée par le déni, la pensée magique et plus de solutions qui ont échoué.
    ” La violence et la vérité ne peuvent rien l’une sur l’autre” (Pascal)
    La violence fondamzntale est devenue aporie et il faut retenir cette leçon:
    Ma biologie m’asservit
    Ma culture me libère!
    L’education est violence symbolique qui permet de prévenir des violences plus graves.
    L’information ne peut plus cacher le tabou et les formes de transgressions extr^mes renvoient à notre etat pathologique.
    Si Reffas, vous qui avez la chance d’être dans un espace dans et hors du temps, à l’abri des angoisses de dévoration et angoisse d’abondon, priez pour nous pauvres pêcheurs!

    • BOUBAKAR

      bonjour frere SMILEY: je suis vos ècritures depuis longtemps et dans les 2 sites,sincerement je les trouve tres benefiques de point de vue culture et sagesse! ce que je voulais vous dire c’est que d’apres ce que je comprend ce qu’il y’a ècrit entre les lignes dans vos differents commentaires,vous ètes un personnage qui mèrite tout le respect ! les prieres viennent de vous pour nous tous!!! pour notre ami REFFAS c’est sur il ne va pas nous oublier!!!

    • le cygne

      Salam Mr Smiley…!!!!! SVP, Professeur pouvez vous me résoudre ou au moins m’expliquer cette équation à quatre variables: biologie, culture, éducation et violence..et si possible, quelle solution préconisez vous pour que nous sortions de ce dilemme…???!!! j’avoue que je suis une mauvaise élève mais qui veut tout de même, apprendre et comprendre….

      Vous dites: “Ce qui me frappe le plus chez nous ce sont les formes de précarité comportementales qui se cachent derrière les très grosses autos et maisons,le refuge dans la supériorité religieuse, le renvoi de la faute , de la responsabilté à tout le monde sauf à soi-même.”…. Justement Sourire, ne me dites pas que cela vous surprend quand même….? Nous récoltons les fruits du projet implanté en plein coeur et oeil de la société Algérienne depuis l’indépendance…jusqu’à ce jour… malheureusement le fruit est amer, puisqu’ils ont façonné une société matérialiste dénudée de toutes ses valeurs et de tous ses repères, une société assistée au départ puis anarchique à l’arrivée….Donc il ne faut pas s’étonner si quelqu’un vous répondra spontanément; «c’est l’enfer!»…car c’est vraiment l’enfer sur terre….le problème c’est est ce qu’on pourra supporter l’enfer de l’au delà…????….

      Mes Respects Sourire !!!

  4. le cygne

    Salam Mr Reffas!!!! J’espère que vous passez un bon séjour en Arabie Saoudite…..!!!!

    Education Républicaine…..de jadis… !!!??? Et puis quoi encore……!!! Mais c’est une jolie expression, vous la sortez de quelle boîte d’archive…..du parti de 1920….par exemple… !?
    Vous savez, si ce n’est le commentaire de Mr Omega -(que je salue chaleureusement au passage)- qui m’a remonté un peu le moral, j’ai failli verser quelques larmes de crocodiles, et “prier” les Maîtres d’antan pour revenir nous éduquer……Remarque, pourquoi faire, puisqu’il y a toujours leurs apôtres sur la rive Sud, vous n’avez pas oublié les Oursons en peluche et les manchots…!!!
    Mais dites-moi, depuis 1962 jusqu’à nos jours, ça été toujours les projets des «Républicains» qui ont régenté la populas……Ne me dites pas, par exemple, que Mr Benbouzid qui a dirigé le secteur pendant 20 ans était un‘Islamiste’ Au fait que veut dire ce mot républicain que vous répétez souvent…….??Car moi aussi je suis républicaine, donc je voudrais comprendre….
    En 1965……..c’était le rouge nuancé qui a pris le dessus……il a encouragé l’exode rurale et a opté pour la quantité sans se soucier de la qualité, il a donné plus d’importance aux chiffres (nombre d’écoles, d’élèves, d’enseignants…etc..) qu’aux ressources humaines…..Il a donné plus d’importance à la forme c’ad à la teinture de façade qu’au fond……..Il a entamé plusieurs ‘révolutions ‘ qui se sont toutes terminées par un Fiasco monumental à la base de nos maux et de nos mots, puisqu’elles ont produit un peuple assisté…….Après l’assassinat de Boumediene, Chadli a été installé par qui vous savez …Il a essayé tant bien que mal de passer du système rouge nuancé au bleu nuancé et cela a abouti à Maqam Echahid, à l’importation de bananes et de Coca, au trabendisme, à la mafia politico-financière et par conséquent aux caisses vides et à la signature avec le FMI…….Après une décennie noire où c’est le peuple qui a payé la douloureuse facture comme toujours, à cause d’une guerre d’intérêt qui ne disait pas son nom entre les frères ennemis des trois Nord, bien sûr que les acteurs étaient bien de chez nous….!!! La vache laitière et la cerise sur le gâteau ne devaient en aucun cas changer de main ( même situation qui s’est reproduite au Mali maintenant, terrorisme oblige……mon œil !!)….Ensuite les choses qui n’arrangeaient plus personnes, y compris les commanditaires eux-mêmes, devaient se tasser, avec la notion « 3afa Allahou 3amma Salef » et voilà, nous sommes arrivés à l’ère des investissements, des paradis fiscaux et des scandales……!! Nous vivons soi disant à l’époque de l’économie de marché, Euh pardon !! Je voulais dire l’anarchie du marché (formel et informel)……, le tout chapoté,capoté,crapoté ou saboté, je ne sais plus, par les gendarmes de tous bords de la mondialisation………en ce qui nous concerne les Ours polaires et les Requins-Tigres…….N’est elle pas belle la vie….Mr Reffas ???? Vive la réboublique…..!!!
    Alors je ne vois pas comment ceux – (les gens heureux gravitant dans l’orbite des Pingouins)- qui ont été à l’origine de la faillite de la nation…… se réclament aujourd’hui, S/c de la lutte contre la mondialisation (les mêmes slogans que jadis….oui c’était l’impérialisme) les détenteurs de tous les remèdes……et aptes à redresser la situation alors que la crise bat son plein……….Mais, ça relève du miracle….!!! Quelles solutions ont-ils…à part les paroles paroles paroles….!??? Puisque ce sont des amis de très longue date, on a qu’à voir comment les socialistes présidés par le sioniste par adoption vont se tirer d’affaire, en France.…!! Mais pourquoi je parle de socialistes, il fallait peut être dire progressistes…!! Enfin, je ne sais plus où me donner la tête….Tiens on va jouer à un petit jeu….. Par exemple aux USA, différents partis en particulier à gauche se sont regroupés sous la bannière démocrate en particulier deux partis socialistes dont était originaire O’Bama. Alors peut-on considérer les USA comme un pays de gauche….??
    Quels points communs y a-t-il entre les travaillistes britanniques, les socialistes français et les sociaux-démocrates allemands ? Les spectres politiques allemand, et surtout britannique sont, par rapport à la France, très à droite. En Grande-Bretagne, les Travaillistes sont maintenant sur les positions de la droite française, tandis que les Conservateurs sont beaucoup plus à droite. Les socialistes, et même les anciens communistes de l’Est, se revendiquent désormais tous sociaux-démocrates, tandis que le terme “libéral” est accolé en France et au Danemark à la droite, à la droite de la droite en Allemagne après avoir désigné le centre, mais au centre-gauche en Suède et à l’extrême-droite en Autriche ! Avez-vous compris quelque chose….. ???? Moi, je n’ai presque rien pigé….Normal avec ma petite cervelle d’Autruche…. !
    D.-L. Seiler a dit : ” Il est très complexe de définir les critères qui pourraient rassembler les courants politiques. Si l’on regarde uniquement le temps présent, peu de différences séparent les partis les uns des autres. Les écarts sont souvent beaucoup plus importants entre des partis de différents pays appartenant à la même famille, qu’entre des partis du même pays mais de familles différentes”…….Ainsi, ce ne sont pas tant des critères de rassemblement que les grands clivages sur lesquels ces partis se sont historiquement créé, qui permet de dresser aujourd’hui une typologie. On peut ainsi, avec le politologue Stein Rokkan, “distinguer quatre oppositions fondamentales : centre contre périphérie, Eglise contre Etat, marché contre nature et possédants contre travailleurs…”….

    Enfin, ça été toujours comme ça, les histoires des Minus Créatus….. !!!! Allez, je laisse tomber…

    Bon retour Mr Reffas ainsi que toute la délégation des pélerins….D3ina M3ak…. !

  5. Hebri

    Pour un enfant âgé de 13 ou de 16 ans, quoi de plus horrible et de plus traumatisant qu’une agression sexuelle? Certes c’est très douloureux pour les familles mais c’est surtout un gros danger pour l’avenir des enfants. Personne ne peut imaginer les séquelles que ces pauvres mômes garderont au plus profond d’eux-mêmes. Et ce qui fait encore plus mal, c’est la réaction de la société civile –tout comme celle des autorités- qui ne semble point être à la hauteur de la gravité de ce genre d’agressions. Dieu Tout-Puissant! Où va-t-elle nous mener cette mentalité de «Tekhti Rassi» ?

  6. Dr D. Reffas

    Bonjour.

    la commune de telagh (35000hbts environ)comme toutes les cités de l’Algérie profonde,ne possède pas d’infrastrures culturels qui répondent aux normes . Si elles existent comme par exemple les centres culturels(les seuls d’ailleurs),seul l’espace internet(avec tous les maux qui en découlent) est fréquenté devant l’absence d’une biliothèque et autres activités instructives(Labo photo-cinéma-travaux manuels-théâtre…).Au niveau des établissements scolaires et avec le programme chargé de l’année, l’élève n’est concerné ni par la pratique sportive (deux tours de piste et quelques mouvements désordonnés)ni par la maigre activité culturelle souvent inéxistante dans la plus part des lieux où l’enfant doit assimiler les bases de son éducation multidisciplinaire.
    Jadis à l’école post indépendance,le maître ayant déjà reçu une éducation républicaine, ne ménageait aucun effort à préparé l’élève pour un avenir serein.L’armoire au fond de la classe était garnie de livres que distribuait l’instituteur pour lire et préparer un résumé.Chaque jeudi, il y avait une séance de cinéma qui se déroulait soit au niveau de la salle de projection(16mm) du village ou au niveau de l’école qui possédait une salle qui pouvait contenir la majorité des élèves.Le prix du billet était de 40cts.Quant à la pratique sportive elle était présente au niveau des collèges et lycées.Il existait un championnat où toutes les disciplines étaient représentées dans les différents championnats (départementale,régionale et nationale)dans le cadre du SUA(sport universitaire Algérien)qui a changé d’intitulé au cours es années 70 pour devenir FASSU(fédération du sport scolaire et universitaire).Mes amis El Hanif,D.Cherrid, Omega,Adil, Beldjillali peuvent témoigner de la situation ô combien précieuse dans notre formation.Que peut-on attendre d’une école sinistrée? Crimes et désespoir.A qui la faute?

    • BOUBAKAR

      salam si REFFAS,mème moi j’en tèmoigne de ce que vous avez èvoquè comme distractions jadis! effectivement il y’a de quoi parfois! bon sejour à MEDINE

      • Dr D. Reffas

        Bonjour si Boubakar.
        Merci beaucoup.
        Concernant le sujet, je dirai que l’école “Bathiste” instaurée dans notre pays du temps de Chadly est la cause de tous les maux que vit notre pays.Les résultats sont là,et nous les subissons quotidiennement.Nos psychologues et sociologues peuvent nous éclairer davantage.Bonne soirée mon ami Boubakar.

        • DZiri

          Sallamou Alaykum Dr Reffas !
          Vous ne pouvez savoir le plaisir pour moi de vous adresser mes sincères prière pour l’agrément de votre Omra.
          J’espère pour vous un agréable et fructuex séjour, et vous demande de prier pour l’ensemble des lecteurs de BAI et de son staff, nous en avons tellement besoin.
          Sallamou Alaykum

          • BOUBAKAR

            sages paroles DZIRI,on a besoin de prieres chaque instant de notre vie;que dieu nous preserve du mauvais oeil! cordialement

    • Dr D. Reffas

      lire infrastructures culturelles.merci.

    • omega

      Monsieur Le Dr. D. Reffas, salam.

      Permettez-moi tout d’abord de vous dire, malgré votre décision résolue de ne plus prendre en considération les propos du lecteur anonyme que je suis, combien j’ai été surpris d’être cité dans votre dernier commentaire, mais néanmoins curieux de savoir que vous me comptez, peut-être encore, parmi vos « amis ».

      Ce qui dénote, et j’en suis fort réjouis, que vous n’avez pas la rancune tenace, notamment envers vos frères, et cela ne peut que vous honorer, en ces moments de ressourcement et de méditation que vous accomplissez en Terre Sainte d’Islam, (à la faveur d’une Omra je suppose, puisque vous nous écrivez de Medine), pèlerinage propice à l’humilité et au pardon, et dont je vous souhaite, à son terme, le plein agrément d’Allah Le Tout Puissant.

      S’agissant du sujet de l’école que vous venez d’aborder, je précise dès le départ que je ne suis pas de la génération post-indépendance, et que je ne pourrais valablement témoigner et me prononcer sur les effets de l’école post-indépendance sur notre jeunesse dont on décrit ici et là la mal-vie, les maux et les différents errements et faits constatés, puisqu’il s’agit d’un domaine que je connais mal, n’ayant eu à l’apprécier que de manière fragmentaire à travers la scolarité de mes propres enfants, et dont je m’interroge encore sur le contenu de leur cursus.

      Mon école à moi a été l’école « indigène », pour ne pas dire « indigente » de Jules Ferry, puis celle des années cinquante qui s’est voulue « assimilationniste », mais qui continuait à faire de nous des demi-hommes et des demi-citoyens, projet bâtard déconnecté de nos réalités sociales et culturelles, auquel les élites de ma génération dans leur majorité n’ont pas adhéré et dont vous connaissez les luttes et les résistances qui ont conduit à l’Indépendance.

      Mais tout de même, nous avons tenté de nous raccrocher au train du savoir, quand bien même parcellaire qui nous était dispensé à l’époque, et dans lequel plus tard nous avions eu à faire le tri .

      Notre école, plutôt nos écoles avant tout, c’étaient celle de nos familles, celle de l’école coranique de notre enfance et celle de la médersa que nous fréquentions parallèlement, et qui ont joué, par les valeurs qui nous y ont été inculquées, le rôle de volant régulateur de notre culture et de nos racines, en un mot, de notre identité.

      Et même si à l’époque il y avait aussi une école de la rue, celle-ci avait ses codes d’honneur qui étaient respectueux de la cohésion du groupe et qui préservaient moralement la société, et où le petit était sous protection du grand.

      Dans le cas de l’école post-indépendance dont vous parlez, il ne faut pas confondre deux notions fondamentales : la fonction formatrice et la fonction éducative qui étaient complémentaires et intimement liées dans « les écoles » que j’ai eu à connaître dans le passé.

      Ce qui veut dire que si l’école algérienne a su garder, tant bien que mal, sa fonction formatrice (c’est selon, selon les appréciations), malheureusement elle a perdu, depuis bien longtemps, sa fonction éducative de l’homme et du citoyen, puisque dépourvue, de mon point de vue, d’un véritable enseignement des valeurs morales primordiales et essentielles au développement et à l’évolution d’une société équilibrée.

      Aussi paradoxal que cela puisse paraître, combien de fois n’avons-nous pas entendu des enseignants, face à l’incurie des parents, déplorer le manque d’éducation de leurs élèves, alors que ces mêmes parents imputent totalement cette mission à ceux qui sont censés être les formateurs/éducateurs de leurs enfants ?

      Dès lors, à qui doit revenir la prise en charge correcte et fondamentale de cette mission indispensable au processus de formation de l’homme algérien ?

      Aux parents, aux enseignants, à la société, à l’Etat ?

      Quelle est la part de leurs responsabilités respectives ?

      Pourquoi cette école est-elle devenue, non plus un facteur d’exclusion scolaire , mais un élément répulsif pour les jeunes en âge de scolarisation ? Parce que déconnectée des réalités et peu propice à l’intégration sociale?

      La solution réside-t-elle essentiellement dans le contenu pédagogique des programmes ou peut-elle être réduite exclusivement à une question de moyens matériels et financiers ?

      Le questionnaire pourrait-être rallongé à l’envi….
      Voilà un vaste chantier resté encore inachevé et qui nous interpelle comme une urgence criarde, parce qu’il engage au plus haut point toute la société, dans toutes ses responsabilités.

      Quoi qu’il en soit, le résultat est là, et il est patent, voire très inquiétant pour le futur de cette jeunesse, à la fois victime et acteur de son sort, et subitement mise sous les feux des projecteurs d’une actualité peu reluisante.
      Salutations. Omra maqboula, Inchallah .

      • Dr D. Reffas

        Salam Omega.

        Nous avons débattu une lettre anonyme dans le strict respect des valeurs de la communication.On apprend aisément dans la différence des appréciations sans pour autant dissiper nos marques de sympathie tissées à travers notre petit espace.Quant à l’anonymat,je le quantifie avant de l’adopter.Je lis Omega, El Hanif, le cygne, Karim 10, D.Cherrid, OuledBOUL.. avec attention et beaucoup de respect.Je vous assure que je suis connecté pour apprendre.
        Amicalement.

    • Dr D. Reffas

      on relit et on corrige
      à préparer
      national, régional et national.

  7. BOUBAKAR

    mème les betes ne connaissent ce genre d’agression sexuelle! ce sont des satans humains qu’on doit les “liquider”; il y’a de quoi etre vigilant!

  8. Mijo

    Ça me donne envie de vomir ce genre d’histoire …! Ils font honte !
    “voila l’image que ces ptits cons donnent de nous

    • sihem

      et ben l’avenir de petits enfants est brisé, et vous tout ce qui vous importe c’est (l’image)…

      • Mijo

        Salame sihem !This is my personal version
        And you … What do you do?
        Il serait aussi intéressant de lire votre commentaire à ce sujet.

        Je comprendrait aisément votre embarras..
        Au plaisir,

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00