Tous les architectes sont satisfaits !

En début de semaine le Wali de Sidi Bel Abbès a eu l’heureuse initiative de rassembler les entreprises et bureaux d’études pour les  écouter et aller de l’avant. L’honnêteté intellectuelle impose de  reconnaître que ce n’est pas tous les matins qu’un commis de l’état va au devant des administrés pour recevoir leurs doléances et essayer de trouver des solutions sans démagogie. Je ne peux que témoigner en mon âme et conscience et sans complaisance que monsieur  le wali a donné la parole à tous ceux qui voulaient intervenir, les a écouté et leur a proposé des solutions. Il est allé jusqu’à provoquer des réunions entre les responsables concernés et les “plaignants victimes de la pieuvre bureaucratique”. Pour ma part, je crois que tous les architectes sont satisfaits de la position nette et ferme de monsieur le wali en ce qui concerne la maîtrise d’œuvre.
Nous aimerions avoir d’autres occasions pour aller plus au fond des problèmes. Et nous exprimons notre entière disponibilité pour apporter notre humble contribution au devenir de notre chère cité.
N. Afif


le 18 décembre 2011


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
18 décembre 2011

29 Commentaires pour “Tous les architectes sont satisfaits !”

  1. … [Trackback]…

    […] Find More on: bel-abbes.info/?p=9398 […]…

  2. … [Trackback]…

    […] Find More on: bel-abbes.info/?p=9398 […]…

  3. … [Trackback]…

    […] Read More here: bel-abbes.info/?p=9398 […]…

  4. khoudia

    Mr GHARIB J’ai toujours réservé mon espace de respect devant ceux qui le mérite dont vous faites partie? A travers vos commentaires et devant votre respectueuse personne et l’honneur que vous portez la profession que vous exercez dignement et honorablement votre conscience vous oblige à dénoncer ceux qui ont pollué ce métier .
    Sachez qu’en parcourant certaines artères de notre ville construite bien entendu par les légionnaires ce que j’ai remarqué après 50 années d’indépendance rien n’a changé sauf le désastre des nouvelles constructions et amenagements qui n’ont aucune similitude par contre nos architectes n’ont pas eu l’diée de prouver leur savoir pour un aspect architectural inspiré des arabes d’Algerie(Style – décors ) tout ce qui suit voilà comment concevoir les choses improviser un art typiquement relatif à notre civilisation .
    L’histoire a retenue l’exploit des musulmants en Andalousie l’art et l’architecture qui sont d’une execption unique dans le monde .voilà ce que j’appelle un exploit triomphale .( sacrée)

  5. Abdelwahid B.

    “Si les empires, les grades, les places ne s’obtenaient pas par la corruption, si les honneurs purs n’étaient achetés qu’au prix du mérite, que de gens qui sont nus seraient couverts, que de gens qui commandent seraient commandés.” (William Shakespeare)
    La corruption qui est entrain de ronger notre société, fausse pas mal de «données»… au point où même les mathématiciens les plus brillants ne peuvent s’y retrouver. Et c’est lamentable que ce fléau ait touché même à l’architecture, un métier où il s’agit pourtant de construire dans les règles de l’art.
    Dans «des souris et des hommes» de John Steinbeck, évoqué par Gharib, des hommes peinent dans une ferme pour pouvoir gagner quelques sous qui leur permettront de subsister. La vie qu’ils mènent, est très dure: ils ont soif de dignité et s’efforcent de croire à la possibilité d’une vie meilleure. Nous aussi, les réalités chez nous sont parfois amères. Mais nous ferons comme les héros de Steinbeck et continuerons à imaginer une vie meilleure… ne serait-ce que pour nous donner de l’énergie et nous rendre assez forts face aux difficultés.

  6. khoudia

    Mr GHRIB DIMA J’ai toujours su comparer les couleurs referez vous à mes commentaires .D’après mes connaissances l’architecture est une créativité c’est un art son étendue donne tout ce que l’être humain désire à partir des beaux ouvrages je connaitrai mes architectes .
    y a t-il des grands ouvrages?aucun projet architectural ne m’a fait vibré d’ailleurs pour construire une autoroute on a fait appel aux chinois les barrages c’est les brésiliens le monument EL MAKAM ECHAHID C’EST LES CANADIENS LES GRANDS BUILDINGS ET AUTRES NE SONT QUE D’UNE CONCEPTION ETRANGERE même pour improviser l’architecte n’est pas en mesure c’est le cas de BEN HAMOUDA et les LSP LES TUNNEL LES AMENAGEMENTS URBAINS LES MIETTES QU’ON VOUS ATTRIBUE je me suis bien fait comprendre dans le domaine de l’architecture l’histoire n’a rien retenue de vous un patrimoine à l’avenir sans précédent.votre profession sans conscience n’est que ruine dans l’âme. voila pour ceux qui ont souillé cette profession par la corruption

  7. gharibdima

    comme tout algérien dans le rang, l’architecte que je suis végète dans la boue et la crasse de cette urbanisme sale et désordonné qui nous abrite, nous envahit et nous domine, on est dans le doute,, de ce qu’on fait de ce qu’on conçoit et même dans nos rêves les meutes ne cessent de nous harceler ,

    La suite ici (…)

    Ps : Sacré KHOUDIA ! T’es un heureux veinard… tu sais dire les choses brutalement sans réfléchir, j’aimerais être de ton insouciance et vomir les mots tout aussi simplement.
    Gharib architecte

  8. khoudia

    Ma vérité vous a touché plus profondément que je le croyais elle ne vous a pas plu lorsqu’on essaye de faire une distinction où plutôt une remarque regardez vous bien sur un miroir et parlez de vous ! quel genre de personne vous êtes ? un poids insuffisant pour être au niveau de ceux qui vous bouscules aujourd’hui il n’y a pas de place pour les saboteurs ., vous n’avez rien donné surement vous avez pris ce qui ne vous appartient pas ma position est ferme tous ceux qui défendent les traitres les corrompus les opportunistes ceux qui ont mis la ville dans le désastre sont leurs complices .j’ai toujours précisé que les honnêtes ont été chassés de la ville car ils vous dérangent même ceux du métier. j’apprécie mes taches ménagères en plaçant chaque chose à sa place (EL MRA ELMAEFOUNA RAJELHA MAEFOUNE)afham yal ghaffel!

    • zatar M.

      Suite aux déclarations graves et honteuses de Monsieur le ministre de l’habitat lors de l’installation de la commission du prix national d’architecture (1er Prix : 50.000 DA !!!!), sur lesquelles a insulté clairement tous les Architectes Algériens en les accusant d’halètement derrière l’argent, une journée de protestation Nationale a été programmée pour le 18 janvier 2011.
      Nos slogans :
      1- Non à l’assassinat de la profession d’Architecte,
      2- Non à la Hogra et à la clochardisation de la profession d’Architecte,
      3- Non à l’exclusion des jeunes Architectes,
      4- Non aux conditions lamentables d’exercice de la profession d’Architecte,
      5- Non aux honoraires honteuses et à l’appauvrissement de l’Architecte,
      6- Non au maîtrise d’œuvre sans maîtrise d’ouvrage,
      7- Non au cahiers des charges du Ministère qui se basent sur les moyens matériels et non pas sur la qualité de l’œuvre architecturale,
      8- Non aux prestations des Architectes sans couverture contractuelle,
      9- Non aux violations de la législation et réglementations en vigueur par les Maitres de l’ouvrage,
      10- Non aux transactions souvent douteuses dans le mode de passation des contrats et marchés,
      11- Non aux pratiques honteuses, nuisibles, qui ne font pas honneur à l’administration,
      12- Non aux trafics d’influence et de la compromission,
      13- Non aux privilèges accordés aux architectes étrangers et aux sociétés d’architecture étatique.
      Voici le quotidien de l’Architecte, vous avez maintenant un aperçu de ce qu’on vit, ceci peut changer votre avis pour ne pas généraliser.

  9. Une part entière de responsabilité revient aux architectes ceux qui ne savent rien de l’art du savoir du respect de la nature éblouie par son titre il commence à dessiner sur le dos des ignorants.

  10. khoudia

    Je me mobilise uniquement pour ce genre de personne qui se prétendent être dérangé effectivement Je ne vous ai jamais lu sauf lorsqu’il qu’il fallait vous atteindre au moins écrivez BONJOUR MA VILLE SIDI BEL ABBES puisque vous aimez parler d’elle sans connaitre ses valeurs. rien n’est plus ennuyeux pour celui qui travaille devant celui qui ne fait rien où plutôt ne donne rien a sa ville utile à nuire à détruire au lieu de construire sachez que vous ruinez votre âme sans conscience sans aucune voie le seul guide qui suit obéit et respecte la nature et ne craint point de s’égarer.L’art n’est point de votre culture il est égaré il appartient aux hommes cultivés lorsqu’ils oublient tout je dis que l’art appartient à ceux qui l’apprécient il ne se trouve pas dans les bazars.

    • 21Grammes

      C’est bien dommage que la parole ne sois pas payante,je souhaite même qu’elle soit taxée quand elle est maladroite.Vous mélangez tout ,les torchons,les serviettes ainsi que les chaussettes.La sagesse est souvent lié au silence surtout quand on ne maîtrise pas le sujet!Maintenant si vous vous sentez morveux!!!!eh bien mouchez vous enfin!!!!

  11. ANTAR.B

    ça ne sert à rien d’alimenter la polémique et noyer sa solitude en s’attaquant gratuitement aux hommes de l’art que sont les architectes,qu’on les laisse faire leur boulots en toute âme et conscience.Je pense qu’au lieu de tergiverser dans tous les sens,et jouer au prétentieux ou au moralisateur ,le mieux c’est avoir une force de proposition,défendre sa ville,sans cela la parlotte,elle est facile,il suffit de délier sa langue et la suite,c’est le travail des glandes salivaires.

  12. khoudia

    Bonjour! qu’importe mon nom s’il est anonyme ma vérité est réelle le concret est sur le terrain la vérité sur les dossiers la magouille dans vos comptes personnels ou dans vos coffres pour ne pas être appréhendé Sachez que je n’ai nullement l’intention de me présenter aux élections communales je suis bien là où je suis ma place est une loge d’honneur et de dignité ma jeunesse est une étape exclue de toutes magouilles j’ignore votre cible quant à vous vos jours sont bien comptés et fini la balade . vous défendez vos servants corrompus dans cette anarchie votre collaboration se lit entre les lignes rapide de votre commentaire car nous savons d’avance que les sages qui aiment leur profession ont la conscience tranquille et les mains propres ils préfèrent l’amour du métier qui prime tout autres avantages discrédités et déshonnêtes ne soyez pas démagogue

  13. ANTAR.B

    DE LA DISCUSSION JAILLIT LA LUMIÈRE
    Il a suffit que deux architectes s’expriment,donnent leurs avis,sans se cacher la face derrière des pseudonymes ,et voilà des personnes qui sortent de leurs réserves,qui en veulent aux architectes,comme s’ils étaient la cause de tous les malheurs de notre société(n’est-ce pas khoudia,qui n’est pas tombé de la dernière pluie,détiens beaucoup de vérités??,sur la défensive comme s’il était touché dans son amour propre, peut être le verront-nous prochainement se présenter candidat aux prochaines élections municipales pour solutionner ou/et affronter tous les problèmes de tous les Belabbesiens )ELLI BIÏDE ÄLA ZAZA YETSSEMMA BÄKLEH,pourquoi ce langage ambigu,sans résonance,vide de toute discussion de fond,je présume que signer par son propre NOM,est un signe fort de disponibilité à la discussion, d’honnêteté intellectuelle et de droiture,je pense qu’ils n’ont rien à se reprocher,”ERRASS EL SSHIH MA TAKATLOU ATSSA”.
    Je pense au lieu de brandir son épée,porter soutien aux architectes est un signe de civilité.A adil, l’auto-constructeur,qui je pense, n’avait pas les moyens pour payer les honoraires d’un architecte,je suppose qu’il s’est rabbatu a eu recours à un visas de complaisance de la part d’un architecte cupide,je serais très curieux de voir son chef-d’œuvre,pour lui rafraîchir la mémoire Mr PETIT n’est pas architecte,c’est un paysagiste,aux pays des aveugles le borne est roi,sans le dénigrer aucunement,Mr PETIT était très écouté par Mr LAÄLAOUNA à l’époque,il a pu réaliser ses fantasmes,on dit qu’il n’y a pas de bons architectes,il y’a de bons clients.Tout ce qu’on souhaite c’est de vivre bien chez nous dans notre pays,dont la liberté a été chèrement payée,se retrouver à discuter à BAI,le mérite reviens à nos valeureux Martyrs Chouhadas et Moudjahidines. Chers compatriotes essayons d’avancer dans le respect mutuel.Je finirais par:”L’architecture naît à partir d’un dialogue permanant entre la forme et l’usage, entre la matiere et l’esprit.”
    A bon entendeur…………

    • Adil

      Quelle réplique et quelle attaque Mr ANTAR.B ;cela prouve que votre faiblesse vous envahie .
      Je tiens à vous préciser qu’en 1983 je ne connaissais aucun architecte ,je ‘ai eu aucun recours pour obtenir un visa.
      Et pour en terminer j’ai conçu moi-même les plan de ma maison,ce n’ai pas l’argent qui me manquait pour la simple raison que j’ai fait des étude de dessins,et de technologie et je me suis fait appuyer par des ouvrages d’architecture ,de génie civil et d’étude des matériaux.Je ne sais pas ce que vous aviez comme Âge en 83 lorsque j’ai entamé les travaux.Le problème est que tout est tordu et les malfaçons sont là pour le prouver.
      Vous n’avez nullement besoin de connaître mon oeuvre ,elle est unique et si petite ,à mon gout et non pour épater la galerie .Certains me connaissent et on vu ma demeure ,c’est un logît simple et sans chichi.ET DES MAISON COMME LA MIENNE IL N’Y-EN A PAS 2.
      Voilà mr ANTAR je suis un anti-conformiste ,j’ai horreur de la M3ENDA,faire comme tout le monde n’est pas mon point fort .
      ABSTENEZ-VOUS de commenter avec médisance et méchanceté
      car moi je dis :de la discussion Haineuse jaillissent les ténèbres.
      Sans rancunes

  14. khoudia

    je vous réponds franchement mr Mustapha Kébir que nous sommes tous des Algériens et nous ne sommes pas tombés de la dernière pluie Si vous voulez connaitre des vérités concrètes sachez que je suis disponible pour vous défiez que vous avez tort., vous cachez quelque chose qui vous touche profondément du fait que votre réaction d’une telle manière enragée pour vous justifier car votre conscience professionnelle a atteint l’étape du remord a explosée par un signe concret de faiblesse.A QUI LIS-TU TON PSAUTIER.UNE RÉPLIQUE SANS BAROUD D’HONNEUR DE VOTRE PART.
    JUGEZ-VOUS A TRAVERS VOTRE DEUXIÈME PERSONNE DEVANT LE MIROIR

  15. epsilone

    Les Bureaux d’Etudes des jeunes architectes intallés individuellement ou par groupes n’arrivent pas à décrocher de bons projets à cause de :

    1°)pour les SOUMISSIONS Ils sont souvent pénalisés à cause des fameux (POINTS)
    (projets effectués,matériels,etc….) alors que leur projets sont bien faits et bien réfléchis (les planches) je pense qu’il faut bien se pencher sur le sort de ces architectes et répartir les projets équitablement et pas TOUJOURS LES MEMES.

    2°)Le président de l’Ordre doit se pencher sur Tous les problèmes qui sont multiples du JEUNE ARCHITECTE au Niveau du MINISTERE DE L’HABITAT ,DE LA WILAYA,De l’OPGI,DE LA DUCH.Ils n’ont pas fait des études et des formations que pour faire des SUIVIS.

    3°) FAIRE UNE SOUMISSION cela revient cher pour un nouveau architecte, un ANCIEN a toujours des ARCHIVES et vous comprenez la suite…..

    CONCLUSION: REPARTIR EQUITABLEMENT LE TRAVAIL,CHANGER LE MODE DE SOUMISSION,DONNER LA CHANCE AUX JEUNES DE GAGNER LEUR CROUTE CAR C’EST LA CATASTROPHE (les charges d’un bureau d’études,les impôts cela coûte CHER.

  16. Mustapha KEBIR

    Tout d’abord ,je remercie mon confrère Afif,d’avoir intervenu avec clairvoyance,sans lui jeter des fleurs ni à lui ni à Monsieur le Wali,que je félicite pour son geste fédérateur,quant aux intervenants,je leur dirais, Messieurs,il ne faut pas généraliser,ni être négativistes,il y’a une part de vérité dans vos propos,seulement je tiens à vous signaler que c’est la première fois qu’on nous invite à assister à ce genre de réunions,et à prendre la parole,auparavant et même par les temps qui courent,il y’a une certaine catégorie de responsables qui agit sans loi ni foi, piétinant expressément les textes qui régissent la maîtrise d’oeuvre.Messieurs il faut savoir une chose que tout ce qui se fait et se construit n’est pas seulement conçu par des architectes, nous ne le cautionnons pas,et nous le dénonçons fermement et nous l’avons déjà fait à maintes reprises.Je vous poserais trois questions:
    1/Que peut être l’avenir de l’architecture où le responsable ou le maître de l’ouvrage, décide à la place de l’architecte, sans que ce dernier ne se manifeste le moindre droit ?
    2/Existe-t-il de véritables relations professionnelles entre l’architecte et son client, ou entre le maître de l’œuvre et le maître de l’ouvrage ?
    3/que peut être l’avenir de l’architecture où l’architecte est jugé dans son projet de concours par une commission souvent composée de membres exogènes à la profession et à l’architecture?
    Pour vous dire,personnellement j’ai toujours revendiqué la transparence,à ce que les projets retenus dans les concours d’architecture soient affichés aux architectes,voire au grand public,je serais très heureux qu’un citoyen passant, par exemple au niveau de la DLEP ou au niveau de l’OPGI,accompagné de ses enfants rentrer contempler un projet retenu où on admire la production architecturale.
    Enfin je demande à Monsieur le Wali de se pencher du coté du poumon de la ville de Sidi Bel Abbes,qu’est le jardin public,qui est dans état lamentable,je propose à ce qu’il soit géré par une EPA (Entreprise Publique Administrative),à l’image de ce qui a été préconisé pour le jardin d’essai d’Alger.Pour conclure je demande à Monsieur le Wali d’activer le CAUEB (Comité d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement Bâti de Wilaya),institué par le Décret Législatif 94-07 du 18.05.1994,relatif aux conditions de la production architecturale et à l’exercice de la profession d’architecte,mis en œuvre par le Décret Exécutif 95-370 du 15.11.1995 fixant l’organisation et le fonctionnement du Comité d’Architecture,d’Urbanisme et de l’Environnement Bâti de Wilaya.le CAUEB exerce des missions de service public.Il peut être consulté sur toutes questions relatives à la construction, l’urbanisme, l’architecture et l’environnement. Et au-delà de ces dernières, sa fonction principale est l’amélioration qualitative du cadre bâti et de la condition de vie des citoyens dans l’ensemble et la diversité des territoires composant la Wilaya.Le premier moyen mis en œuvre pour atteindre cet objectif ambitieux est le conseil et l’accompagnement de la maîtrise d’ouvrage des collectivités locales, des promoteurs, des concepteurs et du public.La responsabilité des Communes, des Daïras et de la Wilaya en matière d’urbanisme, d’équipements publics et d’aménagement du territoire est si grande que la priorité doit être donnée au service apporté aux élus. A ce titre et en respect des dispositions de l’article 40 du D.L 94-07 « les collectivités locales sont tenues de consulter le CAUEB dans le cadre de l’élaboration des instruments d’urbanisme ».Le second moyen est la pédagogie et la sensibilisation. Elles s’adressent aux élus comme au grand public, aux professionnels comme aux scolaires. C’est le pari sur la maturité culturelle et son influence sur la commande publique ou privée. Le CAUEB donne lorsqu’il est consulté, un avis sur les dossiers de permis de construire en respect de l’article 39 du DL 94-07.Une troisième orientation serait donnée à l’action portant sur la formation. Il va de soi que la connaissance est le meilleur atout de l’exigence qualitative. En contribuant à la formation des jeunes, des professionnels et des élus, le CAUEB fera œuvre utile.

    • BenKhelouf K.

      Combien que je vous comprend, cher Afif, et cher Kébir,lorsque vous exprimiez votre sincère satisfaction d’honnêtes Architectes, au premier responsable de la Wilaya. Combien que les professionnels que vous êtes, pourriez contribuer à la défiguration de notre ville.Combien que nous sommes inquiet de la marginalisation des Architectes qui peuvent faire quelques choses. Combien, que cette énergie humaine, est mal énumérée et réduite à rien, très souvent par les offices ou les bureaux d’études qui les emploient (20.000 à 25.000 da par mois). Combien et combien , vous pourrez faire avec votre ORDRE de Wilaya, pour répondre à ces préoccupations qui vous paralysent quelques part.
      Mr Kebir, je suis parfaitement d’accord avec se que vous aviez dit, et merci votre intervention est porteuse d’utiles informations. Au plaisir de vous lire- Le bonjour à Afif , un ancien ami d’Haoues

      • Adil

        Mon cher khadir pour revenir à cette profession qu’est l’architecture ,je tiens à te faire savoir que lorsque j’ai acheté mon terrain ,je n’ai eu recours à aucun architecte et que les plans ont été dressé par mes soins et mes mains et approuvé par la DUCH et J’AI OBTENU MON PERMIS DE CONSTRUIRE ainsi que j’ai creusé moi-même les fondations à la tracée d’une vois de chemin de fer avec le cubage des semelles des poteaux porteurs à la perpendicularité à la cartesienne et crois-moi que tout fut fait au normes ISO comme ça il n’y-avait pas à courir derrière l’architecte pour le suivi des travaux ,après le règlement de ses honoraires ,et puis je suis très satisfait de ce que j’ai conçu pour la simple raison que c’est moi qui allait habiter la demeure et non pas l’architecte ,même les fermetures et les petits espaces verts furent de mon gout personnel et non pas faire que du bêton .
        Amicalement………ADIL

    • DZiri

      Monsieur Kebir. après avoir apprécié votrebillet , j’aurais aimé vous voir proposer ce qui est davantage plus efficace en matière d’etude, de suivi et de réception par le seul organisme competent dans ce dommaine à savoir: l’Architecte et/ou le bureau d’architecture.
      Ce sera lui et seulemnt lui qui sera responsable de son etude de A à Z devant la Loi. On coupera l’herbe de la corruption sous les pieds de tous les intrus.
      Les projets de construction sont l’appanage des seuls architectes dans tous les pays qui se respectent.

  17. akkou

    Convaincre le wali ne signifie que les architectes sont des saints car la réalité se situe sur le terrain l’amour et la conscience professionnelle signifient ne pas tricher ni encore prendre ce qui ne lui appartient pas .La majorité des bureaux d’études s’enrichissent avec les administrations et les entrepreneurs c’est une cercle vicieux que nous devons dénoncer puisque l’occasion c’est présentée car ils agissent en connivence et ce sont les mêmes tètes que l’on voit souvent ces gens se baignent dans l’argent sale les constructions ne répondants pas aux normes du BTP les suivis depuis les informations données un O.D.S et un PV de réception provisoire et le tour est joué. ils se sont bien remplis les comptes bancaires sans qu’on enquète sur et par quel moyen tout est permis dles nouvelles constructions sont exposées aux risque de la vie du citoyen le danger plane si jamais on ressens une petite secousse tout s’effondra comme un château de carte

  18. Adil

    Pour être un bon architecte ,il faut d’abord faire des études architecturales dans de vraies écoles ,des beaux arts et dans une vraie école nationale d’architecture pour la sauvegarde du patrimoine ,ensuite se doter d’un vrai bureau d’étude ,des méthodes, et de contrôles qualités et à ce moment là on pourra prétendre être un architecte et surtout respecter les normes d’une architecture locale afin que tout soit identique comme le faisait le grand architecte PETIT ET AVEC LUI TOUTES LES VILLAS ETAIENT IDENTIQUES.
    Malheureusement et à mon sens ,je pense qu’au bled des parvenus il y a des écoles des beaux …. et non des beaux ARTS .Désolés d’avoir dit cela mais c’est la triste réalité.
    ALLER SANS RANCUNES…………Adil

    • Adil

      Pour bien faire et pour rester dans une éducation respectueuse et culturelle en voyant le mot évincé de sa place qui a je le pense éreinté notre admin je reformule mon expression ;ceci dit pour être bien fait j’applique
      —-“Mammifère de l’ordre des ongulés, et de la famille des équidés.
      et pour bien démontrer son sens figuré disons plutôt pour cette noble profession qui est gangrainée par DES HOMMES SANS AUCUNE INTELLIGENCE.
      Voilà j’espèers avoir été plus clair dans mes propos sans blesser personne avec aucune vulgarité grammaticale.
      SANS RANCUNES………….Adil

  19. khoudia

    Si le sérieux et l’honnêteté ont été le titre de ces prétendants êtres des saints et bien messieurs détrompez vous car depuis ces administrations en particulier la majorité des architectes sont des corrompus je ne cache pas cette vérité la preuve y est les malhonnêtes ont souillé cette profession noble devant nous l’architecture est un patrimoine qui signifie une valeur ajoutée à la ville or qu’à S.B.A nous avons des charlatans des dessinateurs maladroits se remplir les poches au détriment du pauvre et malheureux citoyen ou de l’état encore plus les nouvelles constructions étonnantes laissent apparaitre tous les défauts sans aucune qualité ni normes architecturales tous les suivis relatifs aux aménagements urbains de la ville laissent apparaitre des réserves sérieuses savez vous ce que c’est un bureau d’études ? Et bien non car vous êtes dépourvus de sagesse et du savoir faire l’exemple concret et celui de la nouvelle ville s.b.a sidi jilali un ghetto un danger pour la population alors démunis de vos principes d’ingénieurs ou d’architectes sans âme ni conscience suceurs de sang . vous avez seulement un titre sans valeur .

    • gharib

      Sacré « M KHOUDIA » vous demeurez un heureux veinard : Je perpétue cet échange pour le plaisir du « métier », je pense que dans un quelconque commentaire il faut d’abords savoir de quoi on veut parler, si c’est d’une profession, de la corruption, l’essentiel est de se limiter au sujet et de ne pas tout mélanger.
      je vous rappelle que je ne suis pas né architecte, mon père ne l’a pas été, ni aucun membre de ma famille, je suis venu à la profession presque par instinct, j’ai fait les mathématiques élémentaires au lycée « AZZA » je crois au fait que mes meilleurs plaisirs et les plus vifs sont liés à la résolution d’une quelconque équation d’intégrales doubles, triples ou multiples… j’ai eu depuis mon adolescence un penchant pour la littérature et la poésie ,j’ai commencé à lire quand j’avais quinze ans (les livres que m’a laissé mon frère ainé après son départ à l’université), mon premier livre « des souris et des hommes » fut un coup de poing dans la gueule, et c’est ce mélange avec ses contrastes qui m’a poussé vers les études d’ architecture , je les ai assumées pendant cinq longue années à l’école polytechnique d’architecture et d’urbanisme (EPAU d’Alger) Cinq interminables années de haut et de bas, où on ne mangeait même pas à notre faim mais aussi beaucoup de joie et le bonheur d’avoir connu des gens de valeurs, brillants et perspicaces, qui savaient concocter les mots et les phrases pour partager leur idées , qui évoquaient avec enthousiasme les derniers livres lus, ils avaient déjà des histoires à raconter, ils étaient étudiants à l’EPAU, à l’ENA, à POLYTECHNIQE ou aux TRAVAUX PUBLICS, ils étaient beaux de part leur intelligence et la lumière de leur yeux.Ces gens là n’étaient pas encore corrompus!…
      J’étais confiant face à cette force intellectuelle et rassuré pour l’avenir de mon pays.
      Mais comme disait le poète : « que sont mes amis devenus?) …à suivre
      Au plaisir de vous relire (sans insultes et avec un peu plus de retenue !) Gharib

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00