TRAMWAY: DOMMAGE COLLATÉRAL

Quand un courrier est adressé au journal et qu’il comporte une complainte d’un citoyen, ça vous touche le moral. Mais quand un courrier pour le journal vous est adressé personnellement, en plus que cela vous bousille complètement, il vous culpabilise. C’est comme si vous vous sentez responsable de l’état dans lequel se trouve le  Lecteur qui n’a trouvé personne à qui se confier son chagrin. Alors, permettez-moi de partager avec vous Chers Lecteurs, cette peine:

À: Djillali C
Nom: hakim468
Objet: tram désir ou calvaire
Message
Galek un tram nomme désir … Soit …
Mais pour ma petite famille c’est un véritable calvaire. Je me présente wahid bouchouiref , âgé de 4 ans rendu malade d’insuffisance respiratoire à cause du chantier de ce tram … Comment … Simple …bébé j ai vécu au milieu de ce chantier , les grilles de sécurité sont a 2 cm de la porte d’entrée de la demeure de mon grand père ou je vis avec ma sœur diabétique et mon père simple agent communal … Les poussières et autres inconvénients, bruits nocifs d engins de tous les jours … Un seul bémol …la gentillesse des ouvriers turcs a notre égard… Bonbon et bisous … Notre maison se trouve à un point de jonction des plus dangereux de tout le trajet de ce tram … Elle est située en bas du pont traversant l’oued Mekerra a l’extrémité nord du cimetière chrétien au faubourg point du jour maintenant ‘’Émir Abdelkader’’ liant par un pont aérien tout neuf pour le tram vers sidi djilali et le rond point de la rue de souk elil et filege Abbou … Nous sommes au niveau le bas de la ville en cul sac … Pour ouvrir cette voie , l’Etat a indemnisé les riverains qui ont quitté les lieux et l’entreprise turque a entrepris les travaux en démolissant une bâtisse nouvellement construite collée a notre petite maison datant des années 40 … Malgré cela …elle fut écartée du plan de démolition … Pourquoi …seul dieu sait …Pendant les travaux , on nous somma de quitter les lieux , j’étais encore aux langes et ma petite sœur diabétique avait 5 ans , c’était en été et le soleil tapait dur , nous fumes dans la rue …femmes et enfants …Mon père revenu du travail , nous fit entre de force dans notre maison …les marteaux piqueurs faisaient un raffut du diable perçant le béton arme de la bâtisse colle de 20 cm a la notre …un pilier en béton haut de 1m 50 s’écrasa devant notre porte …hamdou allah on était a qq mètres ,tout en pleurs …un immense nuage de poussière suffocante nous envahit … Devant nos cris , le chantier ayant eu peur s’arrêta … Depuis 2 ans , cette bâtisse fut délaissée…trouée sur ses cotes …elle fut squattée par des sans abris et autres sdf … Mais ces derniers jours , le calvaire a repris …Pendant que les nouveaux riverains de la Macta et ses jardins en fleurs ,ses jets d eau et dalles de sol comme parterre , admiraient le passage resplendissante de ce tram nomme ‘’désir ‘’
Il y a quelques jours , Une commission composée du nouveau Wali vint aux nouvelles du haut du pont , elle supervisait la finition des travaux …Et nous , en bas du pont comme des lépreux étant a
l’écart , ne faisons que regarder nos responsables gesticuler … Que peut faire une pauvre famille sans soutien devant une entreprise turque internationale possédant des milliards de dollars ne pouvant mm pas nous loger temporairement et une administration de la 1ère puissance régionale , muette à nos doléances … Le hic …c est que la démolition de ce qui reste de cette bâtisse tout en béton arme est périlleuse … Collée directement a nos murs …avec un sol glissant d argile et de nappe d eau provenant de la proximité de l’Oued Mekerra ….elle risque d’entraîner avec elle notre pauvre demeure … Des experts sont venus … La bâtisse est toujours la …menaçante et sources de problèmes . Nous vivons dans l’angoisse et l’insécurité … Nous somme impuissants …. Nous n’avons pas où aller …C est beau un tram nommé ‘ ‘désir’’ traversant ma ville … Mais que dirais-je lorsque je grandirais dans cette société qui a méprisé ma famille pour être belle Quels sentiments aurais-je …cette haine que tout le monde combat, sera-t-elle mienne…
Dieu est grand …et nous sommes entre ses mains …
Que justice par lui soit faite …

wahid Bouchouiref

20 juillet 2017

le 20 juillet 2017


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
20 juillet 2017

2 Commentaires pour “TRAMWAY: DOMMAGE COLLATÉRAL”

  1. hakim468

    mon dieu que le monde est sourd …

  2. hakim468

    Merci monsieur Djillali C …

Vous devez êtres connecté pour laisser un commentaire Se connecter

Les Archives de Bel-Abbes.info

Visites :

  • 5 067
  • 7 082

TRAIN

Départ - Arrivée
ORAN - SBA

07h35 - 08h58 (*)
12h50 - 14h05 (*)
15h20 - 16h30 (**)
16h30 - 17h45 (*)
17h15 - 18h25
19h40 - 20h50(***)
22h30 - 23h40(****)
(*) vers Tlemcen
(**) Vers Saida
(***) vers Bechar quotidien
(****) vers Bechar (sam,lun,mer)

SBA - ORAN
06h15 - 07h31

06h50 - 08h09
11h30 - 12h49
16h30 - 18h57
ORAN ALGER
06h25 - 12h00
08h00 - 12h30(*)
12h30 - 17h36
15h00 - 19h00(*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h25 - 12h00
08h00 - 12h30(*)
12h30 - 18h36
15h00 - 19h0(*)
(*) rapide

ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51

TLEMCEN - ORAN
05h50 - 08h09
10h30 - 12h49
15h30 - 18h57

ORAN - MAGHNIA
12h50 - 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 - 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 - 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 - 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 - 07h15
13h30 - 14h31
17h02 - 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h15 -- 08h14
09h30 - 10h34
15h05 - 16h05
ORAN - CHLEF
16h40 - 19h13
CHLEF - ORAN
04h30 - 07h15
ORAN - SAIDA
15h30 - 18h00
SAIDA - ORAN
05h00 - 07h30
ORAN - BECHAR
19h40 - 05h50
22h30 - 08h15 (Sam,lun,mer)
BECHAR - ORAN
19h40 - 04h50
22h00 -7h16 (Sam,lun,mer)