Un drame troublant et pour le moins inexplicable a eu lieu ce jour vers 17 heures au siège même de la Sûreté de Wilaya de Sidi-Bel-Abbès où, selon des témoins oculaires, une femme officier usant de son arme de service tua à bout portant de quatre balles, un agent de police féminin agée de 25 ans. Les motifs de cet acte restent pour le moment inconnus et inexpliqués.  Seule l’enquête d’usage déterminera les tenants et aboutissants de cet acte ignoble. La victime a été transférée à l’hôpital et le parquet a été informé. Le procureur de la République près le tribunal de Sidi Bel Abbès et les autorités locales se sont déplacés sur les lieux du drame et une enquête a été ouverte pour élucider cette affaire. Une vive émotion et une grande tristesse  sont ressenties au sein de la corporation. Une foule nombreuse s’est rendue au sein du domicile mortuaire de la victime, sis au pont Perry.

إنا لله و إنا إليه راجعون

6 thoughts on “Un drame au siège de la Sûreté de Wilaya de Sidi-Bel-Abbès.”
  1. Somme-nous devant un cas de crime passionnel ?! Le schéma classique du triangle amoureux existe 1+2 (ou 2+1 sur ce cas),Il ne manque que le « Troisième » qui est de sexe Masculin !!! Oui. Peut-on dire que les « psys » ont raison ? Il y’a DONC des Personne atteinte d’un état psychique anormal ! Une catégorie de gens « normaux » qui deviennent subito presto des « fous » ! Une crise de folie ! Un (e) jaloux (se) trouve toujours plus qu’il ne cherche. Le crime passionnel a toujours existé, il est lié à une causalité. Il ne mérite pas d’excuses.
    Pourtant ! L’argument de la « rage incontrôlable » censée pousser à la violence et au meurtre est une émotion essentiellement associée à la virilité et peu convaincante si invoquée par une femme (Surtout que cette femme est officier-Très rare !!! A mon avis ce fait divers et un sujet à grand débat dans une autre société ! Peut-on parler d’une version moderne du « crime d’honneur » ?

    1. Je crois que le crime passionnel est une thèse très plausible……..!!!!!! Mais il y a une autre thèse qu’il ne faudrait pas négliger, car elle peut être aussi probable que la première… « Une affaire de chantage »..!!! Peut-on faire chanter un officier de police….. !!!! En tout cas, le secret a été enterré avec l’agent de police….Allah yarhamha…!!!
      Maintenant, ce qui est intéressant……c’est de connaître les résultats de l’enquête et le sort réservé à cet officier….!!!

    2. Ni l’un ni l’autre cher ami, les langues commencent à se délier sur cette scabreuse affaire qui n’est pas similaire à l’assassinat de Bechar où il y eu affaire de chantage dit-on, il y a moins de deux ans.Pour ce cas là , on parle d’une affaire de tribunal où la victime avait témoigné juste quelques heures auparavant en faveur d’un citoyen qui a été dénié de ses droits par cette femme meurtrière et dont la revanche a été immédiate et foudroyante sur sa collègue.D’autres citent qu’elle allait tuer trois ou quatre femmes car elle souffrait d’une déficience mentale depuis sa carrière dans l’enseignement sans omettre qu’elle avait été déjà sanctionnée pour une autre affaire dans la police , son arme ne lui a été restitué que quelques mois auparavant par sa hiérarchie croyant qu’elle ne présentait plus de danger pour son entourage. Y a -t-il eu erreur de jugement sur son comportement? de bons psychologues manquent cruellement à ce corps de sécurité.

  2. ila halfat fik mra bet ga3ed » cela s’applique à toutes les femmes sans exception aucune . HACHAK monsieur veritas il ya des femmes de bonnes familles bnet familla a moins que sa inclus aussi votre mère , votre sœur ou votre fille .

  3. Il y a une chose que El Hamel et consorts ne comprennent pas ! ” ila halfat fik mra bet ga3ed ” cela s’applique à toutes les femmes sans exception aucune.L’histoire est là pour en témoigner.Donc , la mauvaise chose que le corps de police à introduit c’est d’armer les femmes policières, nous avons vu cette arrogance excessive marquée par des femmes policières en civile du fait qu’elles portent dans leur sac un pistolet. Non Non NOn , je ne leur offrirai même pas le gourdin. Je propose que le colonel El Hamel prendra une décision très sage pour les désarmer et les placer avec des hommes policiers quand elles sont en service sinon dans les administrations de police.

Comments are closed.