Un facteur, s’il vous plait !

C’est l’objet d’une  pétition signée par une cinquantaine de citoyens et les présidents des associations de sidi djillali. « Le problème a trop duré,  nos souffrances, nos malheurs, notre inquiétude n’ont l’air de préoccuper personne, aucune autorité » crie une vieille femme qui ajoute « je n’arrive pas à bouger, le facteur m’épargnait bien des souffrances !  Qui va me ramener mon mandat de la zakat que j’attends impatiemment pour me nourrir?”

L’absence du facteur dans plusieurs quartiers s’est convertie en torture permanente pour le citoyen.  La facture téléphonique qui  n’arrive jamais, pénalise à chaque bimestre l’abonné de sortir à la conquête d’un sort plein de surprises désagréables, de se déplacer jusqu’aux agences et le contraint à supporter  gratuitement des chaines qui lui coutent des absences dans son travail et des tas   de justifications.

L’obligation de se pointer tous les jours au centre de tri pour réclamer ses convocations administratives, lettres familiales, carnets de chèques, et autre correspondances est devenue une   punition à supporter toute une vie du moment que même les concernés du secteur ne savent pas évaluer un service et le degré de la gravité des conséquences des réclamations et les impunités encourageantes d’une hiérarchie en totale complicité.

Ni le ministre ni la directeur général ni d’ailleurs le directeur territorial  et encore moins  le coordinateur de l’unité postale de sidi bel-abbes ne sont en mesure de donner de l’importance aux doléances des citoyens épuisés de ne plus savoir à quel saint se vouer. Comment faut-il décrire une souffrance pour qu’elle ait une valeur ?

L’importance d’un sujet varie avec le degré des réactions et la disponibilité à le prendre en charge ou résoudre. Son absence est tout simplement un indice et même une confirmation dans le cas de sa persistance d’un mauvais choix ou d’une gestion limitée, loin des projections d’une grande entreprise, loin des préoccupations et d’une  modernisation.


le 06 juillet 2011


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
06 juillet 2011

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00