Un grave précédent dans l’histoire du mouvement sportif national

Ce qui s’est passé mercredi au stade du 5 juillet est un acte, ou plutôt un acte marqué d’une gravité sans précédent dans l’histoire du mouvement sportif national. Le club vaincu, à la régulière faut-il le souligner, refusant d’observer les règles protocolaires liées à la remise des médailles.

Rien ni personne ne pouvait justifier un tel manquement inouïe aux sacro-saintes valeurs du fair-play qui fondent toutes les compétitions sportives. Même à supposer que l’arbitre de la rencontre ait commis des erreurs d’appréciations qui auraient pu changer l’issue du match, cela ne devait pas pour autant servir d’alibi pour donner un aussi triste spectacle. C’était désolant, affligeant et même rageant de voir les joueurs du grand Mouloudia tomber aussi bas, en refusant de monter à la tribune d’honneur chercher leurs médailles.

C’est de l’irrespect aux valeurs du sport censé être un jeu avant tout, mais aussi un esprit de partage et de reconnaissance à celui qui est aura fourni le plus d’effort. Sans doute que ce fut une première en Algérie qui sera inscrite dans la rubrique du déshonneur pour le football algérien en particulier et le sport national en général.

Ce sera une tache noire que les valeureux fondateurs du grand Mouloudia et tous ceux qui ont porté dignement ses couleurs, auront du mal à effacer.

Le scandale est d’autant plus grand qu’il émane d’un club renfloué à coups de milliards de centimes tirés de l’argent du peuple via la Sonatrach…

 Entorse au fair-play

Les pouvoirs publics qui ont offert cette vache à lait aux dirigeants actuels du MCA dans une opération aux relents politiques évidents, auront été bien payés pour leur argent !

Le Premier ministre Abdelmalek Sellal qui a eu l’immense honneur de présider cette cérémonie en l’absence du président hospitalisé à Paris, a dû regretter de s’être déplacé au complexe olympique Mohamed Boudiaf. Il a dû voir rouge…

On imagine assez bien son attitude de constater que les joueurs du Mouloudia refusent de monter lui serrer la main, du haut de son statut de «président par intérim» pour la circonstance…

Il serait intéressant d’interroger les mauvais perdants du MCA de savoir s’ils auraient été capables de » commettre leur impair devant les yeux du président Bouteflika ? Auquel cas, le (mauvais) geste aurait été tout simplement une incitation claire à une désobéissance tant les supporters- des jeunes surtout- du club aussi frustrés auraient pu être tenté de casser tout sur leur passage.

M. Sellal a dû vivre un très mauvais quart d’heure qu’il n’est pas prêt d’oublier devant 80.000 spectateurs présents et des millions d’algériens scotchés au petit écran.

Un sérieux coup pour l’image du pays

Mais pas seulement. L’image de l’Algérie aura pris un sérieux coup dans la mesure où la nouvelle a fait le tour de la Toile en texte et en vidéo. Un spectacle de mauvais goût qui ne devrait pas échapper à la vigilance de la FIFA qui frappera sans pitié, on le devine. Les autorités doivent donc sanctionner comme il se doit les coupables d’une telle irresponsabilité. Parce qu’il s’agit formellement d’une forfaiture indigne du Mouloudia.

En boycottant la cérémonie de remise du trophée au vainqueur de la finale de la coupe d’Algérie, les joueurs du MCA ont manifesté de l’irrespect à leurs homologues de l’USMA, au Premier ministre et à la coupe d’Algérie elle-même symbole de ce pays.

Il faut urgemment chercher le premier responsable de cette supercherie qui a tristement ému les algériens. Et ce n’est certainement pas l’arbitre international Djamel Haimoudi injustement désigné du doigt, qui aura dirigé de main de maître la rencontre.

Son choix par la CAF pour officier la finale de la CAN et celle la ligue des champions africains suffit largement pour couvrir de ridicule ceux qui lui imputent la responsabilité de la défaite du MCA.

Les instances de notre football sont mises en demeure de sortir le carton rouge pour sanctionner cet acte anti-sportif. Quant aux autorités politiques tout court, la scène est assez claire pour distinguer le vert du rouge.

Par Rafik Benasseur/Algérie1


le 03 mai 2013


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
03 mai 2013

6 Commentaires pour “Un grave précédent dans l’histoire du mouvement sportif national”

  1. oran31

    Salam
    Ce qui s’est passé lors de cette finale de coupe d’Algérie est tout à fait normal dans l’Algérie d’aujourd’hui, tous les secteurs sont gérés par des voyous, le foot- ball n’échappe pas à la règle.
    Dans notre pays on coupe la route pour n’importe quoi , l’informel, le poison de l’essor économique est presque officiel, l’éducation est déracinée que ce soit l’école de la rue ou l’école communale, l’esprit de société qui a fait la révolution historique est trahi par ses propre enfants , la faiblesse de l’état a donné le pouvoir au “TRABENDISME” au point que tout Algérien ne pense qu’ au gain facile, à vivre le jour le jour sans civisme, sans moralité comparable à un S.D.F. On veut un état fort, juste, moderne et crédible envers tout.
    Quand à la question du Dr Karim 10, concernant ce sinistre Ghrib, c’est un ex. Agent de la SNTA ex. chauffeur de l’Ancien président du MCA en l’occurrence Mr Messaoudi des années 90.
    Ce sinistre Ghrib est soutenu par Mr Marif Ambassadeur d’Algérie à Rome et président d’honneur du MCA en poste depuis plusieurs années, et n’a jamais été touché par le mouvement du corps diplomatique????????.
    Aux dernières nouvelles l’ambassadeur semble avoir regretté d’avoir soutenu Ghrib à la tête de la présidence du MCA .
    Avant de terminer je e dis à Messieurs de la Sonatrach et du Mouloudia D’ALGER HONTE A VOUS.
    vous avez porté atteinte au valeurs noble du sport, vous avez manqué de respect à toute l’Algérie vous resterez une tache noire dans le sport de ce Pays.
    Avec votre comportement vous avez sonné le glas de l’image de notre pays qui est déjà sérieusement ternie.
    Des sanctions administratives et sportives s’imposent dans les plus brefs délais, il y va de l’honneur de tout un peuple, et de ses valeureux martyrs.
    Allah yerham chouhada
    Mon bonjour à si Boubakar

    • BOUBAKAR

      bonsoir cher ami ORAN31:effectivement on attend ce que vont decider les instances au sujet de ces “voyous” qui dirigent un grand club comme le MCA! et j’ai bien peur que la montagne accouchera d’une souris; C A D pas de sanctions severes ,et notre foot sera toujours en descendance Notre ami nehari de france m’a informè de votre conversation telephonique

      • oran31

        Re salam si Boubakar
        Effectivement j’ai reçu un coup de fil de notre frère Nehari. Au bout du fil j’ai trouvé un homme très courtois, humble et lucide, Que dieu lui donne la santé et tout le bonheur du monde.

  2. omega

    Bien que tout le monde s’attendait à assister à un rendez-vous sportif national qui aurait permis de voir une partie plaisante se conclure entre deux équipes « frères-ennemis », genre « Crâneurs contre Crâneurs », ( et consacrer au passage le summum de l’algéro-centrisme et du nombrilisme de la capitale en la matière), ne voilà-t-il pas que cet important événement à forte charge symbolique se transforme en une véritable affaire d’Etat par la bêtise et l’inconscience de « dirigeants- voyous » !

    Le boycot de la cérémonie de remise des médailles par l’équipe classée deuxième à cette compétition nationale (ce qui n’est pas rien tout de même !!!) dénote toute la mesquinerie du geste à l’égard du Premier Ministre, et l’insulte grave qui lui a été faite en tant que représentant du Président de la République, et à travers lui, celle de la Présidence de la République en tant qu’Institution de l’Etat .

    C’est un cas caractérisé d’indiscipline et de déni des règles et obligations en la matière de la part des dirigeants et aussi des joueurs du club dont le devoir premier, tout au moins en tant que professionnels, est de respecter avant tout l’esprit sportif qui doit animer ce genre de compétitions au plus haut niveau.

    Il est tout naturellement attendu des plus hautes autorités concernées que ce genre de dérive soit vigoureusement combattu et sanctionné, pour conforter la crédibilité de cet événement national et pour assurer la sauvegarde de la discipline .

  3. Karim10

    Permettez-moi de ré-incérer ici mon post dans cette nlle rubrique qui semble plus adéquate.
    Décidément ! La « VOYOUCRATIE » est sans aucun doute la nouvelle chronique du vendredi.
    Mr BOUBAKER, Eclairez nous svp ! Omar GHRIB .Qui est ce « type » ?
    Mr Beldjilali.D,dans son article sur le match a cité les joueurs (ensuite) les dirigeants comme responsables du scandale ! Peut-on conclure que c’est une version remix ! Parceque c’est justement la version d’Omar Ghrib !
    Ce « Mec »ou (Mac) tombe du ciel !? Son C.V dans le sport Foot ? Rien ! Qui se cache derriere lui ?
    Un ex fonctionnaire de la Charika SNTA (Cigarettes et Allumettes).INCROYABLE !
    L’actionnaire majoritaire SONATRACH (même s’il s’est retiré de la gestion du club)! A été décalé comme simple spectateur ? Mais qui sont les mystérieux bailleurs de fonds du Doyen – MCA ? Comment a t-il a pu se procurer autant d’argent en un laps de temps ? Comment expliquer cette « VOYOUCRATIE » dans le monde du foot ?
    J’ai vu le match comme tout le monde ! Mais il semble ce MEC n’a pas accepté la défaite donc il décide de bouder la cérémonie officielle ! (Pour lui ce n’est que du protocole « Et puis après ? disait –il ! » –Il défie tout le monde.
    La question principale demeure sans réponse.

    • Incorruptible

      Une cérémonie officielle de niveau national devrait en principe être présidée par celui qui remplace le président officiellement comme le stipule la constitution c’est à dire le président du sénat et puisque tout est flou en Algérie , alors pourquoi ne pas bouder les remises de ces médailles.A moins que la prochaine constitution en élaboration stipulera le contraire.

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00