USMBA : Deux membres influents de la SSPA-USMBA étudient la proposition: Selatmi , un richissime mécène veut investir à l’USMBA

A Bel-Abbès, il ne se passe pas un jour sans que l’USMBA ne connaisse une «révolution». Depuis déjà un certain temps, le bruit court et l’information enfle quant à l’éventuel avènement d’un repreneur. Avant même que le président de la SSPA USMBA ait annoncé son intention de démissionner de son poste, l’heure des manœuvres avait sonné et l’on se prépare, et la course à sa succession avait commencé avec une candidature décalée, celle de l’ex-président de l’ESS , Abdelhakim Serrar, dont on avançait qu’il briguait la présidence de la société sportive USMBA. Seulement, un nouveau rebondissement est survenu. En effet, c’est le groupe Selatmi qui voudrait investir à l’USMBA selon une source bien informée. Ce scoop, tenu secret nous l’avons soutiré à une personne très proche du cercle de l’USMBA et même de son président. Le potentiel futur investisseur voudrait, ainsi, être actionnaire à la SSPA USMBA.

Les dirigeants ont montré  la voie.

Il faut dire aussi que les membres du CA de la SSPA USMBA, avec leur SOS, ont attiré des personnes matériellement influentes à Bel-Abbès et désireuses non seulement d’investir mais aussi de faire recouvrer au club sa véritable stature. L’écho à lui seul réconforte les Bel-abbésiens qui ont ouvertement manifesté leur soutien à toute personne pouvant donner un plus à leur équipe et préserver son rang de club qui aspire à l’accession et à un grand projet d’avenir d’autant que l’objectif du club demande de gros moyens financiers pour sa réalisation.
Le groupe El Hidhab serait en pourparlers avec le président de l’USMBA. Inconnu au bataillon footballistique, le propriétaire du groupe promotion immobilière El Hidhab et l’agroalimentaire a affirmé au premier responsable de l’USMBA par le biais d’intermédiaires son souhait d’investir au club bel-abbésien se disant intéressé par le projet et souhaite contribuer à sa revalorisation. C’est du moins ce que nous avons appris d’une personne très au fait des affaires de l’USMBA. Notre source ajoute que Selatmi se dit intéressé au premier plan à telle enseigne que des démarches concrètes seraient désormais, engagées pour réaliser l’ambition de donner à l’USMBA une véritable dimension qui reflète son identité historique et sportive.

Il serait prêt à mettre  le paquet

Notre interlocuteur ajoute que le dit mécène se dit prêt à injecter une fortune dans le club. Une manière de monter sa détermination de tirer l’USMBA vers le haut. Des procédures se seraient même engagées afin d’étudier toutes les modalités juridiques et administratives pour la concrétisation de l’idée.
Si cela venait à se confirmer, ça ne pourrait  être que bénéfique pour l’USMBA qui est en train d’aborder une sinuosité pour le moins alambiquée avec tout ce qui se trame autour à cause de la crise financière. Ainsi, avec un investissement à la mesure des ambitions, il y aura d’autres données. Le changement sera bénéfique pour le club, les supporters et la ville. Il faut pour cela que le prochain investisseur mette, réellement, les moyens nécessaires.
Djillali Bensenada, toujours patron de la SSPA

Désormais, Djillali Bensenada demeurera toujours le patron de la société sportive, du moins en ce qui concerne un homme de décision à la tête du club. Ainsi, tous les pouvoirs de la SSPA sont gérés par l’actuel président tant que les lois sur le professionnalisme du club, c’est le CA de la SSPA qui en décide et c’est ce qu’a été convenu dans les négociations.

On parle de Serrar comme représentant de Selatmi au niveau de la SSPA

Depuis quelques jours, des tractations secrète ont eu lieu pour trouver un nouvel investisseur. On parlait de l’ex-président de l’ESS avec insistance pour prendre les rênes du club. Cependant, notre source indique que Serrar serait le représentant de Selatmi au niveau de la SSPA USMBA. Alors qu’il était pressenti comme président de la SSPA, Serrar serait finalement le représentant fort du groupe Selatmi qui voudrait s’établir à Bel-Abbes. Ainsi, Selatmi voudrait profiter de son expérience en matière de football acquises sur le terrain à travers différentes expériences. Il peut agir en fonction des prérogatives qui lui seront attribuées.

Qui de Hakim Meddane ou Malik Zorgane sera manager ?

Concernant le postes de manager, Selatmi, de concert avec Serrar, aurait jeté son dévolu sur deux figures footballistiques emblématiques. Il serait question de Hakim Meddane et Malik Zorgane. Quel que soit le nom, il semble bien que ce choix ne soit pas fortuit et repose sur des critères bien définis aux moyens desquels le futur investisseur aurait tranché. En plus de leur vécu dans le domaine du football en particulier et les diplômes requis, Meddane et Zorgane ont un carnet d’adresses bien étoffé.

Mais on parle aussi de… Noré Bénaissa !

Le plus surprenant dans ce récit, est que des informations donnent Noré Bénaissa comme manager de l’USMBA. Cela a fait grincer les dents et jaser les supporters qui ont, illico, opposé un niet catégorique à la proposition. Les griefs retenus contre l’ex-manager sont nombreuses et ont trait, essentiellement, à sa gestion et ses relations houleuses avec les supporters. Les inconditionnels bel-abbésiens, blasés par la mainmise de Bénaissa sur le club cher à tout Bel-Abbès, préparent leur plan de revendication. Ils auraient même songé à confectionner les banderoles anti-Bénaissa qu’ils accrocheront dans les quatre coins de la ville et dans les gradins du stade 24-Février-56 le jour du match contre l’USMMH. Une autre manière qui en dit long sur l’incompatibilité d’humeur entre les deux camps quand on sait que toute une ville est choquée par «l’excentricité» de l’ex-manager et son entourage. Un fait que ces derniers eux – mêmes ne perdent pas de vue.

Les membres de la SSPA  se laisseront-ils faire ?

Connaissant la guéguerre entre les membres actuels de la SSPA et Noré Bénaissa, tout indique qu’on est loin de parvenir à une consonance acérée. Pis encore, l’opinion sportive est catégoriquement contre la venue de Noré Bénaissa. C’est vrai qu’on s’attend à un renouveau mais on craint qu’un coup se prépare pour saboter le club et l’on se prépare en conséquence. D’ailleurs, notre source révèle que si Noré Bénaissa était proposé comme manager, les membres du CA SSPA s’opposeraient à la transaction. C’est dire que tout semble bloqué devant les opportunistes. Pour l’opinion bel-abbésienne, Noré Bénaissa n’est pas le meilleur manager qui soit proposé et n’est pas la bonne option. Ce dernier, selon les supporters, pourrait même mettre les bâtons dans les roues devant tout projet visant à mettre à la disposition de l’USMBA les moyens de sa politique. L’opinion sportive reste attentive à l’évolution des choses.

PAR MO NOUREDDINE


le 24 octobre 2013


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
24 octobre 2013

2 Commentaires pour “USMBA : Deux membres influents de la SSPA-USMBA étudient la proposition: Selatmi , un richissime mécène veut investir à l’USMBA”

  1. elgambiti

    Ce qu’on appelle en jargon populaire CH’TITHA DOUARA ,un assemblage d’ingrédients explosifs dont les visées ne sont nullement sportives mais une appropriation ou une main mise sur l’exploitation de crédits de développement en s’accordant des priorités dans des projets juteux ,il suffit pour cela d’avoir le consentement savamment orchestré par le biais de l’USMBA qui a déjà consommé plusieurs milliards depuis le début de la saison en provenance de deniers publics et qui se trouve lancée pour la conquête du titre et l’accession en D1.Tout le monde est intelligent sauf les belabesiens,quel dommage que les investisseurs locaux ne semblent pas intéresser par l’aubaine,là au moins ,on pourra dire khobz eddar yaklah ould el bled.Quant au reste ,c’est du réchauffé qui nous donne la nausée.Quand des investisseurs belabésiens voulaient s’accaparer des assiettes intéressantes à construire,ils se déclaraient prêts à investir dans le foot et ailleurs pour acquérir la bénédiction des autorités d’alors et le silence de la population et se sont ensuite éclipsés ;leurs intérêts ont changé d’horizon.Chut ! le silence tue.

  2. Mehdi

    Un mécène qui veut investir ? Comment çà ? Mécène et investisseur à la fois ?

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00