La marche des facteurs, une tradition saine qui honore la poste


Peut-on rester indiffèrent à la volonté de tout un peuple qui, à travers des marches, presque quotidiennes, rejette un système et revendique un nouveau mode de vie digne et respectable dans tous les domaines ?

Celui qui ose défier cette volonté, justifiant par quelle conque tentative une position, n’a en finalité qu’une position, celle de camper en ennemi à ses semblables, à ce peuple.

Dans ce contexte, la marche des facteurs s’illustre dans une image saine dépourvue de toute ambivalence. Elle a été d’ailleurs perçue ainsi, même si sous un habillage de fête des travailleurs. Certes le 1er mai en est la cause, mais la marche des facteurs est devenue un rituel, une tradition ancrée qui a forgé avec le temps un moyen de communication pour rappeler ce personnage mythique qui côtoyait toute la famille dans sa tournée de distribution, que les gens attendaient avec impatience pour recevoir divers objets et que l’école elle-même lui a réservé des passages éducatifs sur différents livres, à travers des récits pleins d’émotions, de dévouements et de confiances, dont la poste demeure à jamais tributaire.

Qui ne pensait pas automatiquement à la poste rien qu’on n’entendant parler du facteur !

Néanmoins, il reste du devoir de rappeler que les responsables du secteur, notamment le directeur de wilaya Mr Khaldi Abdelaziz et le directeur de l’unité postal Mr Hadj Ben Adda Ahmed ressèment installé, ont brillé de  leur accompagnement au déroulement de cet événement et à sa réussite. Le partenaire social, à son tour, n’a ménagé aucun effort à orienter cette fête traditionnelle célébrée chaque année à l’occasion de la fête des travailleurs qui coïncide avec chaque 1er Mai.

Contrainte, probablement par une stratégie sécuritaire, la marche, lancée par le wali Mr Saci A/hamid, a été délogée par instruction des autorités locales, au cimetière des chouhadas, comme point de départ, pour prendre son itinéraire jusqu’aux abords de la cours de justice, tout prés de l’hôtel Béni Talla, ou la cérémonie était prévue réconforter les efforts et partager des instants d’échanges et de répits.

Des cadeaux ont été distribués aux préposés qui ont décroché les 1éres places. Les vainqueurs sont automatiquement qualifiés à disputer une marche nationale à Alger.

L’événement passé en grande pompe a rassemblé plusieurs directeurs de l’exécutif, des élus locaux et les familles des retraités.

Le directeur de wilaya et le directeur de l’unité n’ont pas omis de saisir cette occasion pour lancer un appel dans une allocution brève mais furtive, aux employés de s’armer de confiance et œuvrer à une unité qui consolide un objectif de développement autant sociaux-professionnel qu’économique, car l’entreprise dépend de la volonté et du sérieux de chacun quelque soit son poste ou sa tache.

Djillali Toumi

Facebook Comments
01 mai 2019

le 01 mai 2019


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
01 mai 2019

Les commentaires sont fermés

Nombre de Visites :

  • 4 725
  • 5 871