Chronique du jeudi : CES FRANÇAIS QUE L’ON VOUDRAIT ALGÉRIENS ET VICE-VERSA

Une femme-tronc lisait un semblant de journal télévisé dans une semblant de chaîne télé privée qui paraît-il,  explose l’audimat. Si c’est vraiment  le cas –  j’en doute tellement  –   le Peuple de mon Pays vient de prouver qu’il aurait déjà franchi le seuil de la débilité collective. Je disais donc que cette femme-tronc qui lisait un semblant de journal dans une semblant de chaîne télé,  avait –  pour faire comme les grands JT des grandes chaînes –  reçu un invité de marque dans son domaine. Fawzi Ghoulam, l’international Algérien qui était de passage pour des actions caritatives au profit des enfants. Et bien entendu, l’animatrice du journal s’est exercée à un style d’interview, genre PPDA ou Jean DELAHOUSSE, voire même Soraya BOUAMAMA. Les questions stéréotypées fusaient et inévitablement celle relative aux éliminatoires de la Coupe du Monde dont le tirage au sort venait d’être effectué, ne saurait être éludée.  Pourtant, elle ose une question qui autant pour elle était normale autant pour Ghoulam, c’était l’étonnement, l’écarquillement des yeux, la surprise, que dis-je ? C’était le KO du boxeur poids lourd !  Elle disait : «Hier vous avez fait une déclaration qui a choqué le Peuple. »  «Je vous propose de la revoir avant de  commenter. »  Et la vidéo nous montre la réponse de Ghoulam concernant l’équipe qu’il allait supporter durant l’Euro, malheur pour lui, il a osé dire «Les Bleus»  Les yeux gros comme ça, Ghoulam ne comprend que dalle et le fait savoir à la pseudo journaliste. Il demande des explications. Quand enfin, il comprend, il répond sèchement : «Ecouter, la France c’est le Pays où je suis né, où j’ai été formé, où j’ai mes amis, ma famille, les joueurs sont mes potes ; il est donc tout à fait évident que je supporte son équipe par rapport aux autres équipes européennes. J’aime l’Algérie, j’ai choisi l’Algérie parce que c’est le Pays de mes origines, mes ancêtres. Mais aimer l’Algérie, ce n’est pas forcément haïr la France, je suppose»   Mais, le football est si populaire  que la stupidité en fait autant sinon plus en semant la haine et la zizanie.

Cette anecdote résume à elle seule, toute la problématique du débat houleux de la relation passionnelle entre les deux Pays, où l’on trouve que ceux qui critiquent le plus l’ex-colonisateur,   sont ceux qui bénéficient de la double nationalité et/ou qui y ont des biens.  Pour nous limiter dans le domaine du football, disons que tout le débat est ramené aux choix des joueurs. Quand Zidane choisit les Bleus,  remporte à lui seul la Coupe du Monde sous les airs de la Marseillaise même s’il ne la chante pas et dont le seul rêve demeure « entraîner l’équipe de France » et non celle de l’Algérie;  il reste la star d’origine Algérienne et aimé par tous les Algériens. On ne retient que ça. Mais on ne retient jamais qu’il n’a pratiquement rien d’Algérien. Il n’est même pas binational. Ses enfants s’appellent Enzo et Lucas. Le problème de choix qui se pose pour eux est entre la France et l’Espagne. Point d’Algérie.

Quand Benzema est exclu de l’équipe de France on crie à la hogra. On ne supporte plus la France devenue subitement raciste. Il est exclu parce qu’il est Algérien, dit-on. Et on dérive sur des parodies de tirailleurs sénégalais de l’équipe de France avec tarbouche rouge, oubliant que c’est le rudiment du racisme primaire. Alors que Benzema n’a rien d’Algérien mis à part son nom. On confond entre nationalité et religion et le fait d’être en Omra justifie son algérianité, oubliant délibérément que Pogba, Sissoko …. Sont des Musulmans.

Alors quand Fekir, choisit à son tour de jouer pour la France, il est le Harki de service et traité de tous les noms d’oiseaux.  Gageons pourtant que si dans peu de temps, il devienne la star des bleus, il fera oublier et Zidane et Benzema et  sera finalement choyé par tous les Algériens parce qu’au détour d’une phrase bien soufflée, on détectera qu’il adore l’Algérie. Tout comme Nasri.

Mais, soulagement le réflexe est des deux côtés de la Méditerranée : Une question posée par un journaliste Français à l’ex-Ministre Française Rama YADE : «Pourquoi on accepte que les Portugais fêtent leur victoire et pas les Algériens ? Si demain, l’équipe d’Algérie bat l’équipe de France en Coupe du Monde, sincèrement, croyez-vous qu’on laisserait les Algériens manifester leur joie à la tour Eiffel ?»   Réponse de la Ministre : «Honnêtement, non. On est pas encore prêt. C’est plus compliqué…»

Alors cessons tous de nous masturber la libido née de cette relation passionnelle qui demeurera l’éternité,

Et “si les Bleus se sont très mal comportés pendant l’Euro, c’est entendu. Mais, franchement, qu’attendre de gens qui marchent sur les pelouses avec des crampons?”

 

djillali@bel-abbes.info

 

 

 


le 14 juillet 2016


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
14 juillet 2016

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
15h20 - 16h25 ()
15h50 - 17h01 (*)
17h10 - 18h21 ()
17h00 - 18h22 (+)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
05h40 - 06h58
06h58 - 08h18
09h20 - 10h22
10h34 - 11h42
12h06 - 13h10
ORAN ALGER
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07 (*)
12h30 - 17h54 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
08h00 13h15(*)
10h00 - 14h09
12h30 - 17h54
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
TLEMCEN- GHAZOUET
GHAZOUET- TLEMCEN
ORAN - TÉMOUCHENT
TÉMOUCHENT - ORAN
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
08h00 10h19
10h00 12h00
12h30 14h53
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
06h50 09h15
10h44 13h15
12h13 14h09
15h12 17h54
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia

Nombre de Visites :

  • 2 452
  • 7 376