Décès de l’épouse d’un fervent défenseur de la cause Algérienne:Mme Justrabo

Nous venons d’apprendre que René Justrabo vient de perdre sa compagne Renée née CLERC à l’age de 97 ans , décédée à Dijon (France), mercredi 2 novembre 2011.Les  obsèques ont eu lieu le 7 novembre 2011. En cette douloureuse circonstance, L’équipe de rédaction de BAI lui présente ainsi qu’à ses enfants leurs sincères condoléances. Rapellons que sa femme lui a accordé un constant soutien dans son combat contre le colonialisme français et pour l’indépendance de l’Algérie quand il était maire de 1948 à 53 de la Ville de Sidi Bel-Abbés, délégué à l’Assemblée algérienne (élu sur une liste du Parti communiste Algérien) et lors de son internement  durant trois ans au camp de Lodi (Alger) pendant la guerre de libération nationale. Notons enfin que bel-abbes.info qui lui a consacré toute une page lors d’une précédente édition que nous reprendrons de sitôt, a été toujours en contact avec ce Maire qui a porté haut le cœur l’Algérie et en particulier la ville de Sidi Bel-Abbes.

Arrestation de l’ancien Maire communiste de Sidi bel Abbès *

René Justrabo, 95 ans, se souvient du jour où on est venu le chercher. C’était le 26 novembre 1956. Ils sont arrivés à l’aube, dans la lumière d’automne qui filtre à travers les volets. Au moment où la ville s’éveille doucement. “Police ! Ouvrez !». Le commissaire du 8ème arrondissement d’Alger a surgi, deux inspecteurs sur les talons, un papier dans la main droite. “Vous êtes bien René Justrabo, né le 15 juin 1917 à Mascara ? Vous êtes en état d’arrestation. Voici votre avis d’assignation à résidence». Il n’y a que quelques mots : “atteinte à la sécurité et à l’ordre public”, signés du Préfet d’Alger. Cela fait plusieurs jours, déjà, que la police et l’armée raflent, les uns après les autres, les anciens membres du Parti communiste algérien (PCA). Suspect d’être trop proche des indépendantistes, il a été dissout en septembre 1955. Alger est devenu une souricière. René Justrabo, 39 ans, ancien maire communiste de Sidi Bel Abbès, sait que son tour va bientôt arriver. Il s’apprête à sauter dans le bus bondé qui le conduit, chaque jour, des hauteurs d’Alger, où il habite, au quartier de Belcourt, où il est instituteur. Mais c’est dans un camion militaire à deux bancs qu’il grimpe finalement. Poussé comme un vulgaire délinquant. Destination : le camp de Lodi. Il y restera enfermé trois ans et demi.

*Patatouète


le 14 novembre 2011


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
14 novembre 2011

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h30 - 08h35 (*)
10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
14h45 - 15h45 ()
15h20 - 16h25 ()
17h10 - 18h21 (*)
20h30 - 21h33 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
04h30 - 05h30
06h27 - 07h31
07h53 - 08h58
08h34 - 09h42
11h20 - 12h22
12h06 - 13h10
16h29 - 17h26
ORAN ALGER
06h10 - 11h15
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07
14h00 - 19h24
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h10 11h25
08h00 12h00(*)
10h00 - 14h09
14h00 19h24
15h45 19h46(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
07h30 11h05
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h00 07h12
09h20 10h24
14h40 15h44
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
11h55 14h22
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
16h42 19h24
17h50 19h46
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h50 Train Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h20 05h00