« Est-il permis de critiquer Israël ? »

Pascal Boniface a écrit naguère (R. Laffont 2003) un livre symptomatique et révélateur qui a entraîné son exclusion du Parti « Socialiste » : « Est-il permis de critiquer Israël ? »

La réponse est claire : quelle que soit l’équipe au pouvoir en France, ce n’est toujours pas permis.

Évidemment, l’accusation d’« antisémitisme », la tarte à la crème habituelle envoyée au visage des critiques pour tenter (vainement) de les décrédibiliser, n’a aucun avenir ni aucune portée réelle.

Djeha,
S. 18 novembre 2017

PS (pour ainsi dire) : Dans le photomontage les personnages choisis – Attali, Drahi, Rothschild – sont pertinemment emblématique de la question posée et de la réponse qui lui a été apportée.

Et dire que l’Algérie avait eu recours aux Rothschild pour envisager il y a quelques années la privatisation de la Sonatrach. Cela montre combien les tentacules de cette pieuvre sont bien ancrées dans notre pays qui n’a officiellement aucune relation avec les sionistes. Ces derniers n’en ont pas besoin : ils entrent et sortent avec toute sorte de passeports. Ces gens-là n’ont qu’un unique passeport. Tous les autres documents sont des instruments de travail…

Le photomontage en question est accessible à l’adresse :
http://www.medias-presse.info/gerard-filoche-bientot-exclu-du-ps-et-poursuivi-par-attali-et-la-licra-pour-un-simple-photomontage-anti-macron/83566/

Le PS engage l’exclusion de Filoche pour un photomontage contesté
Reuters le S. 18/11/2017 à 13:00

PARIS (Reuters) – La direction du Parti socialiste a annoncé samedi qu’elle engageait une procédure d’exclusion à l’encontre de Gérard Filoche, membre du bureau national du PS et figure de son aile gauche, qui a publié un photomontage présentant Emmanuel Macron dans un cadre rappelant l’imagerie nazie et antisémite.

Ce spécialiste du droit du travail a publié vendredi soir un tweet présentant le chef de l’Etat portant au bras un brassard rouge et blanc où la croix gammée est remplacée par le signe dollar. Emmanuel Macron y domine un globe terrestre, bras écartés, encadré par des drapeaux israélien et américain.

Il est aussi encadré par les portraits du PDG d’Altice et actionnaire de BFMTV Patrick Drahi, du banquier Jacob Rothschild et de l’ancien conseiller de François Mitterrand Jacques Attali.

Le tout accompagné par la légende : “En Marche vers le chaos mondial”. Gérard Filoche ajoute à propos d’Emmanuel Macron : “Un sale type, les français vont le savoir tous ensemble bientôt.”

Dans son communiqué, le PS “condamne avec la plus grande fermeté ce tweet insupportable, inexcusable et inacceptable”, qui “porte atteinte aux valeurs mêmes du socialisme ainsi qu’à l’engagement (…) de ses militants contre le racisme et l’antisémitisme”.

“C’est pourquoi la direction du Parti socialiste a immédiatement décidé d’engager une procédure d’exclusion”, conclut le communiqué.

(Emmanuel Jarry)

BEL-ABBES INFO