Exposition commune de caricaturistes algériens et français à Paris

Une exposition commune de dessins de presse de caricaturistes  algériens et français a été inaugurée jeudi soir à la Bibliothèque nationale  de France (BNF) à Paris, devant un public nombreux et visiblement séduit par  la liberté de ton des caricatures présentées.

Organisée à l’initiative de l’Association France-Algérie, présidée par  Jean-Pierre Chevènement, cette exposition parcoure cinquante ans d’histoire  de relations entre les deux sociétés algérienne et française à travers un regard  chargé d’humour et de dérision de douze caricaturistes.

Dimension politique, culturelle, économique, historique, les multiples  volets des relations algéro-françaises ont été abordés avec humour et sobriété  par Haroun, père du héros de M’kideche, le Hic (Baba-Ahmed Hicham), Nasser,  Rachid Djellal, Massinissa Selmani, et les caricaturistes français Plantu, Loup,  Aurel, Coco, Valère et Wingz.

L’échange de contribution entre le caricaturiste français Plantu au journal  algérien Liberté et Dilem au quotidien français Le Monde, ont également été  exposés dans le cadre de cette manifestation.

Cruelles, tendres, moqueuses et cyniques, mais aussi chaleureuses et passionnées,  les caricatures exposées, déjà parues dans la presse algérienne et française,  ou bien inédites, rendent compte des évolutions qui apparaissent au fil des  générations, et proposent une lecture en images des relations entre l’Algérie  et la France.

“Pour illustrer les relations complexes entre la France et l’Algérie,  le dessin de presse nous a semblé une bonne porte dÆentrée”, ont déclaré les  commissaires de l’exposition à l’APS.

“On voulait de l’humour sur le regard croisé des Algériens sur les Français  et des Français sur les Algériens pour rester dans une perspective amicale et  détendue”, ont-ils ajouté.

“L’exposition a aussi pour ambition d’apporter un message d’amitié et de  confiance dans l’avenir des relations franco-algériennes et cet espace offert  aux dessinateurs en est un témoignage”, ont-ils encore expliqué.

A travers cette exposition, l’Association France-Algérie a également voulu  apporter des éclairages sur le degré de liberté d’expression qui prévaut dans  la presse algérienne et dévoiler au public français la qualité de ses caricatures  de presse.

Pendant toute la durée de l’exposition qui se poursuivra jusqu’au 24  mars,  les artistes sont également invités à créer une fois par semaine des dessins  de presse présentant l’actualité et une partie de l’exposition leur sera réservée  à cet effet.

Cette exposition s’inscrit dans le cadre de la biennale du dessin de presse  qui se tient à la BNF où de nombreuses manifestations autour du dessin de  presse sont organisées dans le courant de l’année 2012.

Close
BEL-ABBES INFO