Hommage Post-mortem à M. Khadir Benkhelouf

En hommage à notre ami et confrère M hadir Benkhelouf qui vient de tirer sa révérence avant hier 06 janvier 2024, nous entamons dès aujourd’hui une série de publications qu’il avait publié dès la deuxième année de naissance de BAI, nous accordons à dire qu’il fut l’un des pionniers de la plume à Bel-abbes.info plus de trois publications lui sont comptabilisées et nous tenterons de publier celles qui ont été archivées ans la première version de BAI

« Le bonheur, c’est tout de suite ou jamais » (Par K. Benkhelouf)

Bien qu’en retraite depuis très peux et que je me posais mille questions sur la crainte de me lasser. Voila que je me sentis devenir autre, depuis que la famille de Bel-Abbès-Info, promet de m’adopter avec mon intention d’écrire mes impressions sur ce que me feront vivre et voire les objectifs des lendemains, tout en incluant d’anciens projets qui virevoltent dans mon esprit depuis des années et que je voudrais resurgir au plus vite.

Après quelques minutes en tête-à-tête avec cette pléthore d’objectifs qui me hante, une chose est devenue extrêmement claire au fond de moi, sans même que j’aie à y penser: j’ai réalisé que mon premier but pour cette nouvelle année était de continuer à me sentir de plus en plus vibrant, serein et comblé, en réalité ce sont ceux là les objectifs que je désire vraiment atteindre et posséder.

C’est étrange, comme mon niveau de stress se met à monter dès que j’exprime mon désir de faire parler mon stylo et le clavier de mon écran. Une impatience inexpliquée me visite, suivie d’une drôle d’émotion ressemblant à de la frustration. Es-ce-que vous ressentez les mêmes sentiments que moi lorsque l’envie d’écrire vous prend cher lecteur?

Alors , après avoir vécu cet état particulier,: je suis allé chercher une nouvelle feuille, j’ai agrippé mon stylo, que je venais de déposer, pour le clavier de mon écran et j’ai commencé à faire la liste de toutes les idées auxquelles je donnerai raisons et pour lesquelles je voudrais être prêt au rendez-vous du destin de l’information qui m’attends

Khadir Benkhelouf

Sidi Bel-Abbes 24/01/2011

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *