La ligue arabe, un instrument anti arabe

Il n’y a pas mieux que *la rage* à coller à son chien comme étiquette pour avoir toutes les raisons du monde à le liquider et en plus en compagnie. L’Iran possède t-il vraiment l’arme nucléaire ? Vise –t-il réellement à développer un dispositif explosif nucléaire ?

Nos réponses ne peuvent se libérées de la dépendance.  La presse se fait l’écho d’une rhétorique machination, Le pire, c’est qu’avec la force, la stratégie de l’occident, pour ne pas dire rumeur, devient indissociable, elle nous traine, insidieusement.  Le manque d’information, le besoin de remplir un quotidien, la concurrence anarchique, le financement pour subvenir à des dépenses,  désorientent la noble mission du journalisme, celle de la raison et du sens des responsabilités.

Le crime, alors se planifie et s’organise comme on organise une fête, tracté par un rewriting des désinformations de l’autre rive. Une vraie chasse à l’homme dépourvue de toutes humanités. On a su distingué la bête de l’homme mais omis d’échapper à la bestialité ou l’homme devient plus cruel que la bête. Il ne tue pas pour se nourrir mais plutôt pour se ravir. Le lynchage gratuit de Saddam,  La joie après la l’assassinat cruel de Kadhafi, n’étaient-elles pas une alerte de dénaturation de l’espèce humaine qui reflète la face réelle cachée du nouveau occident et de ses maudites ambitions.

Le royaume des aryens est maintenant une cible de toutes les probabilités *officielles !*, tant que ça sorte des stratégies des plus fort, même un saint peut devenir licencieux. Le comble dans toute cette combinaison, le crime organisé est majestueusement reconnu par les défenseurs des droits de l’humanité, applaudis fortement par les messagers arabes dans leur ligue anti arabe.

La ligue arabe se joint à ce festin fraternel cannibalisé, par malheur soutenu et autorisé, à la chasse, à une auto destruction inconsciente déguisée par une officialité et un pouvoir qui procure dans ces cas de figure, la *logique* d’assassiner et de prouver l’improuvable. On était tous avec Saddam, tous les *peuples* arabe et musulman, le soutenaient (zdam- zdam ya Saddam). Qu’est ce qui c’est passé ? Pourquoi, les mêmes peuples qui l’ont soutenu l’ont indexé de dictateur, certains même, parlaient de lui comme s’il était un voisin ou un de leurs proches qu’ils connaissaient aussi bien. Kadhafi a connu le même scenario. Pourtant, le témoignage, est de ce qu’on a vu ou entendu personnellement et de la source.

La raison ? On ne fait que reporter ce qu’on nous rapporte indirectement à travers les canaux d’information, journaux, télévision,  radio et tous autres moyens. On n’arrive pas à avoir une opinion propre parce qu’on n’a pas notre propre source. Nous avons, dans ce vide, appris à être sur de ce que nous entendons à tort et à travers ou lisons ce qu’on veut nous faire lire. Cette pratique, a fait de nous le canal qui fait répondre sans peine des planificateurs, le poison dans notre propre périmètre.

L’Irak possédait bien l’arme de destruction massive aux yeux des *hommes de la jungle* !  Y’a t-il une différence entre ceux là et les anthropophage ? Saddam, constituait- il un grand danger pour tout ce monde ?

Tellement de questions qui n’ont eut jusque là que des réponses plutôt planifiées par une submersion inculquée afin de pousser l’opinion à voir et comprendre se que le planificateur voit utile à son satanisme. La seule et unique justification avancée, celle qui a motivée la meute acharné à accomplir son acte criminel, c’est la prétendue intention militaire de Saddam et de l’Irak, la présence de l’arme nucléaire.

Mais, pourquoi n’a t- on pas dénoncé tout de suite et jusqu’a ce jour une erreur criminelle pareille qui a suscité l’agression barbare de tout un peuple et d’avoir mis fin à une vie aussi cruellement, par pendaison au nom des lois internationales pour une chose qui n’a jamais existé.

L’Irak, la Lybie, bientôt la Syrie et ensuite l’Iran.  Est-ce que ça sera tout ? Ce qui est sur, l’appétit creusé par la crise économique qui à sévèrement touchée l’Europe en prouve d’autres certitudes déjà visibles.  Les stratégies du crime ont évalué, la propagande marche bien et peut même justifié d’autres crimes sans raisons et le criminel reste impuni.

Si seulement, les choses se voient du même angle, concernant l’état hébreu. Si seulement cette ligue *arabo-union européen* agit de la même façon pour le peuple palestinien et  contre Israël qui massacre tout un peuple à volonté, l’opinion serait certainement différent, en faveur des lois loyales internationale.

Seulement, les metteurs en scène, les rhetoriciens, ceux qui gouvernent le monde,  en l’absence d’un monde, ne pourront jamais faire autant avec l’un des leurs, le  sbire israélien. Autrement, Israël serait vu comme le centre de la terreur de toute la planète.


le 15 novembre 2011


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
15 novembre 2011

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
15h20 - 16h25 ()
15h50 - 17h01 (*)
17h10 - 18h21 ()
17h00 - 18h22 (+)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
05h40 - 06h58
06h58 - 08h18
09h20 - 10h22
10h34 - 11h42
12h06 - 13h10
ORAN ALGER
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07 (*)
12h30 - 17h54 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
08h00 13h15(*)
10h00 - 14h09
12h30 - 17h54
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
TLEMCEN- GHAZOUET
GHAZOUET- TLEMCEN
ORAN - TÉMOUCHENT
TÉMOUCHENT - ORAN
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
08h00 10h19
10h00 12h00
12h30 14h53
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
06h50 09h15
10h44 13h15
12h13 14h09
15h12 17h54
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia

Nombre de Visites :

  • 2 241
  • 6 828