Agé de 50 ans, le faux colonel de Sidi Bel Abbès qui a sévi pendant des années et qui a réussi jusque-là à escroquer plus d’un, vient de tomber entre les mains de la Gendarmerie nationale grâce à une jeune fille de vingt ans, avec laquelle il était sur le point de se marier.
Tout a commencé en juillet 2011, lorsque le faux colonel s’est rapproché de la jeune fille et sa famille pour lui trouver un poste de travail. Les deux parties ont maintenu le contact par téléphone jusqu’à ce que le faux colonel propose de transférer la fille de l’université de Sidi Bel Abbès à celle des sciences et de la technologie Houari Boumediène d’Alger, où soi-disant un avenir radieux l’attendait. Il en a été ainsi, jusqu’à ce que le faux colonel demande la fille en mariage et fasse le nécessaire administrativement. Ils étaient ainsi mariés aux yeux de la loi, à partir du mois de février 2012, mais ils n’ont jamais accompli le rituel religieux qui s’impose. La fille a fini par découvrir la farce, puisque le faux colonel avait falsifié ses papiers administratifs, puisque déjà marié. C’est suite à une plainte qu’elle a déposée il y a quelque temps au niveau de la section de recherche et d’investigation de la gendarmerie de Sidi Bel Abbès que le faux colonel a été arrêté en possession de documents administratifs de sociétés privées et étatiques falsifiés ainsi que ceux de plusieurs personnes qu’il était sur le point d’escroquer.
Mehdi Mehenni


Comments are closed.