Le naufrage des civilisations.

En lisant le livre de Amine MAALOUF ” Le naufrage des civilisions ” une citation choisie  par l’auteur  à propos du bouleversement climatique , a particulièrement attirée mon attention , je la livre , telle quelle .

         Un paradis en flammes

After the torchlight red on sweaty faces
After the frosty silence in the gardens
After the agony in stony places …..
He who were living are now dying
With a little patience

Après le rougeoiement des torches sur les visages en sueur
Après le froid silence dans les jardins
Et l’agonie sur les terres pierreuses….
Celui qui vivait est maintenant mort
Nous qui étions en vie sommes en train de mourir
Avec un peu de patience

                                    T.S. Eliot ( 1888-1965)

         LES PRÉMICES N’EN MANQUAIENT PAS , ET POURTANT ?

Comment ne pas craindre le désastre pour cette planète fragile , situation envisagée , même par les poètes , il y a bien longtemps. Les politiques gèrent malheureusement le présent , c’est en fait les électeurs qui imposent les thèmes à privilégier , même au prix d’un suicide collectif.

Donald TRUMP a opté pour cette voie en réponse au vouloir de ces Électeurs pris en charge par un lobbying fortement intéressé par des intérêts bassement pécuniaires , le devenir de la planète terre est le moindre de leurs soucis , ce qui importe c’est la rentabilité du capital ,au jour le jour , répondant au bon plaisir des actionnaires et des fonds d’investissements apatrides.  Leurs enfants , ils les font choyer dans l’éphémère , à l’échelle du temps qui passe , mais ils n’ont pas assez de profondeur pour entrevoir un futur comme ils ont eu possession d’un héritage plus respectueux de la nature .

La dégradation de la nature comme celle de la biosphère nous concerne tous , mais c’est les plus nantis qui en sont la cause essentielle du fait de la surexploitation de ce que dame nature nous a léguée. C’est tout le sens de ce passage d’un poème alarmant qui ne fait que traduire les angoisses d’un authentique plaideur d’une nature moins abîmée , pour ne pas dire à jamais bouleversée . Si le politique cède à l’attraction des arguments du moment ,en l’occurrence aux électeurs majoritaires , généralement impatients à régler leurs préoccupations du moment , les possédants , dans leur diversité ne se soucient que de la bonne santé de la Bourse et des désidératas de leurs Actionnaires-Rois .

Ainsi va le monde .

Chez nous , la nature laissée en héritage, le politique n’en parle jamais , sinon pour répondre à un calendrier international de circonstance , ses soucis du moment c’est de pouvoir perpétuer un système tout en état solidaire avec ceux qui le rejette totalement . SON MENTOR MIS DE CÔTÉ , TOUT EN ADOPTANT L’AIR DE LA CHANSON QU’IL ENTONNAIT AVEC LA FIDÉLITÉ D’UN “CHŒUR”QUI LE LUI REND BIEN .

Abdelhamid ABDEDDAIM

Facebook Comments
24 juin 2019

le 24 juin 2019


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
24 juin 2019

Les commentaires sont fermés

Nombre de Visites :

  • 3 547
  • 5 326

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 07h35 - 08h58 (*)
12h50 - 14h05 (*)
16h30 - 17h50 (*)
17h15 - 18h38
19h40 - 21h15 (**)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
06h15 - 07h31
06h50 - 08h09
11h30 - 12h49
16h30 - 18h57
ORAN ALGER
06h25 - 11h30
08h00 - 12h00 (*)
12h30 - 17h36
15h00 - 19h00 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
06h25 11h30
08h00 12h00(*)
12h30 17h36
15h00 19h00(*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
04h45 08h09
TLEMCEN- GHAZOUET
16h30 19h42
GHAZOUET- TLEMCEN
04h30 07h40
ORAN - TÉMOUCHENT
08h10 07h15
13h30 14h31
17h02 18h03
TÉMOUCHENT - ORAN
06h15 08h14
09h30 10h34
15h05 16h05
ORAN - CHLEF
16h40 19h13
CHLEF - ORAN
04h30 07h15
ORAN - BECHAR
19h40 05h10
BECHAR - ORAN
20h25 16h16