LE PRÉCURSEUR ET SON ÉPOQUE

Il est inconcevable qu’un présupposé sage puisse valider une rumeur de “café de commerce ” de nature à écorcher la réputation d’un mécène qui se déploie du mieux qu’il peut pour corriger une trajectoire d’un club, l’USMBA , qui allait indubitablement vers la dérive.

Faire croire , à l’opinion publique qu’un “droit d’inventaire” n’eut pas été exigé avant toute forme d’engagement, c’est laisser supposer qu’on injecte délibérément ses subsides dans un puits sans fond, le tonneau des Danaïdes en quelque sorte . Le sérieux de toute entreprise viable aurait voulu, à l’évidence , qu’on fasse un état des lieux , même succinct compte tenu d’une situation d’urgence , et la question des salaires n’aurait pu être évitée , d’autant que la FAF veillait scrupuleusement à l’application de ses directives en matière de salaires des joueurs sous contrat, sans quoi le club aurait été dégradé à une division inférieure . Dire alors que les impayés représentaient 5 ( cinq) mois de salaires au lieu de 2 ( deux ) mois jusqu’à ce jour perçus , n’est pas une information crédible et sérieuse pour être étalée , les concernés ne pouvaient s’astreindre à un silence volontairement consenti. Personne n’aurait été en mesure de remédier à une situation d’urgence complexe par les conséquences qu’elle pouvait engendrer, sans agir dans la précipitation , la priorité était de ne pas laisser le club exploser. Maintenant qu’une lueur d’espoir nous permet de gloser en toute quiétude on invoque des ” Y’A QU’À ” a l’image des “CHÂTEAUX EN ESPAGNE” .

Oui , pour ce qui est de la reconstitution de l’équipe , il se devait de parer au plus pressé pour stopper l’hémorragie d’une plaie ouverte par le départ de son ossature , et de ce fait on ne pouvait recruter que parmi les rares joueurs encore disponibles , alors qu’une saison se prépare bien avant qu’elle ne se termine , le foot-ball moderne disposant , pour se faire d’un STAFF étoffé et spécialisé en la matière . Maintenant que le climat semble apaisé et qu’on entrevoie un avenir plus serein , un renforcement du CLUB est nécessaire pour s’assurer de bonnes doublures d’une part et veiller aussi à mettre en place des structures techniques et administratives compétentes autant que l’exige un RÉEL PROFESSIONNALISME .

Un grand pas vers la rationalité a été effectué , l’espoir d’un progrès pointe à l’horizon ,que les oiseaux de mauvaise augure baissent pavillon, il ne fait pas bon temps de l’arborer en toutes circonstances . Avant d’apprendre la vérité , il fallait apprendre la patience , un prélude à la sagesse. C’est ce que me suggère cette affirmation de LICHTENBERG , JE CITE : On ne juge rien plus superficiellement que le caractère de l’homme , et cependant en rien on ne devrait être prudent . En nul autre domaine on n’a autant besoin de connaître l’ensemble , qui seul constitue le caractère . J’ai toujours trouvé que les gens que l’on dit mauvais y gagnent et que les bons y perdent.” Relevé par Stéfane SWEIG , in “LA GUÉRISON PAR L’ESPRIT” Page 25, livre de poche.

Abdelhamid ABDEDDAIM


le 02 novembre 2017


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
02 novembre 2017

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
15h20 - 16h25 ()
15h50 - 17h01 (*)
17h10 - 18h21 ()
17h00 - 18h22 (+)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
05h40 - 06h58
06h58 - 08h18
09h20 - 10h22
10h34 - 11h42
12h06 - 13h10
ORAN ALGER
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07 (*)
12h30 - 17h54 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
08h00 13h15(*)
10h00 - 14h09
12h30 - 17h54
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
TLEMCEN- GHAZOUET
GHAZOUET- TLEMCEN
ORAN - TÉMOUCHENT
TÉMOUCHENT - ORAN
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
08h00 10h19
10h00 12h00
12h30 14h53
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
06h50 09h15
10h44 13h15
12h13 14h09
15h12 17h54
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia

Nombre de Visites :

  • 6 212
  • 7 896