Le président Bouteflika lâche-t-il le FLN de Belkhadem ?

Est-ce le début d’une nouvelle ère, d’une nouvelle république ?
Je ne m’exprime pas au nom d’un parti mais je parle au nom de tout le peuple Algérien” C’est en ces termes que le président Bouteflika annonce la couleur pour “toutes” les prochaines échéances électorales lors de la cérémonie d’ouverture de l’année judiciaire, tenue avant hier au siège de la cour suprême et surtout en tapant de sa main droite, deux ou trois fois de suite sur le bord du pupitre de conférence et regardant du coté de Belkhadem qui était assis juste à quelques mètres vers le bas, à sa gauche. Ce dernier n’avait-il pas lancé , ces derniers  jours que Bouteflika était le président du FLN?

Était-ce le résultat de son mécontentement né d’un remodelage par l’APN des lois qu’il a,  lui même initié et proposé pour les profondes réformes et qu’il envisage d’entreprendre. Car faudrait-il le souligner, sa feuille de route se trouve probablement  “freinée” et “compromise” par des “députés” qui y voyaient une “menace” à leur vision hormis les représentants du FNA et autres formations. Nous avons tous remarqué qu’il s’exprimait sans tenir compte ou presque du discours “écrit” qui était posé devant lui mais était amputé de plusieurs paragraphes  , était-ce prémédité ou tout simplement du à la fatigue ?

Tous les ingrédients étaient de mise, annonçant un divorce à l’amiable avec une coalition en pleine querelle pour les prochaines élections y compris présidentielle  où le président voit déjà un futur remplaçant qui nous est invisible.

Si la démocratie s’évalue par la présence sur la scène politique de petits partis, qu’il en soit ainsi. C’est à eux de prouver leur ancrage à travers le scrutin. Je n’ai pas le droit de juger un parti ou un autre.” avait-il déclaré comme message codé à des formations qui avaient des dossiers en instance.

Aussi et pour mener contre vents et marées ses réformes ,allons-nous voir un chamboulement du champ politique (légiférer par ordonnance) dès que toutes ces lois “contraires” à ses desseins seront adoptées y compris celle des finances et surtout avant la mise en marche de la nouvelle constitution? Il est fort probable que cela commencera par un remaniement ministériel profond dès la nouvelle année 2012.


le 24 décembre 2011


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
24 décembre 2011

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
15h20 - 16h25 ()
15h50 - 17h01 (*)
17h10 - 18h21 ()
17h00 - 18h22 (+)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
05h40 - 06h58
06h58 - 08h18
09h20 - 10h22
10h34 - 11h42
12h06 - 13h10
ORAN ALGER
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07 (*)
12h30 - 17h54 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
08h00 13h15(*)
10h00 - 14h09
12h30 - 17h54
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
TLEMCEN- GHAZOUET
GHAZOUET- TLEMCEN
ORAN - TÉMOUCHENT
TÉMOUCHENT - ORAN
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
08h00 10h19
10h00 12h00
12h30 14h53
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
06h50 09h15
10h44 13h15
12h13 14h09
15h12 17h54
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia

Nombre de Visites :

  • 4 173
  • 6 897