L’ENIE plus vulnérable que jamais, des portables E.7 distribués à titre gracieux !

Tout à commencé après un point de presse animé par M. Bekara, président directeur général de l’ENIE de sidi bel abbés, précédé par l’annonce d’un projet visant le lancement de la fabrication de téléphones Smart de récente technologie.

Les invités, directeurs d’exécutifs, élus, autres responsables de l’administration locale et journalistes ont été conviés à recevoir, chacun, un téléphone portable E7 dernier types de sa série E : 1 et 5 disposant de technologies de pointes : reconnaissance digitale, ecran 5,5 inch (720×1280), une mémoire 3 Go et 02 cameras (arrière 13 Mp , frontale 08 Mp) et fonctionnant sous système d’exploitation Endroid 7.0 et dispose d’une importante autonomie grâce a sa batterie de 3.000 Amp.

À compter tout ce beau monde, plusieurs téléphones, du moins une quantité non négligeable fut distribuée gracieusement. L’on s’est demandé dans quel cadre rentrent ces dépenses, prenant en compte la valeur de l’unité qui dépasse les 25.000 DA ?

L’année dernière, dans un événement pareil, organisé par les services de l’ENIE, des tablettes qui coutaient plus de 10.000 DA ont été aussi distribuées. Etrange façon de s’y prendre avec les biens d’une entreprise nationale à caractère économique qui appartient à tous les employés sans exception, et que l’état a déboursé énormément d’argent pour la remettre sur pied après un feu ravageur et une faillite qui a causé en plus la perte de beaucoup d’emplois auparavant.

Faut-il comprendre qu’il s’agit de bénéfice réalisé par l’entreprise ? Dans ce cas, le personnel de l’entreprise devrait être le seul ayant droit. Cette façon de faire n’est comprise dans aucun mode de gestion d’une entreprise étatique à caractère commerciale, ni quelconque relation avec le marketing, encore moins avec le marketing management qui conçoit une méthodologie permettant à l’entreprise ou quelconque organisation de devenir, d’être et de ‘’se préserver’’ dans la compétitivité dans un univers concurrentiel dynamique ‘’égoïstement’’ économique, où l’hardiesse est comparable à un crime.

L’entreprise d’un support économique important à l’état, qui compte plusieurs unités, chacune chargée d’une mission d’intérêt primordial bien déterminée avec un effectif non négligeable se doit de veiller de ne pas refaire les mêmes erreurs qui ont causé sa chute et la perte de milliers d’emplois. Cette charité ‘’publique’’ qui n’a aucune signification économique laisse à déduire que les fuites demeurent aussi faciles et possibles qu’auparavant, et que l’entreprise reste plus vulnérable que jamais  à une autre faillite orchestrée !  L’avis et la réaction du ministère de l’industrie sont profondément souhaités.

Djillali T      


le 22 décembre 2017


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
22 décembre 2017

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
15h20 - 16h25 ()
15h50 - 17h01 (*)
17h10 - 18h21 ()
17h00 - 18h22 (+)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
05h40 - 06h58
06h58 - 08h18
09h20 - 10h22
10h34 - 11h42
12h06 - 13h10
ORAN ALGER
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07 (*)
12h30 - 17h54 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
08h00 13h15(*)
10h00 - 14h09
12h30 - 17h54
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
TLEMCEN- GHAZOUET
GHAZOUET- TLEMCEN
ORAN - TÉMOUCHENT
TÉMOUCHENT - ORAN
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
08h00 10h19
10h00 12h00
12h30 14h53
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
06h50 09h15
10h44 13h15
12h13 14h09
15h12 17h54
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia

Nombre de Visites :

  • 4 468
  • 6 495