Une fuite d’eau qui dure à la polyclinique Houari Boumediène

Les abords de la polyclinique Houari Boumediène de la ville de Sidi Bel Abbès sont, depuis quelque temps, submergés par des eaux boueuses.
Offrant une image peu reluisante de l’espace environnant, l’accumulation des eaux est consécutive à une fuite affectant précisément le réseau de distribution de ce précieux liquide. Cette déperdition qui, selon des employés de l’établissement sanitaire, dure depuis une vingtaine de jours déjà, a eu pour effet de générer des flaques d’eau qui incommodent aussi bien les malades se rendant à la polyclinique que les nombreux passants. Visiblement offusqués par ce spectacle, bon nombre d’entre eux assimilent expressément cette eau qui coule en pure perte à un véritable gaspillage nécessitant une réparation immédiate.
M.Habchi

*************************************************************

Sidi Bel-Abbès :Les chauffeurs de taxis bloquent l’entrée de la direction du Transport

Un groupe de près de 25 chauffeurs de taxi se sont regroupés, hier mercredi, devant le siège de la direction de Transport pour bloquer l’entrée de cette administration, revendiquant la prise en charge de leurs dossiers de demande de ligne inter wilaya qui n’ont pas été résolus depuis des mois. C’est le ras-le-bol des chauffeurs de taxis qui ont décidé, at- on appris de sources proches, de passer la nuit du mardi à mercredi devant le siège de la direction de Transport, et s’imposer pour pouvoir arriver à se faire entendre par leur tutelle. Notons que ce mouvement de protestation s’est répété durant la semaine écoulée. L’ensemble des protestataires étaient impatients d’attendre la validation de leurs dossiers, alors qu’ils se sont précipités à vendre leurs voitures et les remplacer par des véhicules Break, pour assurer le transport inter wilaya et répondre aux conditions imposées par la  réglementation. La foule a été dispersée lorsque les représentants des services concernés de la wilaya se sont rendus sur les lieux. En parallèle, des services de sécurité ont pu rouvrir les portes de la direction pour assurer l’accès du personnel. Quant à l’administration, elle a promis aux protestataires de leurs régler leur problème dans les plus brefs délais.

S. DERRAZ
LA VOIX

**************************************************