les quat-za : Rencontre du 16 juillet : reminiscences d’un potache

“Buvons encore une dernière fois,

A l’amitié, l’amour, la joie,

On a fêté nos retrouvailles,                                         

Ça me fait de la peine, mais il faut que je m’en aille!

(G. Alwright)

 Cette deuxième rencontre qui s’est déroulée – tout comme la première – dans une ambiance bon enfant, a été marquée par  – déjà ! – des nouveautés. Le bureau en exercice aura accompli quelques prouesses que les membres voudraient voir pérennes et croissantes

L’accueil fait au café et gâteaux, et l’inévitable eau indispensable aux « hoquets » que provoquaient certaines retrouvailles ! Revoir Hamdad après 40ans à coup sûr, le choc est prévisible ! Aura apporté un peu de fraîcheur durant cette torride journée de la mi-juillet.

Le discours qui s’ensuivit devenait un peu fastidieux, à force de vouloir démontrer comment accéder au site de l’association, mais c’était sans compter les répliques des « cancres » et les anecdotes resurgis des subconscients ! Bellaid qui appelait au téléphone ZINAI, entretemps « croqué » par  Lakehal. Ziani aura eu en live, le «tmanchir» Mais l’intervention de Boukhdimi aura sans doute été la cerise sur le gâteau. D’un air plein d’émotion, l’amphi aura vibré sous les intonations des narrations de Boukhdimi, qui remontaient au temps de la colonisation ! J’ai retenu « Quand la politique pénètre en classe, il ne reste à l’enseignement qu’à en sortir ! » phrase lancée par le proviseur du lycée de l’époque à l’endroit de Boukhdimi, mais qui reste d’une brûlante actualité !

L’après-midi a eu sa surprise. Elle était de taille ! Lacarne Abbès en tant qu’enfant du Lycée improvisa une « Halka » dédiée aux  potaches redevenus le temps d’un moment, enfants ! Une magnifique prestation qui mêlait adages du terroir (Mostefa Ben Brahim, Benharrat, El Medjdoub…) à  R. Kipling et Victor Hugo dédiant son poème à sa fille Léopoldine ! Bien soutenu par son compère de toujours, Bensaid, Abbès aura subjugué l’assistance !  L’on  pourra dire alors que le Couscous  (servi par l’Association je le  précise !)  aura été facilement digéré ! De plus, il était succulent !

La rencontre s’acheva par une réception finale autour des gâteaux et boissons chaudes et fraîches !

N’omettons pas de signaler  la prouesse du bureau, qui a consisté en la diffusion d’un double CD, sur la précédente rencontre. Un document sublime conseillé à tous les anciens !

Enfin, la minute de silence observée à la mémoire des chouhadas et des anciens du Lycée disparus, aura fait planer les ombres et les âmes de Benaricha Youcef, M’Rabet, Horr « P’tit » Dida, Melaab, Ghliss,  et…..

 

 

 

 

 

 

 

 


le 17 juillet 2011


Vous pouvez suivre les commentaires et réponses de cet article à travers le RSS 2.0.
17 juillet 2011

Les commentaires sont fermés

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
15h20 - 16h25 ()
15h50 - 17h01 (*)
17h10 - 18h21 ()
17h00 - 18h22 (+)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
05h40 - 06h58
06h58 - 08h18
09h20 - 10h22
10h34 - 11h42
12h06 - 13h10
ORAN ALGER
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07 (*)
12h30 - 17h54 (*)
(*) rapide
ALGER - ORAN
08h00 13h15(*)
10h00 - 14h09
12h30 - 17h54
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
TLEMCEN- GHAZOUET
GHAZOUET- TLEMCEN
ORAN - TÉMOUCHENT
TÉMOUCHENT - ORAN
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
08h00 10h19
10h00 12h00
12h30 14h53
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
06h50 09h15
10h44 13h15
12h13 14h09
15h12 17h54
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia

Nombre de Visites :

  • 2 312
  • 6 846