PARADOXE

L’Assomption est prévue, comme chaque 15 août, pour lundi. Entre le Mont des oliviers et Éphèse… Je ne suis pas allé voir si la Vierge est ici ou là… ou ailleurs. Mais si nos amis de Rome et d’Orient y croient… qui suis-je pour venir troubler leurs mythes ?

Un rigolo veut lancer un remake sordide. Suivez-moi.

Salman Rushdie est mort depuis très longtemps. Il la disparu des radars.

Il s’apprêtait à blablater ses fadaises, oubliées depuis Reagan, dans le plus grand anonymat dans amphithéâtre d’un centre culturel à Chautauqua, dans le nord-ouest de l’Etat de New York.

À l’autre bout de l’univers en quelque sorte. Là où ne rôde aucun pied nickelé de LCI, de BFM, de la BBC ou de ABC. Ils sont tous là où vous savez.

Un idiot doublé d’un crétin vient de ressusciter Rushdie en tentant de le tuer du côté de NY. De la banlieue de Téhéran où il repose, l’Ayatollah bien connu à Neauphle-le-Château aurait inspiré son délire.

Tous les médias qui adorent les Musulmans et les Arabes (y compris d’ailleurs ceux qui en sont et qui refusent d’en être) s’en donnent à cœur joie.

Les Macron, les Darmanin… et tous leurs copains européens cherchaient le moyen de distraire les Européens pour leur faire oublier l’inflation, la perte de pouvoir d’achat, le réchauffement climatique… et tous les ennuis qui vont leur tomber sur le coin de la margoulette à la rentrée… sont servis.

Enfin un scoop intéressant pour que les « citoyens » du monde civilisé regardent ailleurs et oublient (au moins pour un temps) les feux qui leur brûlent les miches et surtout oublient les rigolos à qui ils les doivent…

Voilà le « terrorisme islamiste » de retour à la « Une ».

Avec le Covid, il avait disparu (un peu) des plateaux.

Le revoilà ! Avec son cortège d’experts (oubliés dans le formol) ès terrorisme islamique qui rentrent précipitamment de vacances.

La machine à blablater reprend ses droits et l’éditeur des histoires sataniques se frottent les mains : ses versets sont déjà à l’imprimerie pour une énième réédition.

Tant pis pour les romans à l’eau de rose des halls de gare et des salles d’attente.

Tant pis pour les auteurs (vous voyez à qui je fais allusion…) qu’on ne lit que sur son « trône » et qu’on parcourt comme chacun sait de manière très discrète…

Il n’y a qu’un problème : le roitelet radioactif de Kiev, qui déteste être relégué au second plan, fulmine.

Heureusement que les saltimbanques de LCI pensent à lui.

Ils auront bien quelques dizaines de minutes à lui consacrer.

Car eux aussi tiennent à leur cachet.

Djeha, S. 13 août 2022.

Laisser un commentaire

HORAIRE TRAIN

</img/ Départ - Arrivée
Oran - Sidi Bel-Abbes 10h20 - 11h19 (**)
12h50 - 13h55 (*)
15h20 - 16h25 ()
15h50 - 17h01 (*)
17h10 - 18h21 ()
17h00 - 18h22 (+)

(*)Vers Tlemcen
(**)Vers Bechar

Sidi Bel-Abbes - Oran
05h40 - 06h58
06h58 - 08h18
09h20 - 10h22
10h34 - 11h42
12h06 - 13h10
ORAN - ALGER (Agha)
08h00 - 12h00 (*)
10h00 - 14h07 (*)
12h30 - 17h54 (*)
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ALGER(Agha)- ORAN
06h10 - 11h25
08h00 13h15 (*)
10h35 - 15h10
12h30 - 17h54
15h45 - 19h46 (*)
(*) rapide
ORAN - TLEMCEN
07h35 09h56
12h50 15h12
16h30 18h51
TLEMCEN - ORAN
05h50 08h09
10h30 12h49
15h30 18h57
ORAN - MAGHNIA
12h50 16h22
MAGHNIA - ORAN
TLEMCEN- GHAZOUET
GHAZOUET- TLEMCEN
ORAN - TÉMOUCHENT
TÉMOUCHENT - ORAN
ORAN - CHLEF
Tous les Trains vers Alger +
08h00 10h19
10h00 12h00
12h30 14h53
16h15 18h35
CHLEF - ORAN
06h50 09h15
10h44 13h15
12h13 14h09
15h12 17h54
ORAN - BECHAR
10h20 17h11 Coradia
20h30 05h00 Diesel
BECHAR - ORAN
06h15 13h10 Coradia
20h00 05h00 Diesel

Ouvrage en vente dans les librairies signé M. Kadiri Mohamed

Nombre de Visites :

  • 5 131
  • 5 153